à force d'en découdre

à force d'en découdre

À propos

« d'où on part, rasant les murs au fond de soi ; d'un parquet, d'une pingre lumière par doigts d'enfants creusée, fourgonnée ; aucun feu derrière ; du vide et on y va ; plusieurs, le sommes-nous ? à passer, ça aiderait, du plus loin qu'on peut de son nom ; dès que dehors, sur les pavés de la cour et aux genoux froides meurtrissures, nous oblige à pencher, le ciel, à songer sourd, étouffe cru par le haut les arbres ; d'une fenêtre l'infirme, au troisième elle fait signe, nous pareil ; mais les murs donnent rien ici, on grandit pas ; soeurs ou frères - en est-il seulement ? leur parler où, chacun dans son angle ? là-bas, quand on y retourne, on se bande les yeux pour mieux voir ; par où entrer, pour l'heure on n'en sait rien, fichtre rien »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9791091365758

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    52 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

Marie-Laure Zoss

Née en 1955 à Vaulion en Suisse, Mary-Laure Zoss vit et travaille à Lausanne.Elle a publié Le noir du ciel, aux éditions Empreintes (Prix de poésie C.-F. Ramuz 2007 et prix de la Fondation L-A Finances pour la poésie 2008), Route, aux éditions du frau (2012), et ses textes paraissent dans la Revue de Belles-Lettres, ainsi que dans N4728 (Angers) et fario (Paris). Depuis Entre chien et loup jetés (Prix des Charmettes/ Jean-Jacques Rousseau 2008), elle publie à Cheyne toute son oeuvre poétique.

empty