Le fin mot de l'histoire t.3 ; chroniques sur le passé du présent, des milliers d'âneries en arrière

Le fin mot de l'histoire t.3 ; chroniques sur le passé du présent, des milliers d'âneries en arrière

À propos

Quand il s'agit de décrypter l'actualité, l'hebdomadaire satirique Vigousse ne lésine pas sur les moyens. A preuve la rubrique Le fin mot de l'Histoire, qui conjugue le présent au passé et réciproquement avec un souci permanent et scrupuleux d'exactitude historique, de bien-fondé scientifique et de bonne foi à toute épreuve, sauf si ce genre de contrainte se révèle un peu pénible. Troisième du nom, ce recueil contient 76 chroniques (de 2017 à 2019) de 3820 caractères environ, ce qui représente tout de même 290'320 signes que les choses sont ce qu'elles sont et que ce n'est pas d'aujourd'hui. Au fil des pages, on y découvre que les pires problèmes actuels viennent d'une ancienne absence de champignons, que le feu grégeois est un sujet brûlant, que le fichu patelin de Kallstadt est une malédiction planétaire ou que l'histoire de la couronne d'épines ne manque pas de piquant. On y croise bien des énergumènes, héros de légende, conquérants en goguette, moines fanatiques, primates amoureux ou fripouilles fieffées, dont Cléopâtre et son blé, Midas et son or, Stradivarius et son bois, Yahvé et ses lubies. Et aussi un tyrannosaure percuté, un lièvre printanier, un mégacéros emprunté, un coq dégradé et un âne dérouté. Notamment. Tous les faits historiques relatés sont certifiés rigoureusement authentiques, sauf certains.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Humour

  • EAN

    9782884748452

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty