La nostalgie du classique
La nostalgie du classique

La nostalgie du classique

À propos

Hitler et Eva Braun traversent en tous sens un monde où le fils du docteur Folamour pourrait bien découper en fines tranches la fille du major Kafka sans l'intervention impromptue d'un furet furieux de ne pas être pris en photo toutes les dix secondes. Ce monde, peuplé d'espions, de gangsters, de stars, de terroristes, de mutants et d'imposteurs en tous genres, est évidemment le nôtre et Daniel Fano continue de dresser le catalogue de ses crimes et de ses vanités. Ses poèmes, autant d'histoires et de situations singulières, ont la brièveté des faits divers, et donc leur violence. Entre l'ironie et l'humour, La nostalgie du classique frappe de dérision à la fois le regret des choses passées et le culte des mythologies modernes.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782859205409

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Fano

  • Naissance : 1-1-1947
  • Age : 74 ans
  • Pays : Belgique
  • Langue : Francais

Daniel Fano est né en 1947. Journaliste culturel à Bruxelles depuis 1971 (durant trente années, a été un spécialiste renommé en matière de livres jeunesse, mais il a aussi beaucoup écrit sur le jazz et le rock, le théâtre, la bande dessinée, la photographie, le roman d'espionnage et la littérature anglo-américaine). Poète singulier de la modernité, il a publié, entre autres : Mannequins en flagrant sésame (Transédition, 1973), Splatch (Transédition, 1978), Souvenirs of you (Daily-Bul, 1981), Chocolat bleu pâle (Le Castor Astral, 1986), Vers le lac (La Nouvelle Barre du Jour, 1986), Un champion de mélancolie (Editions Unes, 1986), La Nostalgie du classique (Le Castor Astral, 2004). Chez le même éditeur Fables et fantaisies, Western, L'Année de la dernière chance, Le privilège du fou, La vie est un cheval mort.

empty