Revue europe t.1029; 1030 ; max frisch-ludwig hohl ; janv-fevrier 2015 Revue europe t.1029; 1030 ; max frisch-ludwig hohl ; janv-fevrier 2015
Revue europe t.1029; 1030 ; max frisch-ludwig hohl ; janv-fevrier 2015 Revue europe t.1029; 1030 ; max frisch-ludwig hohl ; janv-fevrier 2015

Revue europe t.1029; 1030 ; max frisch-ludwig hohl ; janv-fevrier 2015

À propos

Max Frisch (1911-1991) est considéré comme l'un des auteurs les plus importants de la littérature allemande de l'après-guerre. Ses romans, ses pièces de théâtre et son journal ont été traduits dans le monde entier. Né à Zurich où il exerça d'abord comme architecte, il se fit remarquer par la construction du Letzigraben, une piscine publique qui a aujourd'hui le statut de monument historique. Dès les années cinquante, il décida de se consacrer entièrement à l'écriture.
Inspiré à ses débuts par Brecht et l'existentialisme, son oeuvre explore des thèmes liés à la crise des sociétés modernes et à la difficulté des êtres à comprendre le monde et l'existence. Les conflits entre l'identité personnelle, communautaire et sociale, les difficultés et les travers des relations avec autrui, en particulier dans le couple, l'interrogation sur le vieillissement et la mort, les heurts entre la recherche d'un idéal et les limites imposées par la société et par nos propres défaillances se déploient dans son oeuvre à travers des scénarios de vie qui sont ancrés à la fois dans l'immanence du monde et dans les strates universelles de la fable, de la parabole, voire du mythe.
Observateur impitoyable de son temps, habité par une exigence éthique d'équité qui le conduisit à tenter de secouer sans relâche la conscience de ses contemporains, Max Frisch découvrit vers la fin de sa vie qu'il avait été mis pendant des années sur écoute par les renseignements généraux suisses, comme de nombreux autres citoyens de son pays. "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles", avait-il écrit dans Monsieur Bonhomme et les incendiaires.
Max Frisch demeure un écrivain hors pair dont l'ironie excelle à tenir notre conscience en alerte et dont les mots ont le pouvoir d'être formidablement tangibles et palpables. Autre écrivain suisse de langue allemande, Ludwig Hohl (1904-1980) a longtemps passé pour "un écrivain pour écrivains", mais aussi pour l'enfant terrible de la littérature helvétique. Sa vie fut entourée d'une aura de légende.
Dans les années soixante, un culte du génie méconnu naquit autour de cet auteur et de son existence d'artiste marquée par les scandales et les rumeurs, les privations et la précarité affichée avec une certaine ostentation. Le culte qui se développa alors autour de la personne de Hohl eut pour effet de reléguer au second plan l'oeuvre protéiforme de l'écrivain. Ses célèbres fiches suspendues à des cordes à linge, dans la cave genevoise où il vécut pendant plus de vingt ans, firent l'objet de nombreuses photos et de divers récits de contemporains.
Ce n'est que plus tard que le véritable intérêt pour leur contenu se manifesta. De nos jours, la notoriété de l'auteur de Chemin de nuit, d'Ascension ou de Nuances et détails grandit sans cesse. Les Notes ou De la réconciliation non-prématurée, volume plus de mille pages, sont considérées comme un chef-d'oeuvre de ce penseur excentrique, de cet écrivain rare et exigeant qui fut admiré par des auteurs de l'envergure de Max Frisch, Elias Canetti, Friedrich Dürrenmatt ou encore Peter Handke.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782351500699

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    430 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Revue

empty