L'affaire Mesrine L'affaire Mesrine
L'affaire Mesrine L'affaire Mesrine

L'affaire Mesrine

À propos

« Dès ses premiers méfaits, Mesrine avait manifesté un sens aigu de la mise en scène et du beau geste, sans doute un crime lui semblait-il imparfait si ne s'y marquait pas, de quelque manière, le mépris dans lequel il tenait sa victime et la police. » Admiré par certains, craint ou haï par d'autres... L'ennemi public n° 1. L'homme le plus recherché de France. Jacques Mesrine ne laissait personne indifférent. Son nom résonne toujours, riche en significations, en émotions et en interrogations. Ce « gangster, braqueur de banques », aux exploits spectaculaires et à la morale de justicier est devenu de son vivant et au-delà de sa mort, une figure emblématique de l'insoumission, de la rébellion, voire de la Liberté en action. C'est à ce gangster aux multiples facettes, suscitant encore de nos jours de la fascination, que Pascal Dague consacre son passionnant nouveau récit au rythme haletant.

Rayons : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9782342168204

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    70 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    105 g

  • Distributeur

    Publibook

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pascal Dague

  • Naissance : 16-1-1967
  • Age : 53 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pour des raisons de sécurité, je ne peux me présenter comme j'aimerais le faire. J'ai servi mon Pays en y mettant toute mon énergie, toutes mes forces. Entre enthousiasme et écœurement. J'ai aussi protégé certaines personnalités venues de mondes très différents, au péril de ma vie. J'ai enfin, sous la direction de services secrets étrangers, accompagné, quelques fois, de hauts dignitaires jusqu'à leur dernière demeure. Mais quelles qu'aient été mes missions, j'ai toujours eu une passion pour l'écriture. Sauf que personne ne m'y a encouragé. Jamais ! .D'aucuns pensent sûrement que mon « métier » a fait de moi un homme insensible et froid, ils se trompent lourdement. Je suis tout le contraire. Je me berce toujours d'illusions, de rêves et de projets. Mes textes, mes chansons, sont le reflet de mon âme, de cette chaleur qui est la mienne quand je serre chacun de mes ouvrages dans mes bras. Comme s'il s'agissait d'un enfant. Je cultive cette dichotomie entre la raison et la passion dans le seul but de découvrir la vérité. La mienne et aussi celle des autres, de tout homme qui se cherche. Quelque part, l'écrivain est un flic, un flic sentimental qui traque l'information jusqu'à satisfaire sa curiosité. Rien n'est simple, rien n'est écrit d'avance, la liberté se sculpte avec le temps. Faut-il encore le prendre pour lui donner toute son importance. Le repos d'une vie est à ce prix.

empty