Le pays d'en haut ; entretiens avec Fabrice Lardreau Le pays d'en haut ; entretiens avec Fabrice Lardreau
Le pays d'en haut ; entretiens avec Fabrice Lardreau
Le pays d'en haut ; entretiens avec Fabrice Lardreau

Le pays d'en haut ; entretiens avec Fabrice Lardreau

À propos

«Ces lieux façonnent des gens un peu verticaux, austères et tenaces... C'est un fond dont je ne me suis jamais départie, et le travail d'écriture, depuis plus de vingt ans, m'y confronte constamment [...] ; ce nord du Cantal, ce pays perdu à mille mètres d'altitude, est fondateur ; et le sauvage n'est jamais loin ; il palpite sous l'écorce des choses».

Marie-Hélène Lafon a grandi dans une ferme isolée du Cantal, au coeur de la vallée de la Santoire, et ses livres s'en souviennent. À travers ces conversations, elle nous invite dans son pays perdu, ces terres volcaniques de moyenne montagne où la sauvagine, toujours proche, palpite sous l'écorce des choses. Voyage au coeur d'un monde intense, aux sources de la beauté.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Rayons : Littérature générale > Actualités & Reportages

  • EAN

    9782081443839

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    188 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marie-Hélène Lafon

  • Naissance : 1-1-1962
  • Age : 59 ans

Marie-Hélène LAFON Professeure de Lettres classiques et écrivaine née dans le Cantal, Marie-Hélène Lafon commence à écrire en 1996, à 34 ans. Son premier roman "Le soir du chien" (2001) est récompensé par le prix Renaudot des lycéens en 2001. Son département d'origine, le Cantal, et sa rivière, la Santoire, sont le décor de la majorité de ses romans. Elle est lauréate de nombreux prix littéraires dont le Prix Goncourt de la nouvelle en 2016 et le Prix Renaudot en 2020 pour « Histoire du Fils ».

empty