Genese

  • Automne 1950. Chasser les fantômes d'un château belge est à première vue une partie de plaisir. C'est ce que pense Michel Van Loo, détective fauché, quand il est consulté par Charles de Bodegné, le nouveau propriétaire de Saint-Sorlain, en proie à des phénomènes inquiétants.
    Mais la vie de château se révèle courte pour Van Loo. Meurtres et disparitions s'enchaînent jusqu'à ce que le traqueur de fantômes disparaisse à son tour.
    Devant l'inefficacité de la police, la bande à Van Loo se mobilise pour retrouver le détective évaporé :
    Son amoureuse Anne mène l'enquête. Le pharmacien Hubert, le coiffeur Federico et les deux redoutables syndicalistes, les Motta, débarquent à Saint-Sorlain.
    Si les spectres demeurent insaisissables, de sales histoires remontent à la surface, des affaires qui datent de la Guerre et qui ressortent des combles où on les avait enfermées. Le côté sombre d'un paisible village du Hainaut et de ses notables...si propres sur eux

  • 1949. La radio retransmet le duel épique entre Coppi et Bartali sur le Giro. "Jour de fête" de Jacques Tati vient de sortir sur les écrans. Les bals musette font le plein. Alors, au milieu de ce bonheur tout juste retrouvé, comment expliquer la mort suspecte d'un chef syndicaliste ? Qui envoie des lettres de menaces à un homme d'affaires spécialisé dans le transport de travailleurs italiens ? Pourquoi son pigeon voyageur favori est-il empoisonné ? Et toutes ces affaires sont-elles liées ? Michel Van Loo, le célèbre détective bruxellois va mener l'enquête qui le conduira à Grâce-Berleur, petite ville de corons, noire de suie et de misère, et à Liège, encore marquée par les stigmates de la guerre.
    Le cerveau heureusement alimenté par la gueuze grenadine et accompagné de ses amis, Federico, l'ancien résistant communiste devenu coiffeur, les Motta, deux syndicalistes de choc, et Hubert, le pharmacien juif polonais, épaulé par Anne, sa jolie fiancée, Michel Van Loo va pénétrer les eaux troubles du trafic de main d'oeuvre à grande échelle entre l'Italie et les charbonnages wallons, un trafic encouragé par les hommes politiques des deux pays.
    Dans cette troisième enquête de Michel Van Loo, on retrouve l'humour ravageur, l'ironie mordante et la pétillance malicieuse d'Alain Berenboom. Un vrai régal !

  • Bruxelles, 1947. Un jeune fonctionnaire aux Affaires étrangères, qui fut résistant pendant la guerre, disparaît brusquement. Sa famille fait appel un enquêteur débutant pour le retrouver : Michel Van Loo, lui-même ancien fonctionnaire, devenu détective privé à la Libération.
    Les temps sont agités en Belgique : règlements de compte entre anciens résistants et collaborateurs sur fond de guerre civile larvée entre les partisans de Léopold III et les antiroyalistes, pendant que les communistes de tous poils se déchirent entre eux, sûrs de prendre le pouvoir.
    C'est dans ce climat délétère qu'enquête Michel Van Loo, assisté d'Anne, la jolie coiffeuse, de Federico, un ancien partisan italien et d'Hubert, le pharmacien.
    Un polar nostalgique et drôle qui explore les coulisses de la Belgique d'après-guerre.

  • 1948. Le détective Michel Van Loo, qui n'a jamais quitté Bruxelles, est brutalement transplanté au Congo Belge. Cerné par des coloniaux qui se méfient d'un flic venu de la métropole, des indigènes travaillés par les premiers mouvements de libération et des espions soviétiques qui lorgnent l'uranium du Katanga, Michel Van Loo se sent bien seul. C'est compter sans le renfort inattendu de trois affreux nains. Avec l'aide d'une shampouineuse futée et d'une bande de pieds nickelés congolais, Van Loo va affronter le mystérieux Roi du Congo - héros national ou agent communiste ? - dont l'ombre menaçante plane sur le Katanga.
    Ce roman, qui mêle exotisme et humour ravageur, offre une radiographie décapante d'une colonie au bord de l'implosion en pleine guerre froide.

  • Le vent du boulet

    Nathalie Stalmans

    • Genese
    • 16 Février 2018

    En 1796, dans le chaos des lendemains révolutionnaires, un étranger arrive à Bruxelles. Abandonné à la naissance, il recherche sa mère. Il dispose en tout et pour tout d'une adresse : une maison de la rue Neuve dans laquelle habitent deux familles. Il sait que sa mère y vit, mais qui est-elle ? Barbe la cuisinière, Élisabeth l'ancienne nonne ou Anastasie la bourgeoise ? L'existence de ces trois femmes nous plonge dans l'histoire bruxelloise de la seconde moitié du XVIIIe siècle, une période mouvementée à la charnière de deux mondes.
    Le Vent du boulet a pour décor une maison aujourd'hui classée et située dans l'artère la plus commerçante de la capitale belge. Il y a deux siècles, la rue Neuve avait une fonction résidentielle. Les archives ont gardé la trace de tous ces habitants, domestiques compris ainsi que de tous les personnages secondaires : la vieille accoucheuse qui vend des enfants trouvés à Paris, le charlatan qui ouvre une école de médecine, embryon de la future faculté de médecine de l'Université Libre de Bruxelles, les nonnes querelleuses, l'impresario cupide, les promeneurs médisants ou les fonctionnaires dépassés... OEuvre fictive basée sur des données réelles, Le Vent du boulet fait revivre le quotidien des Bruxellois au XVIIIe siècle.
    Le Vent du boulet est le quatrième roman de Nathalie Stalmans. Les trois premiers ont été édités chez Terre de Brume (Dinan). Son roman précédent Sous les pavés, l'enfer (2014) a été nominé en Belgique pour le Prix des lycéens. Il a reçu un bel accueil médiatique : coup de coeur du magazine Historia, « choix des chroniqueurs » de l'émission littéraire Livrés à domicile, il a été l'objet de divers entretiens audiovisuels. Ce succès a d'ailleurs amené les journalistes de l'émission Villes-Mondes sur France Culture à choisir Nathalie Stalmans parmi les écrivains représentatifs de Bruxelles.

  • Janvier 1958, l'Exposition universelle est à 99 jours de son inauguration. Sous la pluie hivernale, le plateau du Heysel n'est encore qu'un immense chantier de boue, de grues, de charpentes métalliques et de tuyaux qui courent en tous sens. Un homme est retrouvé mort. Juste au moment où il avait rendez-vous avec le détective privé Michel Van Loo, faisant de ce dernier le suspect idéal ! Pour prouver son innocence à l'obtus commissaire Stengel, notre infatigable détective bruxellois accepte, bien malgré lui, le poste de secrétaire d'une commission chargée de surveiller le bon déroulement des travaux hydrauliques ! De cet excellent poste d'observation, Van Loo va suivre les pistes : le crime est-il un sévère avertissement à la Fabrique Massart & fils qui recrute à tout-va une main d'oeuvre étrangère ? La riposte d'un espion venu du froid ? Ou faut-il chercher le meurtrier parmi les savants de la commission Hydraulique, qui se livrent une concurrence effroyable...

  • Le lecteur retrouve Géraud Lebayle (prononcez « Lebel »), héros du titre précédent, La Mauresse, l'enfant cachée de Versailles, pour une nouvelle enquête dans la France de Louis XIV.
    À l'issue des multiples guerres et conflits qui secouèrent l'Europe sous le règne de Louis XIII, les Français gagnent la citadelle de Pignerol, mais perdent celle de Casal, second verrou sur la route de Turin entre la France et l'Italie. Une perte que le jeune Roi-Soleil conserve comme un caillou dans sa chaussure.
    L'intriguant affairiste comte Ercole Matthioli, secrétaire du duc de Mantoue (propriétaire de la forteresse de Casal), suggère secrètement à Louis XIV, via les ministres Pomponne et Louvois, de racheter la forteresse en utilisant le duc Charles-Ferdinand comme prête-nom. En réalité, la forteresse n'est pas à vendre et l'habile escroc empoche l'argent de la transaction.
    Le commissaire Géraud Lebayle est alors chargé de retrouver l'escroc et de le ramener dans sa cellule. Mais l'hiver approche et les difficultés vont s'enchaîner, d'autant que Matthioli est parvenu à arrêter un Courrier du roi pour lui subtiliser des documents cryptés qu'il a su déchiffrer !

  • Le lecteur retrouve Géraud Lebayle (prononcez « Lebel »), héros des titres précédents, La Mauresse et L'homme qui escroqua le Roi-Soleil, pour une nouvelle enquête dans la France de Louis XIV.
    Le célèbre et fringuant commissaire est chargé par monsieur de La Reynie, le chef de la police, d'enquêter sur une affaire inquiétante : des allumeurs de lanternes de rue sont assassinés sans raison apparente. On subodore le retour de certains membres des anciennes Cours des miracles, démantelées naguère par La Reynie.
    De son côté, Lisa, la protégée de Géraud Lebayle, se lie d'amitié avec une célèbre salonnière de Paris, Ninon de Lenclos, à la fois courtisane, érudite, spirituelle et femme de lettres. Le soir d'un « cinq à neuf », on retrouve un cadavre dans la maison de Ninon. Géraud Lebayle est amené à enquêter aussi sur cette affaire.
    Ce meurtre« en chambre » et les assassinats de rue sont-ils liés ? Lebayle réussira-t-il à être au four et au moulin, au moment précis où monsieur de La Reynie doit se rendre à Versailles et que d'autres sombres événements planent au-dessus de sa tête ?

empty