Ecole Des Hautes Etudes En Sante Publique

  • Ce classique du management dans le secteur social et médico-social permet de comprendre par l'exemple comment s'élabore une stratégie directoriale dans ses rapports avec les politiques sociales et associatives, les autorités d'Etat ou territoriales, les impératifs techniques et éthiques. Associant situations réelles de structures sociales et médico-sociales et éléments théoriques d'analyse, cet ouvrage déploie une méthode pédagogique et pratique, appréciée des générations de directeurs au fil des éditions.
    Cette 4e édition met notamment l'accent sur la qualité de vie au travail, la réforme Sérafin-PH et, tirant les leçons de l'épidémie de coronavirus, sur la notion de crise.

  • Les trois fonctions publiques (d'État, hospitalière et territoriale) et la Sécurité sociale sont confrontées aujourd'hui à des transformations majeures du travail. Tous les agents et cadres des services publics sont concernés par ces changements.

    À travers études de cas et analyses critiques, cet ouvrage montre les dynamiques de changement et d'innovations révélées dans le travail en termes de management, de transformations structurelles et organisationnelles, de nouvelles pratiques collaboratives, de mutations technologiques et numériques, d'évolutions d'activités et de métiers, de modifications du rapport au travail et de transformations des relations avec les usagers et les citoyens. Il souligne aussi la nécessaire prise en compte d'enjeux stratégiques et sociétaux importants tels que la qualité de vie au travail, la santé au travail, le handicap, ou le développement durable. Des acteurs privilégiés partagent ici leur réflexion en s'appuyant sur des réalités issues de métiers et de secteurs d'activité variés (social, santé, sécurité, emploi...), dans des territoires urbains et ruraux, au niveau national et régional, y compris hors France métropolitaine.

    Cet ouvrage permet ainsi d'éclairer les agents, managers et décideurs sur ces importants processus et leurs enjeux, et d'apporter une perspective unique sur les problématiques actuelles et les chantiers à mener.

    Ce livre a été conçu et coordonné par Anne Gillet, chargée de recherche en sociologie au Conservatoire national des arts et métiers et au Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique, Cnam-Lise-CNRS.

  • Qu'ils soient administratifs ou issus de projets, les territoires se recomposent rapidement et l'action publique tente de réduire les disparités en favorisant un développement harmonieux et équilibré. Toutes les formes spatiales (de l'hyper-ruralité aux métropoles) et toutes les échelles (de la commune à l'Union européenne) sont concernées en France.

    Cet ouvrage fait le point sur le repositionnement des trois fonctions publiques (État, territoriale, hospitalière) face aux transitions territoriales. Quels sont les effets en termes de pilotage, de management et de formation ? Comment agir dans le champ de l'ingénierie territoriale en étant facilitateur ou même coordonnateur ? Il s'agit ici d'appréhender les méthodes et savoir-faire qui favorisent l'innovation et la co-construction et permettent l'adaptation au changement. Les études de cas, éclairages et mises en perspectives abordent des questions aussi variées que les territoires de santé, les fractures sociales et territoriales, la transition écologique, la convergence avec les politiques européennes ou le renforcement de la décentralisation.

    Des chercheurs et praticiens, issus des différents secteurs de la fonction publique, ouvrent des pistes concrètes aux acteurs publics pour mettre en place de nouvelles stratégies de régénération des territoires.

    Avec les contributions de : Chahid M., Chaigneau F., Charmasson T., Côte S., Devès C., Deysson J., Dietsch F., Gazagnes P., Jeannin E., Labarriere L., Landel O., Marin P., Miedzianowski F., Moreau C., Munsch S., Ramis Y., Restelli E., Restier M., Robitaillié V.

  • Les travailleurs sociaux sont au coeur d'une injonction paradoxale : rencontrer de plus en plus de personnes précaires (des publics nouveaux) avec de moins en moins de moyens pour les aider (baisse des budgets sociaux). Pour nombre d'entre eux, il en résulte un profond malaise qui peut aller jusqu'à l'épuisement et une remise en cause des postures et des pratiques professionnelles.

    L'approche centrée sur le Développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectifs (DPA-PC) dont le principe consiste à "passer d'une situation d'impuissance à une situation où les acteurs concernés perçoivent des opportunités concrètes d'agir pour obtenir un changement auquel elles aspirent", développée dans la 1re édition, a permis aux acteurs de terrain de renouer avec les fondements du travail social et retrouver du sens à leur pratique.

    À l'appui de huit expériences d'accompagnement, cette nouvelle édition montre comment des intervenants sociaux francophones (France, Belgique, Québec) se sont saisis de ce principe pour initier des pratiques différentes. Ils donnent ainsi à voir en quoi cette approche novatrice est venue interroger les fondamentaux du travail social, bousculer les postures professionnelles dans la pratique de l'intervention sociale (prévention, responsabilisation, engagement collectif et individuel, distance et participation...) et modifier les rapports de pouvoir entre intervenants et usagers.

    Cet ouvrage est destiné aux travailleurs sociaux et médico-sociaux, aux dirigeants et cadres pédagogiques dans les structures sociales et centres de formation, aux étudiants en travail social ainsi qu'à tout professionnel qui oeuvre dans le domaine du social.

  • Manager la performance des organisations de santé est un défi de tous les jours. Le système de santé est en effet confronté à des enjeux de coordination de ses composantes dans une logique de mobilisation efficiente des ressources, comme de prise en compte de la qualité du service auprès des patients ou des personnes accompagnées. Les pratiques de gestion étant en plein changement et les parties prenantes au management des organisations de santé plus nombreuses que par le passé, il est parfois difficile d'acquérir des connaissances et des compétences intégrant cette complexité.
    Fruit d'un travail collectif mené par les enseignants de l'Institut du management (IDM) et d'autres enseignants de l'EHESP, cet ouvrage propose, pour la première fois, une synthèse des différents domaines de l'enseignement dispensé auprès des différents publics. Abordant des connaissances de base en gestion (finances, ressources humaines, contrôle de gestion...), il rappelle l'environnement spécifique aux établissements et services de santé (pilotage et fonctionnement) et analyse également le rôle et le jeu des acteurs de terrain (coordination des professionnels et parcours des usagers).
    Ce manuel pédagogique, clair et synthétique, permettra au lecteur, qu'il soit étudiant, élève, professionnel ou dirigeant, d'acquérir les savoirs et les compétences fondamentales pour gérer le changement et manager en contexte. Si les références à l'hôpital public sont fréquentes, la volonté de ce manuel est d'appréhender tous les fondamentaux de la gestion, communs aux secteurs public et privé comme aux secteurs sanitaire et médico-social, en prenant aussi en compte l'organisation des soins primaires.

  • Pour faire face aux exigences de qualité de services de nos concitoyens et à la maîtrise des dépenses publiques, la mobilisation des agents et le développement de nouvelles compétences et capacités d'action sont nécessaires. Dans un contexte en pleine évolution, les transformations du travail nécessitent de bien accompagner la cohérence entre l'agent et le travail qu'il accomplit, de développer des compétences appropriées pour maîtriser son poste et les relations interpersonnelles et de renforcer la maîtrise de son environnement professionnel. La compréhension du sens de sa mission impose une nouvelle vision de la formation.

    Pour accompagner ces compétences professionnelles indispensables à l'innovation, notre modèle de formation tout au long de la vie est profondément transformé. La digitalisation, l'interactivité, la possibilité de composer entre " présentiez et "distanciez permettent le développement de nouvelles formes d'apprentissages, de nouvelles expériences apprenantes.

    Dans cet ouvrage, la problématique de la formation des agents publics est traitée de façon pragmatique et opérationnelle : du recrutement à l'accompagnement des différentes étapes de la vie professionnelle, en passant par l'adaptation aux transformations des postes de travail et des organisations. Le passage du teaching au learning pour des agents publics exposés aux nouvelles technologies de notre société est présenté au travers de huit études de cas, de quatre éclairages et de trois chapitres de mise en perspective.

    Ce livre a été conçu par Olivier Bachelard, professeur à emlyon business school et Delphine Espagno-Abadie, maître de conférences à Sciences Po Toulouse.

  • La recherche du bien-être au travail des agents publics ne se réduit pas au domaine de la prévention "Santé et sécurité au travail". C'est aujourd'hui une composante de la performance globale, de l'efficience et de la qualité du service. Promouvoir des relations bienveillantes au travail permet en effet de faire face sur le terrain aux contraintes budgétaires et aux attentes du public.

    Les organisations publiques ont ainsi pris conscience de la nécessité de s'interroger sur ce sujet par le biais d'un management approprié. Accompagner les agents, les aider à évoluer dans leurs pratiques, mieux gérer leurs émotions et développer des logiques coopératives transversales sont autant de clés pour éviter que l'urgence et les problèmes du quotidien ne s'imposent au détriment d'une logique plus solidaire.

    À l'appui de huit études de cas et de leur analyse critique, des chercheurs et des praticiens (officiers, policiers, proviseur, directrice de CPAM, DRH d'hôpital...), issus des trois fonctions publiques, décortiquent les notions de bien-être et de bienveillance au travail, dans le but d'atteindre un fonctionnement optimisé favorisant l'innovation et l'engagement de chacun au profit de tous.

    Ce livre a été conçu et coordonné par Olivier Bachelard, professeur affilié à l'emlyon business school, directeur du campus de Saint-Étienne. Psychologue, docteur et HDR en gestion, il est également ancien directeur de la formation continue de l'EN3S.

  • Les trois fonctions publiques et la Sécurité sociale sont confrontées depuis plusieurs années à des changements qui bouleversent en profondeur leurs modes de fonctionnement et leurs pratiques. Cet ouvrage met en lumière les causes de ces transformations (décentralisation et déconcentration, contractualisation et évaluation, numérisation et européanisation), ainsi que leur réception par les agents et les usagers.

    Dans ce contexte de réformes, la fonction publique dans son ensemble est en effet soumise au défi d'une adaptation croissante de ses statuts juridiques et des compétences de ses agents (mettant enjeu la formation professionnelle) sans jamais perdre de vue le but de l'action publique : servir l'intérêt général dans les meilleures conditions possibles pour satisfaire les besoins de la population.

    À l'appui de sept études de cas et d'analyses critiques, des chercheurs et des praticiens éclairent et mettent en perspective la conduite de ces changements dans les services déconcentrés de l'État, de la fonction publique territoriale, de l'hôpital public et de la Sécurité sociale, permettant ainsi aux cadres dirigeants et aux étudiants se destinant à des carrières publiques d'obtenir des clés de lecture sur l'avenir de la fonction publique.

    Ce livre a été conçu et coordonné par Delphine Espagno-Abadie et Adrien Peneranda, tous deux maîtres de conférences à Sciences Po Toulouse.

  • Co-construction et participation des usagers sont devenus les maîtres-mots des politiques sociales. Pour autant, les écrits sur ce thème ne sont, la plupart du temps, que le reflet de ce que pensent les experts.
    Pratique et court, ce livre relance le débat en le sortant de l'entre-soi et apporte un regard constructif sur la coproduction du savoir en matière de relation d'aide et de travail social.
    En donnant la parole aux professionnels formés à l'approche DPA-PC (développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectifs) et aux personnes ayant bénéficié de cet accompagnement, il analyse la manière dont celles-ci se sont emparées de cette approche pour agir par elles-mêmes et sortir de l'impuissance. Le DPA s'avère aussi une piste prometteuse pour amener les intervenants de terrain à dépasser leur mal-être actuel.
    À?l'appui de témoignages rares de 12 professionnels et personnes concernées, cette étude de terrain dégage des pistes de réflexion et d'action pour les pratiques professionnelles.
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants, travailleurs sociaux et médico-sociaux, formateurs et cadres ainsi qu'aux personnes accompagnées pour aller dans le sens d'une évolution des pratiques.

  • Premier d´une série de guides pratiques à l´usage des professionnels, ce manuel livre, au travers d´une vingtaine de fiches-conseil, toutes les ficelles de l´exercice du pouvoir.
    À partir de situations concrètes, l´auteur, ancien directeur d´établissem

empty