• Autour du sommet des dieux

    Thomas Vennin

    • Guerin
    • 23 Septembre 2021

    Les 5 tomes du Sommet des dieux de Taniguchi sont, de l'avis des spécialistes, la plus belle introduction à l'univers du manga, et une magnifique invitation à découvrir l'histoire de l'alpinisme depuis un siècle. L'histoire mêle la quête contemporaine d'un alpiniste japonais et l'énigme de la disparition de George Mallory près du sommet de l'Everest, en 1924. La découverte du corps de Mallory, 75 ans plus tard, n'a pas levé le mystère : a-t-il été le premier sur le Toit du monde ? La clé se trouve peut-être dans son appareil photo, jamais retrouvé, à moins que... L'adaption de cette oeuvre graphique splendide en film d'animation ambitieux est l'occasion pour divers auteurs, dont Thomas Vennin, passionné par l'histoire de l'alpinisme (et qui préfacera la réédition prochaine du 1er tome du manga), de repartir en exploration. Les producteurs et le réalisateur du film, Patrick Imbert, se sont emparés avec enthousiasme de ce projet ambitieux et ont accepté de partager l'histoire de l'aventure du film. Ce livre, richement illustré par les documents de travail des créateurs du film d'animation, racontera à la fois la genèse du film et la manière dont l'histoire (fictive) puise ses racines dans l'histoire (vraie) de l'alpinisme au XXe siècle.

  • On ne présente plus Jean Le Cam, alias « le Roi Jean », le héros du Vendée Globe, qui nous a tant ému et réjoui tout au long de son tour du monde. Son aura n'a jamais été aussi grande, sauveteur de Kevin Escoffier, navigateur au palmarès légendaire, 4e de la course en dépit d'un bateau moins performant, Jean Le Cam est le héros que la France entière adore. Gouaille, bon sens, humour, modestie, à 61 ans il a fait rêver un pays confiné entre novembre et janvier.

    Quoi de mieux qu'un livre d'entretiens au « long cours » avec l'une des plus fines plumes du sport, Jean-Louis Le Touzet, pour conter une vie de roman. De son enfance à Châteauneuf du Faou aux premiers bords avec à 14 ans son père à bord de Mervent, l'Armagnac familial, à La Forêt-Fouesnant, entre le Cap Coz et Concarneau, dans le Finistère Sud. De ses premières victoires locales, à son apprentissage aux chantiers Pichavant à Pont l'Abbé, de la création avec ses amis Hubert Desjoyeaux et Gaëtean Gouerou, le trio fondateur du chantier CDK. De sa rencontre avec Tabarly, en tant que jeune appelé à bord de Pen Duick VI pour un tour du monde en équipage aux premières navigations transatlantiques sur les multicoques Jet Services, Fleury Michon, ces machines qui feront tomber le record de l'Atlantique. De la casse de la route du Rhum en 2002 à son entrée dans «la carrière» de solitaire «Â tourdumondiste» tardivement, en 2004 décrochant la deuxième place du Vendée Globe.

    Mais aussi ses victoires, ses naufrages et ses sauvetages, ses échecs, ses projets architecturaux, ses silences bruyants, l'importance des femmes dans sa vie (sa mère et ses soeurs, sa femme Anne et ses filles), la mort de son père. C'est l'histoire d'un homme immense et humble qui jamais ne retient les larmes quand elles viennent, danse, rit, chante parfois sur son bateau. A la vérité un homme qui nous ressemble. Libre de dire ce qu'il pense car « J'ai toujours dit ce que je pensais». L'histoire d'un héros malgré lui.

  • L'Equipe, l'oeil du sport Nouv.

    L'Equipe, l'oeil du sport

    L'Equipe

    • Solar
    • 16 Novembre 2021

    Pour rendre compte de l'actualité, il y a les textes évidemment, les dessins aussi... et puis les photos !
    Depuis sa création, le journal L'Équipe s'appuie sur des reporters-photographes pour couvrir l'actualité en images, complément essentiel, indispensable des articles. C'est ainsi qu'aujourd'hui, le quotidien sportif dispose d'une banque de plus 12 millions d'images !
    Plus de trente photographes, qui font partie intégrante de la rédaction, ont parcouru, quotidiennement, tous les terrains de la planète, les stades du monde entier. Ils ont couvert les plus grands événements sportifs, sans exception, et réalisé une multitude de reportages sur les cinq continents. Ils nous racontent, dans cet ouvrage, les clichés mythiques que L'Équipe a publiés, au cours de son histoire, sur ses différents supports. C'est un véritable diaporama de l'histoire du sport, de nos souvenirs et de nos émotions.
    À travers plus de 200 photos, ils racontent les coulisses de quelques clic-clac mythiques, les anecdotes qui ont donné naissance à ces images inoubliables, ils témoignent de leur passion pour le sport et de la façon dont ils ont magnifié les exploits et les champions. Ils parlent de leur métier, qui offre un regard différent du nôtre, toujours à travers un objectif.

  • Après avoir navigué avec sa mère aux Glénans, à 10 ans, Jean Le Cam construit seul son propre voilier pour faire des ronds dans la baie de La Forêt. Puis il navigue avec son ami d'enfance Hubert Desjoyeaux, le frère de Michel, seul double vainqueur du Vendée Globe, avec lequel il créera le chantier naval CDK, à l'origine de la construction de nombreux voiliers mythiques (Poulain, Jet Service, PRB, Foncia...).
    À 14 ans, il débute la compétition puis s'embarque au côté d'Éric Tabarly pour faire son service militaire. À 19, il participe à sa première Solitaire du Figaro qu'il remportera trois fois par la suite. Mais c'est sur le mythique tour du monde en solitaire, le Vendée Globe, que Le Cam vivra ses plus grandes heures de navigateur solitaire. En 2004-05, il est la révélation de la course, luttant bord à bord avec Vincent Riou qui ne le précèdera que de 7 heures à l'arrivée.
    En 2008-09, alors qu'il aborde le cap Horn en troisième position, il chavire après avoir perdu son bulbe de quille. Il doit se réfugier à l'intérieur de la coque, bateau renversé. C'est Vincent Riou qui le récupère in extremis. Et en 2020, alors qu'il fait la course dans le trio de tête, il se déroute pour récupérer Kevin Escoffier qui a déclenché sa balise de détresse. Jean Le Cam arrive sur zone mais le temps de manoeuvrer dans une mer agitée, il perd le contact visuel avec le radeau d'Escoffier. Il le sauvera finalement six heures plus tard et reprendra la course qu'il terminera 4e et premier des non-foilers.
    Fêté en héros aux Sables-d'Olonne, Le Cam stupéfie alors le public lorsqu'il révèle qu'il a vécu un enfer lors de ses derniers jours en mer, devant manoeuvrer avec une côte cassée et une coque « délaminée » qui menaçait de céder à tout instant. Jusqu'au dernier jour, il a risqué de perdre son bateau.
    Mais Jean Le Cam, n'est pas qu'un immense marin au palmarès impressionnant, ce qui lui a valu son surnom de Roi Jean. C'est aussi une forte personnalité, un personnage truculent et attachant. Ainsi, en 1989, alors qu'équipier de Tabarly sur la transat en double Lorient-Saint-Barthélémy-Lorient, et qu'une mauvaise manoeuvre les fait chavirer, il traite Tabarly de « con » (la première fois et sans doute la dernière fois que cela est arrivé au maître), car il sait que ce naufrage aura des conséquences dramatiques pour son ami Hubert, CDK étant propriétaire du bateau. En 1996, vainqueur de la Solitaire du Figaro, il attend chacun de ses concurrents pour leur payer à boire. Ou encore cette année, lorsqu'il triomphe aux Sables-d'Olonne, il déclare : « Je finis quatrième, à la place du con. J'ai soulagé l'éventuel con qui aurait pu être à ma place ! Comme quoi ma générosité n'a pas de limites. » Dans ce livre, où il revient avec son humour et son franc parler sur son incroyable carrière de marin mais aussi de concepteur de voiliers, Jean Le Cam nous fait découvrir les coulisses de la course au large : la quête des sponsors, le risque permanent, la recherche permanente de la vitesse... Le Cam veut également transmettre à travers ce livre son amour de la voile et de la mer aux jeunes générations.

    Palmarès 1982 : Record de l'Atlantique sur Jet Services II, comme équipier de Patrick Morvan.
    1984 : Vainqueur de la Route de la découverte avec Philippe Poupon sur Fleury Michon III.
    1988 et 1989 : Champion du monde de Formule 40.
    1994, 1996, 1999 : Vainqueur de la Solitaire du Figaro.
    2005 : 2e du Vendée Globe.
    2006 : 2e de la Route du Rhum en classe IMOCA sur VM Matériaux.
    2013 : Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre avec Vincent Riou en classe IMOCA sur PRB.
    2015 : Champion du monde IMOCA Ocean Masters ; Vainqueur de la Barcelona world race avec Bernard Stamm.
    2021 : 4e du Vendée Globe et premier des non-foilers.

  • Mémoires olympiques Nouv.

    Mémoires olympiques

    Nelson Monfort

    Barcelone, 1992, Nelson Monfort vit ses premiers Jeux olympiques et accueille à son micro Carl Lewis, la légende vivante de l'athlétisme. Que d'émotion pour ce commentateur qui ne pouvait rêver plus beau début de carrière !

    Nelson revient sur tous ses JO : records, rencontres, anecdotes, bons et mauvais souvenirs partagés avec ces champions que nous connaissons tous - Teddy Riner, Usain Bolt et tant d'autres... tous champions d'exception.

    Il nous rappelle aussi ces grands moments du sport olympique qui ont fait - parfois endeuillé - l'Histoire : la tragédie de Munich en 1972, les larmes de joie de Colette Besson en or à Mexico, les poings levés de Tommie Smith et John Carlos en soutien aux Black Panthers lors de ces mêmes Jeux...

    Autant de records et de destins extraordinaires à (re)découvrir, grâce à la verve inimitable de Nelson Monfort.

  • 10 Faubourg-Montmartre

    Collectif

    Si sur son acte de naissance fi gure la date du 28 février 1946 au 13 rue du Faubourg- Montmartre, c'est pourtant au numéro 10 de cette artère parisienne que le journal L'Équipe est véritablement né. Le rachat du journal L'Auto puis la fusion avec Élans vont conduire la rédaction à réintégrer ses locaux du 10 dès 1948. Les péripéties de la seconde guerre mondiale ont failli lui coûter la perte desdits locaux et du Tour de France. Dès lors, c'est une aventure de plus de 40 ans dans ces bureaux qui conduira le journal à devenir une référence mondiale en matière de presse sportive. Pour l'évoquer, les anciens du journal ont accepté de nous faire la visite des lieux. Chaque endroit recèle des moments uniques, des histoires connues et inconnues, des moments de vie qui ont échappé au regard de tous.
    C'est dans cette confi guration qu'une partie de l'histoire de ce journal nous est contée. Des documents uniques, inédits, viennent apporter une richesse certaine à l'ensemble. On lira avec gourmandise l'original du dernier article manuscrit d'Antoine Blondin comme quelques notes de service savoureuses voire de l'administration fi scale.

  • Neuf vies

    Robert Mads Anderson

    • Guerin
    • 9 Septembre 2021

    Le livre commence par le récit hallucinant de l'ascension en style alpin de la face Kangshung de l'Everest, le dernier exploit marquant sur le toit du monde. L'expédition réussit mais Anderson s'arrête au sommet Sud et s'acharne : il retourne huit fois à l'Everest avant de réussir..

    Même lieu, autre époque : l'Everest est alors devenu un centre commercial. Un même oeil pour raconter ces trois décennies qui ont changé la face du Toit du monde, et la façon d'y mourir. Ou d'y survivre.

  • Champions inoubliables Nouv.

    Où étiez-vous ce 5 juin 1983 ? le jour où Yannick Noah, à genoux sur la terre battue, a savouré sa victoire à Roland-Garros ? Vous souvenez-vous des exploits de Colette Besson, des Barjots du handball, d'Amélie Mauresmo, de Tony Estanguet, de Laure Manaudou ?
    Ces champions, Guy Drut a choisi de les célébrer en images, comme pour mieux retenir l'instant précieux qui scelle une victoire. Des photos iconiques, dont certaines sont commentées par des témoins plutôt inattendus, dont trois présidents de la République.
    Au Panthéon de cet ouvrage : Jean-Claude Killy, Éric Tabarly, Kiki Caron, Pelé, Mohamed Ali, Nadia Comaneci, Bernard Hinault, Jean-Pierre Rives, Michel Platini, Marie-Jo Pérec, Carl Lewis, Tony Parker, Usain Bolt, Lionel Messi, Teddy Riner, Kylian Mbappé... Et les duels de légende : Anquetil-Poulidor, Borg-McEnroe, Prost-Senna...

    Un album unique, signé par un champion charismatique, qui s'adresse aux sportifs, aux amateurs de photographie et, bien au-delà, à tous ceux que la passion du sport fait vibrer.

  • Addict à la vie

    Erwann Menthéour

    • Solar
    • 30 Septembre 2021

    En 1999, Erwann Menthéour, alors coureur professionnel, publie « Secret défonce » pour dénoncer le dopage dans le cyclisme.
    Il devient ensuite coach sportif et entrepreneur, lançant avec succès sa méthode Fitnext.
    Ses essais l'ont installé comme un acteur important du secteur de la santé et du bien-être.
    Il revient aujourd'hui sur ses 20 ans d'existence depuis la parution de « Secret défonce. » Oui, il a connu le succès, il a été starifié dans les médias. Mais il est resté à la merci de ses addictions (drogue, alcool, sexe...). Dans ce récit sans concessions, il décrit ses accès de faiblesses, ses doutes, comme autant de scènes de film saisissantes. Mais il explique aussi les mécanismes qu'il a su mettre en oeuvre pour se relancer, pour renaître à chaque fois à la vie.

  • La bible de la lose du sport français Nouv.

    " A perdre sans panache, on échoue dans l'anonymat. » Cette devise, nul ne sait mieux l'appliquer que nos sportifs et nos sportives français. C'est pourquoi les inévitables spécialistes de la Fédération française de la lose ont tenu à leur rendre un vibrant et savoureux hommage.
    Presque victoires, craquages mentaux, astuces de losers, climatisations et défaites magnifiques en tous genres sont au rendez-vous de La Bible de la lose du sport français.
    De Paris 1900 à Séville 82, du Tour de France 89 aux décennies de désillusions à Roland-Garros, c'est une traversée épique au coeur de la lose bleu-blanc-rouge qui vous est contée dans ce livre.

  • Sur un malentendu Nouv.

    Sur un malentendu

    Jacques Vendroux

    Voici les Mémoires singuliers de quelqu'un dont toute la vie aura été un merveilleux malentendu. De la veine, Jacques Vendroux en aura eu beaucoup ! Ce petit-neveu par alliance du général de Gaulle est envoyé tenter sa chance au service des sports de l'ORTF un jour de mai 1966. Et ce pistonné de la Ve République, qui rêvait de devenir le nouveau Gordon Banks mais n'aimait pas assez les entraînements, va passer plus de cinquante-cinq ans au service des sports de Radio France couvrant quatorze coupes du Monde de football et pas moins de sept olympiades. Pas carriériste pour un sou, cet affectif sera l'ami des plus grands champions. Mi-Zorro mi-Mannix, il restera le fidèle soutien de figures emblématiques comme Bernard Tapie ou Claude Bez jusque dans l'adversité. Fondateur, pour la blague, du Variétés Club de France en 1971, cet adepte d'une vie pas sérieuse, pire gardien de but du monde autoproclamé, jouera pendant plus de cinquante ans avec les meilleurs, témoin et acteur de cinq décennies d'histoire sportive hexagonale et mondiale.

  • Arsène Wenger est l'un des entraîneurs les plus fascinants, mystérieux et respectés. Il se raconte pour la première fois.
    Par son approche du jeu, sa rigueur, ses idées novatrices, Arsène Wenger, dit « Le Professeur », a marqué le monde du football et a transformé le métier de l'entraîneur en art. Comment l'enfant de Duttlenheim, en Alsace, a-t-il réussi à devenir l'un des entraîneurs les plus admirés ? Comment a-t-il bâti la fabuleuse équipe des Invincibles à Arsenal ? Comment a-t-il orchestré la transformation de ce club ancien et traditionnel ? Arsène Wenger partage les moments les plus importants, les victoires fameuses et les défaites terribles, ses valeurs face à un monde du foot qui a connu des années noires et tant de démesure. Il nous offre une vie de passion et de précieuses leçons.

  • La course parfaite : François Mathet, portrait du maître-entraîneur Nouv.

    Le jeune François Mathet a une passion : le pur-sang et les courses. Mais il ne vient pas du sérail. Il entre par effraction dans un cénacle où se croisent grands propriétaires et femmes de caractère. Meilleur gentleman-rider des années 1930, l'ancien officier de cavalerie a un don singulier pour comprendre les chevaux et une méthode d'entraînement unique. Maître d'apprentissage d'Yves Saint-Martin, il mène le jockey émérite à la gloire, pourtant les déchirures n'épargnent pas ces deux Magnifiques. Il a tout gagné : des Arc-de-Triomphe, Jockey-Club, Prix de Diane, Derby d'Epsom... À Chantilly, il est l'entraîneur des plus prestigieuses écuries, celles de l'Aga Khan ou de Guy de Rothschild. Aussi de Gabrielle Chanel et d'Alain Delon. Adoré des turfistes pour son honnêteté, détesté par ses pairs pour son arrogance, l'énigmatique « Napoléon des entraîneurs » est respecté de tous. Il défait les malédictions, suscite curiosité et controverses. Sa vie se lit comme un roman. Ce portrait de François Mathet, élu « entraîneur du XXe siècle », révèle ses combats, ses fêlures, et retrace une page mémorable de l'histoire des courses françaises.

  • Xtrm sports (extremes sports) : les exploits et l'histoire des sports à sensation fortes Nouv.

    Embarquez à bord de l'impossible.

    Plongez au coeur de ces nombreux sports à sensations fortes qui rencontrent un vif succès auprès d'un public toujours plus jeune.
    Que ce soit sur l'eau, la terre, le béton ou dans le ciel, des riders exceptionnels domptent ces sports passions et réalisent des exploits incroyables.

    Le dépassement de soi, la gestion du risque, la peur, l'échec, l'envie d'apprendre et de progresser sont le moteur de ces sports à haut risque dévoilés dans ce livre.

  • Messi

    ,

    • City
    • 27 Octobre 2021

    Meilleur ailier de tous les temps, meilleur buteur du XXIe siècle, sextuple Ballon d'or mondial et Soulier d'or européen : Lionel Messi enchaîne les superlatifs et les récompenses. Et, depuis son arrivée en France, il est certainement le joueur le plus doué de toute l'histoire du PSG. Rien ne prédestinait pourtant le jeune Lionel à devenir cette immense star mondiale. Né dans la pauvreté en Argentine, avec une santé fragile, d'une timidité presque maladive, Messi a dû surmonter bien des handicaps pour devenir une idole des stades. Cette biographie raconte ce parcours et cette ascension exceptionnelle, à force d'un travail acharné, en Argentine d'abord, puis en Espagne et maintenant au PSG. On y découvre un tacticien hors pair au jeu subtil et un homme intelligent qui ne s'est jamais laissé aveugler par les mirages de la gloire. Un joueur dont la carrière, à 34 ans, ne fait sans doute que commencer !
    De l'Argentine au PSG : biographie d'un joueur prodige.

  • Sport et cinéma Nouv.

    Sport et cinéma

    ,

    • Amphora
    • 18 Novembre 2021

    Cette relation Sport & Cinéma n'a jamais été traitée aussi passionnément dans un ouvrage convoquant la parole de cinéastes et de sportifs.
    Ce livre, à la croisée des chemins des deux plus grands divertissements populaires, retrace à travers des milliers de films de fiction sur le sport, bons et mauvais, chefs-d'oeuvre et nanars, une véritable histoire du sport avec ses grands noms, ses grandes épopées, ses drames intimes, ses joies immenses, ses dérives... Une histoire du monde et du cinéma finalement.
    Avec plus de 80 témoignages inédits de sportifs et d'artistes, et une préface de Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes et directeur de l'Institut Lumière, cet ouvrage représente 60 sports et plus de 1000 films référencés dans le monde entier... 600 images, index des noms et des films complet, bibliographie...
    Tous les sports aussi bien les têtes de série que les challengers mais également des sports moins en vue.

  • Retour en enfer

    Sébastien Destremau

    • Xo
    • 6 Mai 2021

    À défaut de me conduire jusqu'à destination, mon périple m'a mené à l'essence même de mon être. L'âpreté de la lutte et les illusions perdues ont fait tomber mon égoïsme et mes humeurs de vieil enfant...

    Le 8 novembre 2020, quatre ans après avoir bouclé mon premier tour du monde, je m'élance pour un second Vendée Globe. J'ai appelé mon bateau Merci, en hommage à tous ceux qui m'ont permis de vivre cette aventure insensée.

    Seulement voilà, ma course tourne au calvaire : l'abri de mon cockpit se déchire, mes instruments lâchent, une fissure apparaît à l'avant. Impossible, dans ces conditions, d'attaquer le Pacifique et ses vents violents.

    Le 16 janvier, après 70 jours de mer, je décide d'accoster en Nouvelle-Zélande. Ce que je pourrais ressentir comme un échec me réconcilie avec moi-même. La mer m'a vaincu mais j'ai repris la barre de mon destin. Chaque matin qui se lève est comme une page blanche. J'étais seul au monde, je ne serai plus jamais seul...

    Le récit d'un incroyable combat.
    Une leçon de courage et de sagesse.
    Sébastien Destremau a 56 ans. Toulonnais, il a raconté l'aventure de son premier Vendée Globe, en 2017, dans Seul au monde, aux éditions XO.

  • Zidane

    Frédéric Hermel

    Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est vraiment cet homme secret qui se préserve et protège les siens ?
    À travers dix-huit années d'échanges et de confessions exclusives avec le joueur devenu entraîneur, et aussi grâce aux témoignages de ses proches, Frédéric Hermel livre le récit d'une vie hors du commun, de son enfance marseillaise à son parcours pour devenir l'un des plus grands footballeurs de l'histoire, en passant par sa relation fusionnelle avec ses quatre fils et sa femme, la conquête de la première étoile de champion du monde, son geste fou contre Materazzi...
    Se révèle alors, par le biais de nombreux événements, petits et grands détails, méconnus et inédits, une personnalité au destin exceptionnel, qui reste un type normal, doté d'une immense générosité et d'un profond sens de la justice.

  • LE CARNET DE BORD D'UN IMMENSE CHAMPION.
    Après son triomphe aux Jeux olympiques de 2018 (trois médailles d'or), Martin Fourcade peine à retrouver ses sensations. La saison post-olympique s'apparente à un calvaire, au point qu'il se demande s'il n'a pas perdu la flamme et les qualités mentales et physiques qui ont fait de lui le plus grand biathlète de l'histoire. Alors, à l'aube de ce qui deviendra sa dernière saison, il entame une opération de reconquête sans certitude, mais avec une immense détermination.
    Un dernier tour de piste est le carnet de bord touchant, sincère et circonstancié de cette renaissance : du premier jour de compétition de présaison jusqu'au franchissement de l'ultime ligne d'arrivée, épilogue d'une saison haletante, point final d'une carrière en or.
    On découvre l'homme, le passeur, le père derrière le champion. Et on comprend encore mieux comment et pourquoi il est devenu une légende du sport.

  • Julian Alaphilippe : mon année en arc-en-ciel Nouv.

    Julian Alaphilippe a été sacré champion du monde à Imola en 2020 et à Louvain en 2021. Seuls six cyclistes ont réalisé cet exploit avant lui. Plus que jamais, la carrière et la vie du Français sont indissociables du maillot arc-en-ciel.
    Il a remporté plusieurs classiques et des étapes de « son » Tour de France, mais c'est surtout le double titre mondial qui le fait entrer dans la cour des plus grands. Dans ce livre, il revient sur cette merveilleuse année avec le maillot arc-en-ciel. Il parle de ses succès et de ses revers, de sa femme et de son enfant, de sa famille et de ses coéquipiers, de son quotidien et de ses passions.

    "Devenir champion du monde deux fois de suite, c'est incroyable. J'aime gagner, mais je suis aussi fier d'avoir su partager des émotions. »

  • « On dit toujours qu'un sportif meurt deux fois : à la fin de sa carrière et à la fin de sa vie. Moi, je mourrai trois fois : à la fin de ma carrière, à la fin de ma vie et à la fin de ce livre. Adieu ma honte. ».

    Ouissem a grandi dans une cité au soleil, à Aix-en-Provence. Espoir de la génération dorée du centre de formation du Toulouse Football Club, il gravit tous les échelons, jusqu'à disputer la Coupe d'Afrique des nations sous les couleurs de la Tunisie. Mais son homosexualité, contraire à sa religion et à son sport, le privera de la carrière professionnelle à laquelle il était destiné.
    Ce livre est celui que personne n'a jamais osé écrire. Dans un récit aussi intime que puissant, Ouissem Belgacem est le premier joueur à raconter de l'intérieur l'homophobie qui gangrène le football et à s'attaquer à l'un des derniers tabous de notre société.

  • Olivier Giroud : toujours y croire Nouv.

    « Je me suis construit dans l'adversité. J'ai passé ma carrière à prouver. Que je méritais ma place. Que j'étais légitime à mon poste ou dans une équipe. J'ai parfois eu le sentiment que la vie était injuste, mais je n'ai jamais renoncé. » La vie d'Olivier Giroud n'est pas un long fleuve tranquille. Deuxième meilleur buteur de l'Équipe de France, derrière Thierry Henry, l'attaquant est tour à tour porté aux nues puis critiqué par la presse. Passionné de ballon rond depuis petit, le gamin de Froges, prêt à tous les sacrifices, s'est acharné à croire en ses ambitions. Et il a réussi. Son éducation fondée sur le travail, le respect et l'humilité, sa force de caractère et sa foi inébranlable en Jésus l'ont mené au sommet. À trente-quatre ans, il a toujours faim de victoires et de titres.

    Habituellement si discret, Olivier Giroud se confie sans fard : son enfance, l'argent, la notoriété, les coups durs, sa famille, sa rivalité supposée avec Benzema, les attaques dont il est la cible...

    Voici l'histoire d'un joueur que rien ne prédestinait à une carrière hors-normes, mais qui, à force de détermination, a réalisé ses rêves les plus fous.

  • 100 ans de dessins de L'Equipe

    L'Equipe

    • Solar
    • 22 Octobre 2020

    Une histoire du sport racontée par les caricaturistes de L'Équipe et de son ancètre L'Auto.
    Pellos, Dero, Chenez et aujourd'hui Soulcié, Lasserpe ou encore Vidberg perpétuent la tradition du dessin de presse depuis plus de cent ans. À eux tous, ils racontent de façon vivante les plus grands exploits du sport avec humour et talent.
    On croisera aussi de façon plus étonnante, Cabu, Reiser, Sempé... qui, eux aussi, ont dessiné pour L'Équipe.

  • Alain Bernard : mon destin olympique Nouv.

    « Transmettre encore et toujours mon parcours, celui d'un sportif, parti de si loin, sans talent particulier mais qui grâce au travail et à sa ténacité, avec un peu de chance, a su forcer son destin, se construire la vie de ses rêves... ».

    Alain Bernard, double champion olympique, vainqueur sur la discipline reine 100 mètres nage libre, appartient à la légende du sport français.

    Si le destin ne tient pas à grand-chose, celui d'Alain Bernard tient à onze centièmes de seconde. Ces onze centièmes qui vous font basculer de l'anonymat des bassins aux sollicitations médiatiques et à la notoriété.

    Pourtant, rien ne le prédestinait à une telle carrière, ni ses parents qui l'inscrivent à la natation dès six ans par peur de le voir se noyer, ni ses capacités naturelles de nageur. Devenir le meilleur, se différencier des autres par le sport pour faire face au harcèlement dont il a été victime à l'adolescence. C'est ce qui a motivé Alain pour vaincre sa timidité et ses complexes liés à sa taille et à sa minceur hors normes.

    Touché par la perte de ses camarades lors du tournage d'une émission de téléréalité et d'aventure, il partage dans son autobiographie ses valeurs - le courage, le respect, la combativité - qu'il continue de véhiculer aujourd'hui. Il dévoile les coulisses de l'âge d'or de la natation, ses rivalités, ses amitiés mais aussi l'équipe de France et les guerres de clans. Un récit d'une sincérité rare.

empty