• Dès qu'elle a annoncé son incroyable projet de traverser seule ce territoire, ses interlocuteurs australiens, terrifiés, l'ont mise en garde : « Ces lieux ne sont pas faits pour les êtres humains... En plus, si un seul tigre de Tasmanie a survécu, il se trouve là ! Et il mange les hommes... » Sarah Marquis va en effet traverser des zones inextricables où seuls les animaux se sont aventurés, et affronter une nature hostile, comme si elle dérangeait un ordre établi depuis des siècles... Jusqu'au jour où le bord d'un ravin s'effondre sous son poids.
    Elle nous entraîne dans un monde oublié, à la fois terrifiant et initiatique, empreint d'une magie ancestrale. Et là où ses pas se posent, les légendes prennent vie.

  • 14 000 kilomètres à pied à travers les déserts australiens. Tel est le premier grand défi que s'est lancé Sarah Marquis, en 2002. Un périple de dix-sept mois lors duquel elle affronte la faim, la soif, les feux de forêt, les dingos et les crocodiles ! Mais les paysages inoubliables qu'elle traverse, les kangourous qui dorment près d'elle et les moments rares en compagnie des Aborigènes valent tous les sacrifices. Sans oublier la rencontre avec D'Joe, un chien sauvage qu'elle a arraché à la mort et qui va la suivre sur 10 000 kilomètres.
    En même temps, dans ce voyage au bout d'elle-même, elle va découvrir sa « mission de vie » : « relier l'être humain à Dame Nature », lui donner envie d'explorer la Terre, de la respecter et de la protéger. Ce sera dorénavant le but de toute son existence.

    Inclus un cahier photos.

  • 1 000 jours et 1 000 nuits : Sarah Marquis a traversé à pied et seule tout le continent austral. Entre les attaques de cavaliers mongols et les trafiquants de drogue de la jungle laotienne, les animaux sauvages et les rigueurs climatiques, dépouillée de tout superflu, la jeune femme s'est adaptée aux conditions les plus extrêmes. Ainsi, elle a tenté de mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre.
    Elle nous livre son récit, tantôt drôle, tantôt poignant, tantôt inquiétant, et sa philosophie de la vie, son cheminement intérieur. Elle nous entraîne dans l'aventure humaine la plus pure. Une odyssée extraordinaire.

  • Sarah Marquis s'est lancée dans un face-à-face avec la nature, sans réserves de nourriture ni traces d'humains à l'horizon. Juste des rivières infestées de crocodiles, des serpents, une végétation inextricable, la solitude, la faim, et surtout la soif. Elle a survécu grâce aux techniques ancestrales des aborigènes.
    Elle nous livre ici le récit d'une aventure inoubliable dans des décors à couper le souffle, mais aussi un voyage intérieur qui lui permet de nous faire entrevoir les ressources fabuleuses que chacun de nous possède au fond de lui. Oublier la peur pour mieux évaluer le danger, se relier à la Terre en la respectant et se fier à ses instincts... Tel est le beau message de cette femme hors du commun.
    />

  • à dos d'oiseaux

    Sarah Marquis

    Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.

    Ce livre est à la fois un roman d'aventures, un polar à l'intrigue brillamment maîtrisée et un conte fantastique qui nous fait accéder à la magie universelle : celle de la Nature telle que nous devrions la « ressentir » pour la laisser nous transmettre ses forces au lieu de la saccager.

    Un chemin initiatique qui peut changer nos vies.

  • Nominée Aventurière de l'année 2014 par le National Geographic, SARAH MARQUIS parcourt la planète depuis plus de 24 ans. Son précédent livre, paru chez Michel Lafon, retraçait ses 3 mois de survie solitaire, sans provisions de nourriture ni être humain à l'horizon, dans l'Ouest sauvage australien. Celui-ci nous ramène en Australie, mais 14 ans auparavant, quand elle a entrepris un périple de 17 mois dans les déserts de la plus grande île du monde.

  • La nature dans ma vie

    Sarah Marquis

    Découvrez dans ces pages comment : comprendre les besoins de votre corps - équilibrer votre nutrition - gérer votre sommeil - échapper au stress - doser intelligemment votre hydratation - entretenir votre forme physique (marche, respiration) et recharger vos batteries dans la nature - booster votre énergie dès le matin (les miracles du thé à la sauge ! ) - lutter contre la grippe avec la potion citron-gingembre - blanchir vos dents avec de l'huile de coco - soigner votre peau - vous épanouir au contact des beautés de la nature. Et enfin découvrez le secret du bonheur : l'amour de la planète et de tous ses habitants. Respecter la Terre-mère, ses animaux, ses végétaux autant que nos congénères, devenir un humain... humain !

  • Attention, ce n'est pas un livre que vous allez lire, c'est une aventure extraordinaire que vous allez vivre ! Sarah Marquis « anime » si bien son écriture que vous partagerez ses émerveillements sur 7 000 kilomètres, du Chili au Pérou, hantés comme elle par la magie de l'Empire inca. Vous gravirez les sentiers capricieux de la cordillère des Andes, surpris par l'irruption d'un troupeau de chèvres étiques, ou pétrifiés par une horde de cavaliers venus du fond des âges qui déboule de la montagne. Dans les rares villages, vous rencontrerez des gens très pauvres aux yeux rieurs, accueillants pour la plupart mais parfois hostiles, comme s'ils avaient conservé dans leurs gènes les terribles souvenirs de la conquête espagnole. Vous savourerez les nuits du désert sans dunes d'Atacama, sous une voûte étoilée où le silence vous parle. Et vous apprécierez l'humour dont fait preuve l'intrépide dans les situations scabreuses où elle se retrouve inévitablement.
    Mais avant d'arriver à la merveille finale du Machu Picchu, il faudra aussi transporter votre sac à dos de 30 kilos, marcher entre 3 800 et 4 500 mètres d'altitude pendant des jours sans rencontrer personne, parfois par moins 25 degrés, trouver de l'eau, l'économiser, avoir faim, monter votre tente sur un escarpement rocheux, à moins que celui-ci ne vous barre carrément la route : il vous faudra l'escalader !
    Pourtant Sarah Marquis ne se vante pas de ses prouesses. Sa quête est ailleurs.

  • Embarquez avec Sarah Marquis pour une incroyable traversée à pied de l'Australie. Pour la première fois, après 23 ans d'expéditions, l'aventurière des sables se lance un défi encore plus fou, encore plus extrême pour réaliser son rêve : un face-à-face avec la nature de 4 mois sans vivres ni ressources. Livrée à elle-même, elle affronte les Kimberley, ses savanes, ses gorges et ses forêts tropicales, terre vierge et redoutable.
    Pour survivre, la connaissance et la maîtrise de la faune et de la flore sont ses meilleurs atouts. La récolte des fruits du baobab et la chasse aux insectes ou aux serpents sont ses rituels quotidiens. Pour manger, elle  a dû parfaire l'art de la pêche, pour puiser l'eau douce, elle a dû maîtriser le calendrier des marées puis la rendre potable grâce à un filtre en céramique. Il ne faut rien négliger, ni la chaire délicieuse des branches des arbres Pandanu, ni les vertus médicinales des plantes du bush. À l'aube, fronde et machette à la taille, Sarah, près d'un abreuvoir naturel et garde-manger pour tous les prédateurs, installe ses pièges à crabes et ses filets de pêche. Au royaume des crocodiles, elle est sur le qui-vive car elle sait que la moindre négligence pourrait lui être fatale.
    Le soir venu, au campement, une fois le panneau solaire en charge et la caméra infrarouge lancée, laissez-vous comme elle bercer par le roulis du hamac et goûtez à la nuit sauvage.
    Toute sa vie, Sarah s'est préparée pour ce challenge. De son propre aveu, la plus difficile de ses expéditions. Dans Face-à-face nature, elle vous invite à la partager.

    « Pour survivre dans la nature vous devez oublier votre enveloppe humaine et suivre votre instinct animal. »  

  • Pour Sarah Marquis, sa longue marche sur le dos de la cordillère des Andes, du Chili au Pérou, est faite de rires, de magie, de lumière indescriptible, mais aussi de luttes contre la faim, le mal d'altitude. Le condor sera son guide, le vent son ennemi, et le silence l'enveloppera dans les nuits étoilées du désert d'Atacama.
    Sur les sentiers capricieux, avec son sac de 30 kilos sur le dos, chaque étape est une victoire, chaque rencontre une fête.
    Pour Sarah, la marche et la solitude ne sont pas des fuites, mais une façon de se connecter à l'essentiel. Et son regard, si différent, nous entraîne avec elle jusqu'au merveilleux Machu Picchu où plane encore la magie de l'Empire inca.
    />
    Inclus un cahier photos.

empty