• Le Grand Siècle fut, dit-on, friand de ces cabinets de curiosités dans lesquels se trouvaient collectés pêle-mêle des objets exotiques, pittoresques et bizarres. Les cahiers de curiosités, collection littéraire des éditions Marguerite Waknine, se proposent de retrouver pareil esprit, en rassemblant des textes anciens, modernes et contemporains, présentant un tel caractère unique, insolite et rare. Autrement dit, s'écarter de l'actuel, des formats de l'actualité, de l'aplanissement des voix, de l'ablation du singulier, pour renouer, admirablement et délicieusement, avec le bon et beau désordre de la richesse du monde, avec la belle et bonne diversité des corps et des esprits.

    1 autre édition :

  • Véritable ode à la ville, Le Citadin ou Éloge de Bruxelles pourrait être le prototype même du Bruxelles se conte. Publié par l'auteur dans sa maison d'Ixelles, c'est dans sa forme originelle que nous souhaitons reproduire ce long poème.
    Odilon-Jean Périer, né à Bruxelles le 9 mars 1901 et mort dans la même ville le 22 février 1928, réussit malgré son jeune âge à graver son nom parmi les grands des lettres belges, grâce à une série de recueils poétiques (Le combat de la neige et du poète, La vertu par le chant, Notre mère la ville) et à un roman (Le passage des anges), féerie poétique qui n'a cessé d'être admirée depuis sa parution en 1926.

  • Le citadin

    Odilon-Jean Périer

    La voix d'Alain Carré nous offre, avec les 34 poèmes de ce CD, un merveilleux parcours dans l'oeuvre du poète Odilon-Jean Périer, le Rimbaud de la poésie francophone.
    Poète de la transparence, de la liberté, qui ne cesse de nous dire :
    "Je t'offre un verre d'eau glacée, n'y touche pas distraitement, il est le fruit d'une pensée"

  • Poèmes

    Odilon-Jean Périer

    " Je t'offre un verre d'eau glacée N'y touche pas distraitement " Toute la poésie d'Odilon-Jean Périer tient dans ces vers délicats, sobres et généreux.
    Entre modernisme et tradition, son oeuvre, publiée ici dans son intégralité, est portée par une unité de ton et l'exigence d'une poésie pure et authentique, attentive aux secrets de la vie qu'elle sonde au détour d'une parole vagabonde et promeneuse, essentiellement citadine.

empty