• Le roman des guides

    Gilles Chappaz

    • Guerin
    • 22 Avril 2021

    À l'été 1821, après la mort de trois de ses guides près du sommet du mont Blanc, Chamonix décide de rompre avec l'anarchie qui mine la profession et crée une Compagnie des guides bientôt célèbre. Depuis deux siècles, ses membres hauts en couleur sont restés à la pointe des exploits et des évolutions de l'alpinisme, exportant leur savoir-faire dans le monde entier. Fils de guide, Gilles Chappaz raconte cette histoire en 30 dates clés, à la fois de l'intérieur et avec le recul de l'écrivain.

  • Tous les champions qui ont participé à cet ouvrage te passent ce message : « Ose le ski. Joue au ski. Deviens un artiste de la glisse. Et surtout fais-toi plaisir ».

    Skier, c'est l'art de jouer avec la pente en toute liberté, grâce à deux planches spécialement étudiées pour.Pour tes parents et grands-parents, il n'y avait grosso modo qu'une manière de concevoir le ski, à savoir monter au sommet d'une pente et la redescendre le plus efficacement possible. Aujourd'hui, le ski alpin est multiple : du ski cool sur une piste au ski balade dans les grands espaces en passant par le freestyle, le freeride, le backcountry, le kilomètre lancé ou le ski cross, la palette des sensations qui s'offrent à toi est infinie. Libre à toi de trouver ton terrain et ton mode d'expression, ceux où il te sera possible d'exprimer ton talent et ta personnalité.
    Ce livre va t'aider à trouver la discipline qui te convient le mieux, celle qui est la plus adaptée à ton caractère et à tes envies. Il veut être ton compagnon astucieux qui te donnera les informations, les conseils de base et les clés pour mieux connaître le monde de la neige et te permettre de vivre à fond le plaisir de la glisse.
    Souviens-toi : plus qu'un sport, plus qu'une activité de loisir, le ski est la meilleure façon de vivre la neige et de découvrir la montagne. Un formidable jeu grandeur nature.

  • Rares sont les grimpeurs ou les alpinistes à ne pas avoir connu la tentation du solo. Quête d'esthétisme, plaisir du geste pur, sens du défi, folie de jeunesse, désespoir, pulsions suicidaires. les ressorts ne manquent pas.« Pourquoi je n'en fais pas ? Peut-être parce que je n'ai pas suffisamment de colère en moi ou que je n'ai pas assez de couilles. » Serait-ce le début d'une explication ? C'est le jeune alpiniste Christophe Dumarest, pour qui l'engagement est une seconde nature, qui dit cela à propos de l'alpinisme et de l'escalade solitaires. Oui, pourquoi les solistes partent-ils seuls s'attaquer à un sommet ou une nouvelle voie ? Pourquoi choisissent-ils de corser souvent leur face-à-face avec la montagne en partant en hiver sur un 8000 mètres, ou en solo intégral, sans aucune assurance ?
    On a tout dit d'eux : qu'ils étaient des inconscients, des risque-tout, des déséquilibrés, des trompe-la-mort. Et si c'était tout le contraire ?
    Pour se faire une idée plus juste et mieux comprendre les motivations de ces artistes funambules de la verticale et de la vie, Gilles Chappaz est parti à leur rencontre, au travers de textes pour certains, d'interviews pour d'autres ou en leur demandant de prendre la plume. Pas un ne met en avant les mêmes motivations, mais tous disent la même chose : le solo est la discipline ultime, celle qui permet le mieux de se trouver. C'est le « connais-toi toi-même » des alpinistes ! Walter Bonatti voulait aller « à la frontière infranchissable de son âme » ; René Desmaison désirait « juste se retrouver seul avec soi-même » ; Pierre Beghin parlait « d'un morceau d'existence en dehors de sa propre vie » ; Jean-Marc Boivin avait cette formule lapidaire : « Je veux vivre, vivre à en crever ! » ; Patrick Edlinger disait ceci : « Le solo intégral, c'est la vérité, le style le plus pur qui soit. Un jeu suicidaire ? Mais je tiens trop à la vie. Je n'ai pas du tout envie de mourir ».De Jacques Balmat à Ueli Steck, en passant par Tita Piaz, Paul Preuss, Hermann Buhl, Claudio Barbier, Reinhold Messner, Ivano Ghirardini, Renato Casarotto, Christophe Profit, ou encore Catherine Destivelle, les histoires de solistes nous offrent le portrait d'une pratique au paroxysme de la grimpe. Il est question d'engagement total, de choix de vie, d'exaltation, de recherche spirituelle, de courage, de bravoure, de peur aussi.

  • Ce livre retrace trois quarts de siècle de fabrication de voitures construites à la taille des enfants. Véritables joyaux, ces engins munis de moteur ont été, et sont encore, construits en séries limitées. La plupart sont très fidèles aux voitures réelles. Tous les documents proviennent des archives privées des constructeurs. La Bugatti Baby de 1926, les marques Calox et Carniel avec les voiturettes Jeudi dans les années 1950 et 1960, la firme lyonnaise toujours active De La Chapelle, les fabricants amateurs ou encore les clubs comme Les Galapiats à Grenoble : voici quelques-uns des sujets abordés dans ce livre très illustré qui intéressera tous les « mordus » de belle automobile fascinés par la miniaturisation à la taille de l'enfant.A ne pas confondre avec les voitures à pédales !

  • Un beau livre très illustré, sur l'histoire et l'actualité de la discipline reine du ski : la descente, racontée à travers les pistes de légendes. Le xxe siècle a été celui du triomphe du ski. Des débuts hésitants d'une discipline importée par les Anglais à la domination française des années soixante, de l'Arlberg-Kandahar aux Jeux olympiques de Chamonix ou de Grenoble, cette histoire a été écrite par des champions hors du commun : Émile Allais, Jean Vuarnet, Jean-Claude Killy, Luc Alphand, Franck Piccard ou Carole Merle, pour ne citer qu'eux. Enfants du pays, ils ont brillé sur des pistes qui ont marqué l'histoire. Chacune d'entre elles raconte un pan de la grande aventure de la descente : La Verte aux Houches, où se court la célèbre Kandahar, la piste Émile-Allais, à Megève, itinéraire de légende, dangereuse et superbe, l'Oreiller-Killy à Val d'Isère, sur laquelle a brillé Luc Alphand, mais aussi Bellevarde, l'incroyable face, avec le terrifiant passage de l'Ancolie. Elles sont une douzaine présentées ici, formant la trame géographique sur laquelle viennent se broder les anecdotes qui ont fait la grande aventure du ski français, mais aussi international.Courses d'un jour, chutes dramatiques, morceaux de bravoure, descentes héroïques, anecdotes rocambolesques, à travers le prisme de ces pistes mythiques, c'est la grande et la petite histoire qui sont convoquées. Et, revisitant les grandes époques de la discipline, de ses débuts à aujourd'hui, on rencontre les champions, les pionniers du ski et de l'aménagement, on ranime les grandes heures d'un sport qui a toujours remporté les suffrages du public.Liste des pistes : La Verte aux Houches ; L'Émile-Allais à Megève ; L'Olympique à Chamrousse ; La Face de Bellevarde à Val d'Isère ; L'Oreiller-Killy à Val d'Isère ; La Rhône-Alpes à Val d'Isère ; La Luc-Alphand à Serre-Chevalier ; La Jean-Blanc à Courchevel ; La Jean-Vuarnet (la coupe du monde) à Morzine-Avoriaz ; La Descente olympique de Méribel ; La Léo-Lacroix aux Ménuires.

  • La légende des moniteurs de ski est une traversée du siècle aux côtés de ceux qui ont métamorphosé la montagne et le tourisme d'hiver, ces pionniers qui ont cru que la neige et les pentes n'étaient pas des obstacles...
    Cet ouvrage consacre une épopée sportive, technique et avant tout humaine que Gilles Chappaz évoque grâce aux témoignages exceptionnels des anciens. C'est aussi un album souvenir émouvant dans lequel figurent les grands du ski ainsi que tous ces pulls rouges qui ont fait du ski français une référence internationale.

  • Neige spectaculaire Nouv.

    Dans la lignée de Montagne spectaculaire, ode époustouflante à l'univers d'en haut, voici Neige spectaculaire. Pour l'occasion, les meilleurs artistes de l'image de neige ont déniché de véritables petits bijoux. Neige spectaculaire a l'ambition d'être leur écrin.

    Cette fois, c'est le grand blanc et son visage protéiforme qui servent de toile de fond à la créativité de ces photographes géniaux dont l'oeil et le talent sont capables de capter au centième de seconde la belle lumière, la magie esthétique, l'émotion pure. Tout un art ! Henri Cartier-Bresson parle de cette forme de grâce et de cet instinct qui dictent d'appuyer sur le déclencheur au moment précis où luminosité et profondeur de champ s'accordent avec la vérité du geste, du mouvement ou de l'instant.
    Et parce que tout cliché a son histoire (tant de paramètres interviennent dans la performance photographique), Gilles Chappaz et Bruno Kauffmann s'efforcent de nous donner quelques clés pour explorer à notre guise et au gré de nos émotions ce « trésor blanc ». Après tout, même si elle vous prend d'abord aux tripes, une photo spectaculaire peut se raconter. Le spectaculaire est tellement multiple.

    Les photographes : Jeremy Bernard, Chris Burkard, Thomas Crauwels, Dom Daher, Monica Dalmasso, Alexandre Deschaumes, Boris Dufour, Mathis Dumas, Mattias Fredriksson, Maximilian Gierl, Grant Gunderson, Layla Kirley, Reuben Krabbe, Fabian Nodet, Philippe Rebreyend, Scott Rinckenberger, Scott Serfas, Thomas Stoeckli, Pascal Tournaire, Severin Wegener...

  • Le ski est un jeu. Un jeu d'équilibre avec la pente et cet élément facétieux qu'est la neige. Dans ce livre, les auteurs, Gilles Chappaz et Guillaume Desmurs, s'appuient sur leur profonde connaissance historique et sur leur passion sans faille pour raconter le ski.« Plutôt que d'emprunter les boulevards déjà bien tracés de l'histoire, nous avons flâné sur les bords de pistes en racontant autrement cette longue aventure de deux planches de bois si intimement liée à la grande histoire : depuis les steppes de la Sibérie jusqu'aux courbes les plus modernes, en passant par les personnalités étonnantes, le développement des stations ou l'apparition du monoski. »Par doubles-pages, le lecteur progresse de façon chronologique dans le champ de bosses d'une incroyable saga. Le texte entre à chaque fois dans le vif du sujet par une porte d'entrée intimiste, souvent décalée. En face, une photo ou un document marquant, issus d'une importante recherche iconographique. Le ski comme on ne l'a jamais raconté.Une histoire du ski s'inscrit dans la même collection qu'Une histoire du secours en montagne (novembre 2018).

  • Hommes et femmes, anciens et contemporains, quelles que soient la nationalité ou la spécialité, tous se font épingler en beauté et avec humour.
    Avec le rappel des réalisations marquantes de chacun, c'est une histoire de l'alpinisme moderne que proposent ces portraits dont l'insolence n'exclut ni l'admiration ni la tendresse.
    Pour figurer dans cette galerie des illustres, il faut bien sûr avoir signé des exploits sur les sommets ou en paroi, mais il faut aussi une « gueule », des traits dessinés par la montagne elle-même. La liste reste à compléter, mais l'aventure se lit sur le visage de chacune de ces « têtes de cordée ».
    Pierre Allain, Hervé Barnamasse, Patrick Berhault, Walter Bonatti, Chris Bonington, Hermann Buhl, Tommy Caldwell & Alex Honnold, Riccardo Cassin, René Desmaison, Catherine Destivelle, Patrick Edlinger, Roger Frison-Roche, Stefan Glowacz, Maurice Herzog, Lynn Hill, Edmund Hillary & Tensing Norgay, Alberto Inurrategi, Gerlinde Kaltenbrunner, Jerzy Kukuczka, Erhard Loretan & Jean Troillet, George Mallory & Andrew Irvine, Pierre Mazeaud, Reinhold Messner, Adam Ondra, Edurne Pasaban, Christophe Profit, Gaston Rébuffat, Chris Sharma, Ueli Steck, Lionel Terray & Louis Lachenal : les reconnaîtrez-vous au premier coup d'oeil ?

  • C'est l'histoire de tous les champions olympiques français de la neige qui ont un jour gagné l'or tant convoité aux Jeux olympiques. C'est l'histoire de ce jour très spécial et, au-delà, de ce qui a conduit chacun d'entre eux à décrocher le saint Graal. 23 histoires passionnantes à dévorer en cette veille des Jeux olympiques 2018 en Corée du Sud.

  • Il est un pionnier, un créateur, un inspirateur. Il a marqué "l'histoire du ski moderne en dessinant une trace qui jamais ne s'effacera. Oui, Emile Allais s'est retrouvé à l'origine de tous les moments fondateurs du développement du ski. Après avoir été le premier tricolore médaillé olympique à Garmisch-Partenkirchen en 1936, il devient à Chamonix, en 1937, le premier champion du monde français. Dans l'élan de ses succès historiques, il est le premier moniteur de ski diplômé et crée la première technique française digne de ce nom. Pendant un 1/2 siècle, partout où il faut innover et créer, Allais est toujours là, tour à tour champion, technicien, conseiller technique, bâtisseur, aménageur, visionnaire. Le ski en France lui doit tant !

empty