• Maman et ma soeur regardent les jumeaux en souriant. Ils avancent dans le parc du quartier main dans la main. Ils sont habillés de la même façon : petit manteau bleu, pull gris, pantalon en toile et la même cagoule rouge. Hélène dit à maman :
    Regarde, comme ils sont mignons ! Ils se tiennent la main comme deux amoureux.

    Ces deux petits garçons sont liés l'un à l'autre par leur naissance, par l'amour familial et la complicité qu'ils ont entre eux.

  • Après une observation et une description attentive des 22 arcanes du tarot de Marseille, l'auteur Sébastien Delissen, qui le pratique depuis une vingtaine d'années, propose une interprétation approfondie de chaque lame. L'élaboration d'une lecture adaptée et maîtrisée tiendra compte du tirage que vous choisirez, mais également du ressenti que vous y mettrez.

  • Pierre, jeune Français, va découvrir le milieu de la prostitution à Londres. Il y rencontre Jane, une jeune prostituée en souffrance. En rêve, sa mère lui demande de la sauver. Y arrivera-t-il ? Cette nouvelle historique est inspirée de l'oeuvre de Flora Tristan Les Promenades dans Londres. Même si cette nouvelle est une fiction, elle est inspirée de faits réels...

  • Ce recueil de poésie rend hommage aux animaux avec un amour inconditionnel. Le poète fait le portait du lion, du singe mais aussi de bestioles en tout genre telles que la limace ou la bête d'orage. Un recueil de poésie pour les petits comme pour les grands.

  • Que voir en ces mi-hommes mi-bêtes si ce n'est des allégories ? Allégorie de la sagesse dans le cas du centaure Chiron, allégorie des pulsions sexuelles humaines chez les autres centaures, la cruauté tentatrice chez la sirène grecque... Et Icare ne préfigure-t-il pas avec ses ailes de cire la technique de l'homme moderne, échec cinglant mais échec splendide... ? La poésie se présente ici comme une rencontre de visages, de corps qui se rapprochent de l'humanité jusqu'au point parfois de s'identifier à l'humanité ou de la transcender. Mais l'ambivalence règne pour certaines créatures : elles sont parfois fascinantes et repoussantes à la fois...

  • Pierre, jeune Français, découvre à Londres le milieu de la prostitution. Il va aider une enfant et sa mère du nom de Mary et Jane. Le roman décrit ce sombre milieu mais en même temps répond à la question de la réhabilitation de la prostituée. Pierre apprend par Mary, la mère de Jane, que son mari est enfermé dans l'asile de Bethléem... Il décide d'entreprendre des démarches pour sauver Harry...

  • Rendre hommage à ceux qui sont autour de nous et avec nous : les animaux. Des poèmes sur les mammifères, les insectes, les oiseaux et autres bestioles en tout genre, comme le cheval ou la fauvette, l'âne ou la bête d'orage, teintés de tendresse, d'humour... L'auteur s'amuse à déconstruire leurs représentations et à briser les conventions poétiques. Une section est consacrée aux oiseaux : l'Aigle, le Grand-duc, la Fauvette, le Serin, le Cygne, la Cigogne... C'est bien la poésie qui peut rendre le mieux aux animaux l'amour qu'on leur porte, qu'on doit leur porter, grâce à sa charge émotionnelle.

empty