Glenat

  • L'histoire de l'alpinisme se concentre sur quelques vedettes, oubliant certains de ses protagonistes, trop discrets, trop originaux. Gilles Modica a choisi de mettre en lumière ces figures mémorables de la montagne.

    Ils ont marqué l'évolution de l'alpinisme, qui par une première osée, qui par l'exploration d'un massif, qui par une oeuvre littéraire. Ils n'étaient pourtant pas des stars ; ils avaient tous une activité qui les faisait vivre et déterminait souvent leur personnalité. Du comte Russell, écrivain voyageur (1834-1909), pionnier de la conquête des Pyrénées, jusqu'à Benoît Grison, mort à l'Annapurna en 1986, à 25 ans, ils étaient industriel de la soie, géologue, chirurgien, ouvrier de la banlieue parisienne, architecte, guide, notaire, ingénieur, officier des troupes alpines... Gilles Modica leur rend l'hommage qui leur est dû en mettant en exergue les chapitres essentiels qu'ils ont signé dans l'histoire de la montagne. Le destin de ces hommes pour qui l'alpinisme fut une source de vie et d'inspiration, résonne aujourd'hui de manière édifiante.

  • L'histoire de l'alpinisme est indissociable de celle des outils et des techniques qui jalonnent la conquête de l'altitude, de la petite astuce improvisée jusqu'à l'instrument le plus ergonomique, le mieux profilé, le plus sophistiqué.

    De quelle arme se servait Saussure à l'époque de l'ascension du mont Blanc (1787), de quels bâtons de montagne ? Depuis quand s'encorde-t-on sur les glaciers, sur le rocher ? À quoi ressemblaient les premiers crampons ? Qui a inventé le rappel, cette technique de descente incomparable ? Quels moyens ont été imaginés pour le bivouac ? Que signifie la querelle du piton ?

    Dans ce livre d'érudition et d'expérience, l'histoire de l'alpinisme se déroule comme une saga. Imaginé par des inventeurs rusés comme Ulysse, le matériel ne cesse d'évoluer.

    Inventer pour franchir, inventer pour revenir, inventer pour élargir encore et toujours le champ du possible, sur les parois de neige, roc et glace.

    Ce récit, par sa tendre profondeur, touche la sensibilité de chacun, tant les grimpeurs que les admirateurs de l'Alpe, ou simples curieux : «Ces aventuriers, comment faisaient-ils ? Comment font-ils aujourd'hui ? »

  • La conquête des plus hauts sommets de la terre a été l'oeuvre d'hommes hors du commun et de leurs efforts incommensurables. Mais cette épopée du courage et de la peur est aussi le fruit de l'ironie du sort. L'exploration de l'Himalaya s'est déroulée en trois dimensions. Il s'agissait d'arpenter d'immenses territoires, mais aussi d'en conquérir les sommets tout en repoussant les frontières de l'altitude. Dans cette quête admirable et déraisonnable se sont illustrés des alpinistes de tout poil, mus par les inspirations les plus variées. Gilles Modica dresse le portrait d'une vingtaine d'entre eux, célèbres ou moins connus, qui, de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe, ont tenté d'apprivoiser les effets sournois de l'altitude. La plupart de ses textes ont ravi depuis des années les lecteurs de Montagnes Magazineet Trek Magazine.

empty