Jets D'encre

  • Les racines tordues

    Claude Rouge

    "Écoute-moi bien, disait le Mémé, en bas, tu aperçois des morceaux de toits entre les arbres, c'est là que se trouvent nos racines. Tes racines. Ne l'oublie jamais." Pour quelles raisons, au décès de son grand-père, ces propos refont-ils surface dans la vie d'Aymeric, devenu adulte ? Quel est le véritable sens de sa décision, inconcevable pour son entourage, d'acheter les terres où vécurent ses grands-parents ? Dans le magnifique décor des Cévennes, par la rencontre de personnages profonds et attachants et la confrontation aux doutes d'Aymeric, Claude Rouge invite à une réflexion subtile sur le rôle des "racines" dans nos vies, question pertinente et très actuelle dans une société ... en pleine une crise identitaire ?

  • À la Réunion, comme dans tout l'Ouest de l'océan Indien, les brèdes sont omniprésents. Ils poussent dans les jardins, au bord des chemins et finissent souvent dans les assiettes. Il en existe de nombreuses variétés, chacun a sa manière de les cuisiner mais tous en ont déjà mangé. Et à travers ces plantes que tous connaissent et apprécient, émergent des souvenirs, se devine une figure, s'affirme une identité : celle du discret mais bien présent peuple des brèdes.
    Par un subtil parallèle avec les brèdes, plantes typiques consommées dans tout l'Ouest de l'océan Indien, Dominique Virassamy-Macé dessine les contours, les racines et les traditions d'un peuple qui, malgré sa dispersion dans différentes îles et les nombreuses épreuves qu'il a supportées, possède une belle âme, riche et secrète, qui ne demande qu'à être redécouverte.

  • Mondeville. Depuis qu'une étrange maladie dont nul ne connaît la cause s'est répandue, certains ne dorment plus. Coincés en plein éveil, tels sont les hommes-debout. Alors, ils cherchent le moyen d'occuper leurs nuits. Malédiction ? Chance à explorer ? Les avis sont partagés, le gouvernement est inquiet. Et la société, bouleversée, commence à changer... Entre épidémie, société en mutation et envoûtants décors, Béatrice Vial-Collet mêle thèmes actuels, réflexions et magie du rêve dans un curieux récit aux allures de conte philosophique, qui rappelle que l'ouverture aux autres comme au monde est essentielle pour surmonter les temps troublés.

  • Annabelle, coincée dans le fauteuil de sa psy, se demande ce qu'elle fait là. Pourquoi la douleur ne s'estompe pas ? Le deuil, elle pense l'avoir entamé. Pourtant, au plus profond d'elle, quelque chose fait de la résistance. Une partie d'elle-même est en manque : le manque d'un fils, le sien, et peut-être aussi d'une vie... Mais laquelle ?
    D'une plume sensible et emportée, Régine Rizzo aborde avec finesse les thèmes délicats du deuil, de la culpabilité, de l'adoption et de la famille à travers une héroïne touchante qui tente, malgré ses blessures, d'affronter le passé pour mieux reconstruire l'avenir.

  • Le voyage d'Haru

    Fede Helene

    Depuis la mort de son père et de son frère, Haru vit seule avec sa mère. Dans son monde, il n'y a qu'elles deux, qui s'entraident, qui se soutiennent, et c'est très bien comme ça. Jusqu'au jour où Vincent, le nouveau petit ami de sa mère, fait voler sa bulle en éclats. Refusant de lui ouvrir son coeur dans lequel il n'y aura plus jamais de place, Haru s'enfuit... et passe soudain dans un autre monde. Commence alors son merveilleux voyage... Aidée de Toya, de Basile et des créatures étranges de ce nouvel univers, la jeune fille parviendra-t-elle à retrouver le chemin de son monde et, surtout, du bonheur auquel elle ne croit plus depuis trop longtemps ? Dans cette nouvelle onirique et touchante, Hélène Fède aborde avec douceur le thème de la perte et du deuil qui rongent, qui isolent, mais dont on finit toujours, comme sa charismatique héroïne, par triompher.

  • Colored

    Pierre Sainte-Luce

    XVIIIe siècle, Guadeloupe. Elsa, jeune femme arrachée à son Afrique natale, est esclave pour les Bourdemanche, riches producteurs de canne à sucre. Après un temps aux champs, excellente travailleuse, elle se fait remarquer et devient esclave de maison. Mais ce sont les plantes et les remèdes qui la fascinent. Et, pour enrichir ses connaissances médicales, Elsa peut compter sur un don particulier : sa capacité à se projeter dans le futur. XXIe siècle, Paris. Elsa, fille du métissage, est une brillante ingénieure. Comme son ancêtre éponyme, elle possède un curieux don : elle peut se rendre dans le passé. Et quand Elsa rencontre Elsa, le dialogue s'engage, vibrant, passionnant, sur l'histoire des peuples noirs, de la médecine, des droits de l'Homme... Dans ce roman ambitieux et polyphonique, Pierre Sainte-Luce donne la parole à deux femmes charismatiques qui, mêlant réalité historique et réflexions pertinentes sur la condition humaine, rendent un bel hommage au métissage qui colore[d] le monde et l'enrichit de toutes ses nuances.

  • Charles

    Delaby Sorel Paul

    Charles, désabusé, regrette de n'avoir pas plus abusé. En décalage par rapport à une société stéréotypée qu'il n'essaie pas de changer, il se fond, ne veut pas paraître et finit par disparaître. Charles n'est ni dépressif ni pessimiste. Il est. Et être, c'est déjà tout un programme. Entre la mer, la mère, l'amer, il vogue, hésite, avance. Tout au long de son existence, les rencontres non programmées de personnes diversifiées ponctuent et modifient un chemin pourtant tout tracé...
    Dans ce roman qui ne donne aucune leçon, Paul Delaby Sorel prend le contre-pied des récits porteurs de questionnements sur le vrai bonheur, le bien-être et confirme que la littérature peut rendre une vie banale attachante, voire passionnante ; chaque être peut devenir personnage de fiction.

  • Les abimes

    Laffont-Cohen Joshua

    À la mort de son père, Esther pénètre pour la première fois seule dans l'appartement de ses parents. En triant des affaires, elle découvre un mot griffonné : « Nota Bene : Lettre M-C dans la Pléiade de M. ». Que représentent ces mystérieuses initiales ? Les réponses attendues ne viennent pas. Comme sa mère ne lui dit rien, elle met son ami Jonas dans la confidence. À deux, car tout fonctionne à deux, ils espèrent comprendre le sens de cette énigme. Alors, tandis que, de toutes parts, le présent s'étiole sous ses yeux impuissants, Esther s'apprête à percer à jour les secrets du passé...
    Dans ce roman élégant et délicat, Joshua Laffont-Cohen confronte ses personnages aussi sensibles que torturés à la douloureuse réalité du temps qui passe, qui abîme, qui sépare, mais qui, quand on sait attendre, peut aussi réunir.

  • Unique

    Clémentine Gourd

    Clémentine ne veut plus souffrir. Du haut de ses 19 ans, elle a déjà traversé de nombreuses épreuves tragiques. Sans perspective d'avenir, elle en vient à se détester, à haïr son corps, à l'utiliser, le détruire... et on abuse d'elle. Alors elle en veut plus. Plus de tout. Plus d'amour, plus de soutien, plus de stabilité. Mais à force de courir après des bonheurs éphémères, elle finit par se perdre et envisage de partir, d'aller là où on ne revient pas. Parce qu'au fond, Clémentine veut simplement être aimée pour ce qu'elle est... Dans ce témoignage poignant, Clémentine Gourd, qui continue à se battre contre ses démons, ouvre les portes de son intimité et offre au lecteur les pages de son journal intime tenu durant un an, prouvant que, si l'on y croit, derrière l'obscurité se cache toujours la lumière.

  • Après une thèse en chimie, Jeanne débarque à New York pour un séjour de deux ans chez Bob, jeune et brillant directeur d'un laboratoire en virologie. Elle plonge dans l'univers de ces organismes si simples et si compliqués, parmi lesquels figurent des pathogènes redoutables. Elle choisit de chercher à comprendre ce qui cause la dangerosité de certaines souches de la grippe et découvre bientôt la vitalité de la recherche américaine, la richesse des échanges avec ses collègues mais aussi la dureté de la compétition internationale, les liens compliqués avec les industriels, l'armée, l'OMS et autres organismes de santé. Les beaux résultats qu'elle obtient rapidement offrent à Jeanne la possibilité de rester en Amérique. Cependant, elle hésite ; le manque de moyens et l'excès de bureaucratie qui paralysent les laboratoires français la découragent, mais tant de liens l'attachent à son pays...
    Dans ce roman plus que jamais d'actualité, Anne Flamand, scientifique qui a consacré 30 années de sa vie à l'étude virologique, partage sa connaissance du milieu à travers son héroïne chercheuse, nous faisant pénétrer dans les coulisses de deux laboratoires, l'un américain et l'autre français, de l'apprentissage du fonctionnement d'un virus au développement des outils pour s'en défendre.

  • Ecrin noir

    Merle Chollat-Traque

    Madagascar, Paris, la Réunion. Trois lieux, trois périodes de la vie de Françoise. Madagascar, c'est l'enfance et l'adolescence, l'insouciance, la fierté des racines malgaches. Paris, c'est la fatigue, le gris, le triste métro-boulot-dodo. Et puis arrive la Réunion, île de couleurs et de saveurs qui inspirent les nombreuses toiles dans lesquelles Françoise s'exprime et se libère. Car, dans sa vie, il y a eu des drames, des coups durs et surtout ces fichues crises maniaques que, courageusement, elle s'est toujours efforcée de combattre...
    Dans cette autobiographie touchante, Françoise Merle partage avec tact et délicatesse les difficultés de vivre entre crises et périodes saines dans l'espoir d'apporter soutien et compréhension sur des troubles mentaux plus répandus qu'on ne le croit.

  • Omniprésent

    Benjamin Kassan

    Lui est un homme comblé. Entre ses études, sa copine et son armée, il a de quoi faire. Elle est une femme préoccupée. Retrouver chaque membre de sa famille qui l'a blessée dans sa jeunesse l'obsède. Lui est épanoui, serein et ouvert. Elle est meurtrie, brisée et isolée. Il a autant d'activités en cours qu'elle a soif de vengeance. Il est aussi calme qu'elle est hantée par ses démons. Mais quand elle agit, c'est lui qui répare les pots cassés. Finalement, il est aussi différent d'elle qu'elle est liée à lui...
    Dans ce roman teinté de paranormal, Kassàn Benjamin embarque le lecteur dans un univers obscur, prenant et haletant, le questionnant, au même titre que ses personnages, sur la nature humaine et sur les liens, parfois ambigus qui l'unissent aux autres.

  • La ligne rouge

    Georges Olaff

    Des bas-fonds de Cayenne au coeur de la forêt amazonienne, les destins se croisent et les amours se tissent mais ce sont la mort et son cortège de sang qui mènent la danse. Entre guerre des gangs, hold-up, vengeance ou chasse au monstre géant, les cadavres s'accumulent... qui sera le suivant ? Dans ce sombre recueil de nouvelles, Georges Olaff transforme le tranquille quotidien en un monde dangereux et violent, délicieusement glaçant, où tout peut arriver.

  • À sa naissance, Nathan est un beau bébé qui fait la joie de ses parents. Mais très vite, Arya et Pierre constatent que quelque chose ne va pas : leur bébé ne bouge presque pas ses bras et jambes et peine à respirer. Puis le verdict tombe, cruel : Nathan est atteint d'une amyotrophie spinale infantile, il ne passera pas les 2 ans. Alors, puisant dans leurs forces, leur foi et surtout leur immense amour, Arya, Pierre et tous leurs proches décident, malgré le chagrin et la souffrance, de tout faire pour enchanter le court séjour sur Terre de leur cher petit ange... Dans ce roman simple et touchant, Claudine Fontaine décrit le quotidien poignant d'une famille qui affronte avec beaucoup de courage la tragédie d'avoir un enfant condamné par la maladie.

  • Leloum

    Willy Fordant

    Amère, acide, sucrée, salée... la vie a une saveur particulière que nous ne savons plus comment apprécier. Peu à peu, les sourires s'éteignent, les espoirs se perdent et l'homme, muet, perd ses ailes. Mais le poète veille. En rimes et en vers, il chante Léloum, le chemin de l'épanouissement et de la liberté. En mélodies et en rythmes, il offre la positivité, cette clef de force et de lumière qui ouvre les portes du trésor de nos êtres. Par la magie de la poésie, il nous rappelle que le bonheur est là, tout proche, et qu'il suffit de lui ouvrir les bras pour qu'il inonde nos coeurs. Mêlant français et créole, douceur caressante des sons et dureté mordante des mots, Willy Fordant signe un délicieux recueil polyphonique où jeux de mots, mélodies et expressions libres se croisent en une joyeuse symphonie de tons, de styles et de thèmes.

  • Entre Karl et Vanille, c'est l'amour parfait. Tous deux s'aiment depuis des années et se connaissent depuis plus longtemps encore. Leurs liens sont profonds, leur couple solide, leur confiance l'un dans l'autre sans égale. Tous envient leur bonheur... jusqu'à ce que Vanille trouve dans son casier, au collège où elle travaille, un courrier dénonçant la double vie que son mari aurait depuis plus de huit ans. Choquée, ébranlée par les doutes, Vanille souffre ; parviendra-t-elle à sauver le couple dans lequel elle s'est tant investie ? D'une plume sobre et délicate, Claudine Fontaine tisse un récit d'une grande puissance émotionnelle qui, simple et authentique, souligne les dégâts, souvent irréversibles, que l'adultère peut causer sur l'équilibre familial.

  • "À 50 ans, Camille est heureuse. Elle s'épanouit dans son travail, profite de ses deux grands enfants qui la rendent fière et file le parfait amour avec Roberto, son mari. Il y a le sport aussi, qu'elle pratique depuis toujours et qui la maintient en bonne santé. Du moins, c'est ce qu'elle croit. Car, depuis une quinzaine d'années, je la ronge de l'intérieur. Moi ? Je suis le cancer, et Camille est sur le point de me déclarer la guerre..." Dans ce témoignage juste et original, Camille Séry mêle les voix du cancer et de ses proches à la sienne afin de présenter, sous tous ses aspects, l'envahissante maladie et de prodiguer, à travers son expérience, conseils, réconfort et soutien aux femmes qui, comme elle, traversent la terrible épreuve du cancer du sein.

  • Douce écorchée

    Sarah Darfin

    La jeunesse est à l'image d'une fleur ; douce, fragile, innocente. Mais qu'advient-il lorsque ses certitudes sont balayées ? Piétinées ? Brisées ? Est-il possible de surmonter la violence et la solitude ? D'oublier le parfum du mal ? Comme un exutoire à sa souffrance, Sarah choisit le pouvoir des mots. Dans ses vers, plantés comme des cris, elle nomme l'innommable, s'en libère et, lentement, retrouve le chemin de l'épanouissement...
    D'une plume élégante et percutante, Sarah Darfin raconte sans tabou les horreurs qu'elle a surmontées et livre une oeuvre poétique aussi poignante que bouleversante où l'ombre fait progressivement place à la lumière.

  • Autiste Asperger, Claire ne parle pas. Tandis que son père Diégo plonge dans le passé des membres de la famille dans l'espoir de découvrir l'origine du mal de sa fille, les grands-parents tentent de trouver un moyen de communiquer. En vain. Jusqu'à ce qu'un violoncelle vienne se lover dans les bras de l'enfant. Oh ! la joie, les cris, la vie qui surgissent soudain sous l'archet ! Enfin, en mélodie, Claire raconte, pleure et rit ; enfin, grâce à la musique, Claire s'ouvre à la vie... Dans ce roman fort et touchant, ode à la différence, Patrick GF Rouxel dresse le portrait profond et réaliste d'une famille qui, malgré les épreuves - déportation, guerre d'Algérie, deuil -, n'a jamais laissé le sort, l'histoire ni le regard des autres dicter sa conduite.

  • Pour éviter la mort d'Alexandre, qu'elle ne cesse de voir dans ses visions, Aurora a décidé de renoncer au jeune homme et d'épouser Murat. Rongé par le chagrin, Alexandre s'aigrit. Pour se détourner de sa peine, Aurora se penche sur le mystère de ses origines dans l'espoir de mieux comprendre son don. Malgré tout, une question la taraude : a-t-elle pris la bonne décision ? Tandis que la princesse tente de s'en convaincre, des alliances se nouent, d'autres se brisent et les relations politiques se dégradent dangereusement...
    Dans ce second volume, aussi riche que rythmé, Mélanie Lamare entraîne ses bouillants héros au coeur d'une intrigue où affrontements, déboires comiques, pirates et trahisons s'enchaînent dans un cocktail détonnant d'aventures et de passions.

  • Dans sa poésie touchante et parfois crue, Pauline Labrande raconte le parcours amoureux d'une femme qui aime les femmes - les incertitudes d'un amour hors norme et le regard des autres, la chaleur d'un corps et les souffrances du bonheur... Des mots justes et émouvants pour libérer un coeur débordé de questions et de sentiments.

  • Mafalda, infirmière en Nouvelle-Calédonie, est une femme volontaire, joyeuse, toujours pleine d'entrain et de projets. Sa prochaine aventure sera une marche sur la côte sauvage de l'île, à pied, en hommage à la vie. Elle a tout prévu : un sac à dos sur lequel elle invitera les passants à nouer des étoffes de couleur, des patients chez lesquels faire étape, une présentation du périple sur les réseaux sociaux... l'ensemble promet d'être merveilleux ! Mais il y a une chose que Mafalda n'avait pas envisagée : qu'au bord de la route, sans raison et sans pitié, un homme la violerait...
    Parce que le soleil finit toujours par nous lever et l'espoir par triompher, Jeanne Raboutet entreprend dans ce témoignage poignant un travail de reconstruction, tâche aussi rude que nécessaire pour de nouveau pouvoir aller de l'avant.

  • Faite de grands bonheurs et de petites désillusions, d'amours et de ruptures, de départs et de regrets, la vie est aussi douce que brute. À l'image de la nature, tantôt verdoyante, tantôt en furie, elle est complète, intense, insaisissable. Alors, quand il décide de la saisir pour l'éternité, le poète plonge avec délice dans cette réalité évanescente...
    Pour ce quatrième recueil qui pourrait être le dernier, Georges Bodereau oppose sa délicatesse à la rudesse de l'aventure humaine, dépeignant avec tendresse le monde, son monde, dans des textes aussi personnels qu'universels, où le passé fait écho au présent.

  • Depuis plus de cinquante ans, Soulaimana Noussoura vit sur et pour Mayotte. Il a participé, à différents niveaux, à son développement. Aujourd'hui, malgré la départementalisation de l'île, de nombreux progrès restent à accomplir ; les Mahorais doivent prendre en main leur destin. Alors, pour que ses petits-enfants puissent grandir sur une terre riche et pleine de promesses, il a imaginé ce qu'il nomme un « plan Marshall pour Mayotte », dans l'espoir, non pas d'une reconstruction, mais d'une construction durable et pertinente du territoire...
    Dans cet essai éclairé, Soulaimana Noussoura dresse un constat lucide sur la situation actuelle de Mayotte et propose des axes d'amélioration concrets et réalisables afin de donner aux Mahorais l'île prospère qu'ils méritent.

empty