Seuil

  • L'avenir en commun : le programme de l'union populaire Nouv.

    Plus qu'une liste de mesures, l'Avenir en commun porte une vision du monde cohérente pour le futur. Il s'articule autour de 5 grands enjeux qui couvrent l'intégralité des défis auxquels nous devons faire face : vivre libres et citoyens, s'adapter au système de la nature, unir pour bien vivre, humaniser les personnes et la société, et enfin, ordonner le monde.
    C'est un programme «prêt à l'emploi» : 14 chapitres y détaillent les propositions que Jean-Luc Mélenchon et son équipe mettront en oeuvre après l'élection présidentielle de 2022.

    De la refondation du peuple par l'Assemblée constituante au développement de l'économie de la mer, en passant par la garantie d'emploi, les propositions du candidat de l'Union populaire sont soutenues par une majorité de Français. Ce livre vise à convaincre cette majorité de Français de choisir le bulletin de vote Jean-Luc Mélenchon afin de construire une société d'entraide ayant pour but l'harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature.

  • Faute de preuves : enquête sur la justice face aux révélations #metoo Nouv.

    Depuis la vague #MeToo, les dossiers de violences sexuelles se multiplient. Dans les commissariats, à la barre, les victimes tentent de faire entendre leur parole. Mais la réponse policière et judiciaire n'est pas toujours à la hauteur. Les institutions sont mises en cause : de l'accueil défaillant au moment de la déclaration aux non-lieux trop souvent prononcés, on leur reproche leur inadaptation, voire leur indifférence. « La justice nous ignore, on ignore la justice », avait lancé Adèle Haenel au nom de toutes celles et ceux qui ne portent pas plainte de peur de s'engager dans un parcours du combattant. C'est cette formule qui a guidé Marine Turchi dans une enquête saisissante sur les raisons de la défiance.

    Forte du témoignage de près de quatre-vingts interlocuteurs, des magistrat·e·s, des avocat·e·s, des policier·e·s, mais aussi des femmes et des hommes de tous les milieux sociaux, protagonistes d'affaires médiatisées (Gérald Darmanin, Luc Besson, Roman Polanski...) ou pas, l'autrice pointe les obstacles que rencontrent ces dossiers et mesure, sur le terrain, l'impact des politiques affichées. Chemin faisant, elle contrecarre les arguments de ceux qui dénoncent opportunément un « tribunal médiatique » et crient à la « chasse à l'homme », mais montre aussi les limites de ce que peut la justice. Ainsi au fil de chapitres qui font alterner coulisses de l'enquête et récits poignants, c'est bien le système dans son entier qu'elle nous dévoile. Il appartient à toutes et à tous, ensuite, de le changer.

  • Génération Mélenchon Nouv.

    Il y a dix ans, conscient de l'urgence pressante de tout changer, convaincu par son programme et certain qu'il était le mieux équipé pour le faire appliquer, j'ai choisi de rejoindre Jean-Luc Mélenchon et de me battre à ses côtés. En une poignée d'années, partant de si peu et alors que la politique n'avait rien d'évident dans le milieu dans lequel j'ai évolué, je suis devenu son compagnon de route et moi même-député. Je suis de cette génération Mélenchon qu'il a patiemment construite, assurant la pérennité du combat que nous menons.
    Cette histoire-là, peu commune, on me demande souvent de la raconter. Probablement pour mieux connaître, vu de l'intérieur, le fonctionnement de cet homme qui ne laisse personne indifférent. Peut-être aussi pour le comprendre autrement qu'au travers de l'image renvoyée par le filtre, souvent déformant, des médias. Possiblement par intérêt pour l'histoire de la transmission entre un combattant aguerri de la politique et un jeune engagé qu'on a vu y débarquer de nulle part.
    J'ai répondu une fois qu'un jour, sûrement, je prendrai la plume pour en dire davantage sur mon parcours récent et raconter au travers de ce récit le Mélenchon que je connais bien.
    Mais alors que nous sommes collectivement engagés dans un moment décisif et qu'à cette heure c'est lui qui marche devant nous, j'ai réfléchi : pourquoi attendre plus longtemps pour vous raconter tout cela ?

  • Indochine Nouv.

    Quarante ans se sont écoulés depuis le premier concert d'Indochine au Rose Bonbon. Ce 29 septembre 1981, les quatre membres fondateurs, tout juste sortis de l'adolescence, jouaient devant une salle de 200 personnes électrisées.

    Aujourd'hui, le groupe de rock préféré des français parvient à rassembler quatre générations de fans lors de concerts à la scénographie magistrale dans une incroyable communion. Loin de toute nostalgie, il a toujours su se renouveler, et s'inscrire avec force dans la modernité, traitant de sujets de société bien avant qu'ils ne deviennent en vogue, s'affranchissant des modes, pour puiser ses inspirations à de multiples sources, littéraires, picturales, sociétales ou cinématographiques.

    Est-ce pour cette raison qu'Indochine parle à tant de monde ? Rafaelle Hirsch-Doran, en épluchant les nombreuses archives personnelles confiées par Nicola Sirkis, donne des éléments de réponse. Ainsi, sont reproduits pour la première fois des extraits de journaux intimes, photos privées, premières maquettes, brouillons de chansons, feuilles d'enregistrement, photos des costumes de scène, croquis. Elle a aussi interviewé tous ceux qui ont écrit ou ont participé à l'histoire d'Indochine, de la mère de Nicola Sirkis, qui n'avait jamais parlé, à Chloé Delaume, de Xavier Dolan à Erwin Olaf, des ingénieurs du son aux membres du groupe, de Lou Sirkis à Christine and the Queens et surtout, Nicola Sirkis lui-même, qui se livre ici comme rarement.

    En renfermant ce livre global, qui explore les nombreuses facettes d'un groupe que tout le monde croit connaître mais qui échappe aux canons habituels de la musique populaire, on traverse également quarante ans d'histoire française. Et tout au long de ce voyage, on retrouve un seul crédo : la liberté.

  • Krugman, dans le style limpide qui a fait sa renommée internationale, nous explique les dessous de la dernière grande crise du xxe siècle qui, à la suite d'une simple dévaluation du baht thaïlandais, aura ébranlé les économies d'une bonne partie de la planète.
    Pourquoi ce type de crise générale, que l'on croyait révolu, menace-t-il en fait toujours en permanence l'économie mondiale ?
    On impute souvent la responsabilité de la crise au manque de transparence des marchés financiers dans les pays émergents et/ou au non-respect de règles prudentielles élémentaires par ces mêmes pays. si ces accusations ne sont pas sans quelque fondement, krugman montre néanmoins que la punition fut démesurée par rapport aux quelques péchés commis par les gouvernements.
    Il souligne surtout que cette explication commode permet d'exonérer bien vite de toute responsabilité la dérégulation financière internationale et les mouvements de capitaux des spéculateurs occidentaux. l'obsession de la libre circulation des capitaux et de la fixité des taux de change, comme conditions d'une insertion des pays émergents dans l'économie mondiale, a constitué une orthodoxie rigide qui porte aussi une lourde responsabilité dans l'ampleur de cette dernière crise du siècle.
    Et krugman, comme keynes dans les années 1930, souligne ici la raison fondamentale du retour des crises, en dépit de toutes les expériences passées : l'incapacité à en tirer vraiment les leçons, à laisser les faits mettre en question les doctrines installées.

  • Roland furieux

    L' Arioste

    Roland furieux , traduction nouvelle et en prose par M. V. Philippon de la Madelaine, précédé d'une introduction par M. Jules Janin. Illustrations par Tony Johannot, Baron, Français et C. Nanteuil Date de l'édition originale : 1864 Comprend : Introduction Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Roland fiurieux

    L'Arioste

    Roland furieux , traduction nouvelle et en prose par M. V. Philippon de la Madelaine, précédé d'une introduction par M. Jules Janin. Illustrations par Tony Johannot, Baron, Français et C. Nanteuil Date de l'édition originale : 1864 Comprend : Introduction Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Charles Claden, dit "Carlos", est le commandant de l'Abeille Flandre, le remorqueur qui défend Ouessant.
    Un quart des navires du monde empruntent le Rail, l'autoroute de la Manche, doublant le cap Horn de l'Europe. C'est le lieu de tous les dangers, de tous les accidents, et de maintes catastrophes. En vingt ans, L'Abeille Flandre et son équipage, basés à Brest ont empêché qu'une douzaine d'Amoco Cadiz polluent nos côtes, sauvé d'innombrables naufragés, tiré d'affaire des centaines de navires. Questionné à son bord par Hervé Hamon - qui a raconté la vie du remorqueur dans L'Abeille d'Ouessant (Seuil, 1999) -, Charles Claden analyse ici les accidents graves que furent l'Erika et le Ievoli Sun, où il se trouva en première ligne.
    Calmement, à distance, en marin, il explique à ses concitoyens pourquoi les côtes françaises sont à la merci de périls sévères. Il explique aussi comment une politique de prévention a fait ses preuves, continue de les faire, et pourrait les faire mieux encore. Il parle en professionnel de la mer, en sauveteur, en expert. Sans détour et sans forfanterie, il évoque les opérations qui l'ont marqué, et soutient que le pire n'est pas toujours sûr.

  • « Il faut du courage pour oublier. Mais se souvenir... se souvenir, c'est le vrai supplice des êtres humains. Je me suis toujours demandé comment un homme peut vivre avec le fantôme de tout ce qu'il a été et le spectre de tout ce qu'il ne sera jamais. Il ne peut pas, voilà pourquoi il meurt. Nous ne vieillissons pas à force de vivre notre vie, mais à force de nous en souvenir. » Des ruelles de Naples au Pays des Rêves Oubliés, Lavinia Petti nous ouvre les portes secrètes d'un monde fabuleux, entre Alice au pays des merveilles et L'Ombre du vent de Zafón.

empty