Memo

  • Eau salée

    Emilie Vast

    Marée basse. Les poissons se sont retirés avec l'océan. Sur l'estran, le varech est en berne, la mouette rieuse et le goéland cherchent leur pâture, le phoque se prélasse. Bien enfouis dans le sable, les coquillages attendent le moment de refaire surface. Doubles pages immersives et planches documentaires riches et complètes se succèdent pour nous présenter, heure par heure, les étonnantes transformations de la plage peu à peu submergée par dans l'eau salée. La vue en tranches nous laisse voir toues les strates de cette fascinante diversité.

  • Le printemps est enfin là ! Chnourka, Émile et Mirko s'affairent au potager, Tomek photographie les couleurs de la nature, Zachary développe les meilleurs clichés et Vladimir accompagne chacun en musique. Au cours d'une promenade avec Nicolaï, Mirko rencontre Justin, un voyageur solitaire. Chnourka et ses amis l'accueillent à bras ouverts et Justin s'installe dans la cabane sur l'autre versant de la colline. Les semaines passent et l'amitié grandit. C'est comme si Justin avait toujours été là. Mais l'été est bientôt fini...

    Une tendre histoire d'amitiés, de rencontres et de façons d'aimer - toujours accompagnée par un bon goûter !

  • Ourse, Ours et Ourson vivent dans une grotte, sombre et étroite, mais confortable. Un jour, Ourse aperçoit de drôles de maisons : des maisons d'humains, grandes, lumineuses et pleines de trésors. De retour chez elle, elle trouve sa grotte lugubre, froide, et austère, et raconte à Ours les merveilles qu'elle a vues.
    Ours réunit tous leurs amis. Tous doivent rapporter les matériaux et objets éparpillés dans la forêt par des humains. La clairière est vite remplie d'un incroyable bazar : vieux volets, portes usées et fenêtres désuètes, pots de peinture presque vides, planches, briques, meubles incomplets et tout un fatras d'objets. Tous se mettent au travail, pour créer la maison parfaite pour Ourse. Une si bonne idée ?

  • La lithographe

    Gaby Bazin

    Entrez dans l'atelier de la lithographe et découvrez une technique d'impression presque magique... Mêlant histoire de l'impression, explications techniques et expérimentations plastiques, Gaby Bazin lève le voile sur un métier d'art souvent méconnu. Un livre entre album et documentaire, d'une grande beauté, qui risque de faire naître des vocations?!

    La lithographe est le premier volume d'une série consacrée aux techniques d'impression.

  • Qui ne rêverait de pouvoir goûter à un nuancier de couleurs comme à une dégustation de mets délicieux ? Et pourquoi se cantonner à un seul vert, un seul bleu, un seul rouge ?
    Ariadne Breton-Hourcq et Laurence Lagier poursuivent leur oeuvre avec cet ouvrage, où elles donnent à Olive, petit oiseau, un cadeau : faire de son jardin une promenade chatoyante, peuplée d'amis colorés, Cerise, Mandarine ou Prune. Au fil du livre, Olive revêt neuf verts différents pendant que le bleu du ciel varie lui aussi. Le texte, rythmé et répétitif est repris neuf fois avec de petites variations, comme un refrain.
    Cet album sensibilise l'enfant aux nuances colorées et aux nuances de vocabulaire en même temps qu'il invite à tracer des lignes dans l'espace et prépare la main à l'écriture.

  • J'ai six ans, je vis avec ma famille dans la banlieue de la ville. Un jour, des hommes nous embarquent avec d'autres personnes dans un camion.
    Nous sommes tous entasse´s a`l'arrie`re. L'homme qui conduit parle avec une voix forte et donne des ordres.
    J'ai peur. Avec moi, des hommes, des femmes, des enfants ont peur aussi.
    C'est une expérience très forte et personnel que nous livre Nada Matta dans cet album sobre et émouvant.
    Celle de la guerre, de la fuite, puis de la rencontre avec une femme, un « grand coeur solide ». Cette femme a su rassembler autour d'elle assez d'amour et d'énergie pour protéger et guider des enfants dans une période incertaine, et pour leur donner l'envie d'aimer à leur tour.

  • Les jeunes rossignols sauront-ils bientôt chanter ? Rouge-gorge rencontrera-t-il enfin sa bien-aimée ? Quelle tenue Perdrix doit-elle porter aujourd'hui ? Rouge-queue arrivera-t-il au bout de sa grande migration ? Quatre histoires qui mêlent quotidien, anecdotes et grandes questions, pour une traversée de l'année à hauteur d'oiseau.

  • Les graines plumeteuses du pissenlit s'envolent vers d'autres jardins. Les fraisiers rampent, les graines d'érable tournoient. De violettes sauteuses en nénuphars nageurs, en train ou à fourmi, Émilie Vast nous entraîne dans quatorze voyages végétaux, à la découverte de la dissémination végétale.

  • Aleksander mène une vie bien monotone : chaque jour les mêmes rues, chaque jour le même travail qui l'ennuie. Un soir, en rentrant chez lui, un immense ours lui bloque le passage et l'interroge sur ses rêves d'enfant. Mais quand on porte un costume et qu'on est sérieux, on n'a pas le temps pour ces choses-là... Ours saura-t-il aider Aleksander à retrouver le chemin de ses rêves ?

  • Chnourka

    Gaya Wisniewski

    Quatre amis voyagent à travers la forêt. Il y a trop de neige. Tomek, le bison, n'arrive plus à avancer.
    Mirko, le petit chat, a aperçu quelques chose... une maison ! De la cheminée sort de la fumée, ils pourront s'y abriter, s'y réchauffer peut-être. Par la fenêtre, ils aperçoivent une petite personne emmitouflée qui fait la sieste. Chnourka qui vit dans cette maison. Elle les invitent à entrer. Elle les invitent à rester.
    Au coin du feu, Mirko raconte leur aventure qui s'est arrêtée quand ils se sont perdus. Chrnouka décide de leur faire découvrir la forêt, ses arbres préférés et le lac gelé où ils pourront patiner ! Et puis, ils pourraient peutêtre rencontrer Nikolaï qui vit également dans la forêt, mais qu'on ne voit que le soir... C'est la promesse de nouvelles aventures.

  • Chatchat, le chat du Chien est l'histoire de la relation entre deux personnages, un petit (le petit Chat) et un grand (Chienchien), le long d'une promenade et au fil d'une journée. Le lien est au coeur de cet album, qu'il soit avec l'autre, avec le monde ou avec soi-même.
    Laisser le champ libre quant à l'identité des personnages et à la relation qui les lie, tout en les ancrant profondément dans une histoire, est une manière de laisser dès le départ la place aux scénarios les plus intimes de chacun.

  • Papa blaireau part en week-end avec ses cinq garçons. Un des jeunes blaireaux, Nil, est fâché.
    Il boude tout le temps, ne veut pas pêcher, n'écoute pas les histoires près du feu et n'aide pas à préparer le repas. Il enchaîne les bêtises : la casserole de spaghetti est renversée, la moustiquaire reste grande ouverte, les affaires prennent la pluie. Et quand il ne râle pas et ne fait pas de bêtises, Nil disparaît dans la forêt. L'heure du retour arrive enfin, et Nil ne veut plus descendre de la voiture.
    Mais enfin, qu'arrive-t-il à Nil ?

  • C'est l'histoire d'un cerf mélancolique, d'un chat sportif, d'un petit soldat perdu, d'un lapin pas assez grand et d'une ombre muette. Leurs routes se croisent et cheminent ensemble vers une montagne, près d'un volcan, au fi l d'une rivière souterraine et sous la voûte étoilée... Un récit initiatique, où les personnages apprennent à vivre ensemble, en confrontant leurs points de vue sur la séparation, le manque et le changement. Un grand livre choral (réalisé à l'encre de Chine et de couleurs, densifi ée au brou de noix), dans lequel il est question du temps, des astres, de la peur et de comment grandir.

  • Ma peau fine brille sous le soleil de printemps. Ma chair tâche les habits. Qui suisje ? La cerise.
    Ma peau est velue poilue comme la barbe. Ma chair est remplie de petites graines. Je suis... le kiwi sur mon actinidier.
    Dans ce grand livre à trou, Anne Crausaz fait deviner aux plus jeunes de nombreux fruits (et faux-fruits) à partir de leurs caractéristiques. Chaque chapitre se compose d'un gros plan sur la peau des fruits, d'une double-page au coeur de la chair, et d'un zoom arrière pour découvrir le fruit et sa plante. Si chaque fruit se présente, ce sont les insectes qui, par un habile jeu de découpe, nous font véritablement découvrir l'intérieur des fruits.

  • Mes chers amis, venez nombreux, à quatre pattes comme à deux. Venez célébrer dans la joie l'anniversaire de notre Roi !

  • Mon bison

    Gaya Wisniewski

    " La première fois que je l'ai vu, c'était le printemps. J'étais dans les herbes hautes, je ne voyais pas grand chose du haut de mes quatre ans. " Une petite fille et un bison s'apprivoisent. Un matin de printemps, le bison doit rejoindre ses pairs, mais il promet à l'enfant de venir la retrouver chaque hiver. Et chaque hiver, les voilà à discuter près du feu, à se raconter des aventures, à ne rien dire. L'amitié grandit, la tendresse s'installe, les années passent et le bison et la femme ne se voient pas vieillir. Un matin d'hiver enfin, le bison n'est plus là...

  • Les velus

    Sandrine Massuger

    Non loin de la forêt vivent cinq amis très poilus : les velus.

    Le solstice d'été est l'occasion de se déguiser, de s'amuser et d'inventer des histoires. Mais quelle chaleur, vivement les orages de fin d'été ! À l'automne, ça mouille, ça bruine, ça vente : gare aux poils hirsutes ! L'hiver amorce des journées de glissades et le bonheur des bras duveteux qui réchauffent. Puis revient le printemps, les couleurs et la saison des amours... Au travers de joyeuses saynètes, suivez une année au sein de ce groupe d'amis velus, jamais à court de « bonnes » idées !

  • Pull

    Claire Lebourg

    À l'aube de l'été, Pull a abandonné son maître en gare d'Austerlitz. Après être allé renifler une poubelle, il a dû se rendre à l'évidence : Francis s'était perdu. Pour le rejoindre, il suit les rails du train jusqu'à une petite gare de banlieue. Il rencontre Groucho, un chihuahua qui le conduit à un train décrépi, refuge improvisé pour chiens abandonnés. Mais Pull refuse de croire à un abandon : c'est entièrement sa faute si son maître et lui ont été séparés... S'il refuse d'abord de prendre part aux activités du groupe de chiens, il leur fait rapidement découvrir un nouveau plat : la tarte poireaux-jus de poubelle ! Malgré tout, Pull est bien décidé à retrouver son maître. Automne, hiver ou printemps, il n'y a pas de saison pour le chercher dans Paris avec ses nouveaux amis !

  • Abeille fait des allers-retours, de la ruche aux fleurs, des fleurs à la ruche. En passant, elle observe la drôle de chose en fil que tisse l'araignée épeire et distraite, finit par y rester piégée ! Commence alors un long dialogue entre les deux travailleuses. L'une élabore seule et patiemment sa toile, tandis que l'autre travaille pour la ruche entière. Elles finissent par admettre que l'une et l'autre sont dignes d'admiration. Pourquoi alors cet étrange animal qu'on appelle être humain s'obstine til à ne rien comprendre !
    Cette fable animalière donne à tous l'occasion de mieux connaître les insectes, de comparer différentes formes de création et de replacer l'être humain dans la nature.

  • Petite pépite

    Nada Matta

    Petite pépite met en scène un adulte qui cherche une robe, des chaussures, un jeu, ou un livre pour une petite fille. À chaque fois, il lui faut expliquer qu'elle est différente, mais qu'elle n'est ni une extra-terrestre, ni un lutin, ni une sirène. C'est presque une petite fée, car elle est un peu magique, et vit dans l'instant. Cette déclaration d'amour, c'est celle de Nada Matta à sa petite fille trisomique. Et elle nous entraîne, de page en page, par le biais de questions et réponses, à la découverte de cette différence et de l'amour qui est le sien pour cet enfant. Un livre simple et beau, qui incite petits et grands à prendre le risque de faire connaissance, de prendre le temps de découvrir.

  • Chamour

    Emilie Vast

    « Chamour, je l'ai vue naître et tout de suite, je l'ai aimée... » Puis Chamour a grandi, aux côtés de sa maîtresse, avec ses petites habitudes de chat, bonnes ou mauvaises, sa manière bien à elle de se mouvoir et de se comporter.
    Chamour est partie, sa courte et jolie vie était terminée.
    Émilie Vast rend hommage dans ce petit livre sensible à son chat, qui l'a accompagnée pendant des années avant de disparaître, laissant derrière elle un souvenir qui se traduit ici en mots et en images.
    Un témoignage touchant sur la perte et un message d'apaisement face à la disparition de ceux que l'on aime.

  • A la fois petit traité de botanique et livre d'images, voici un nouvel herbier consacré cette fois aux plantes des bois. Sur le même modèle que le précédent herbier, les dix-huit planches illustrés reproduisent ici le fraisier, l'ail des ours, l'ortie ou le lierre... Le trait fin et délicat d'Emilie Vast se prête parfaitement à l'exercice de découpe des feuilles, des fleurs et des fruits.

  • Voici le grand livre d'Anne Crausaz ! Elle a déjà construit un véritable univers, où la nature est présente sous tous ses aspects et l'enfant placé au centre de ce grand panorama. Cette fois, elle pousse encore plus loin l'unité de lieu et d'action. Sur une branche, au fi l des saisons, de semaine en semaine, 52 oiseaux racontent leur mode de vie. Ceux qui migrent, ceux qui restent, comment il se nourrissent. Tout ceci est prétexte à un éblouissant défi lé de plumages, tranchant avec la palette de couleurs plus restreinte de l'arbre.
    Un livre grand format, avec plus d'une centaine de pages que les enfants vont pouvoir tourner comme celles d'une grande encyclopédie, à laquelle on revient sans cesse, en se réjouissant de cette galerie de portraits en plumes.

empty