Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • A sa naissance, le genre de Polly est indéfini. Le médecin presse ses parents de choisir. Ils décident que Polly est un garçon et l'élève ainsi. A l'âge adulte, ce dernier ne sent pas ni homme, ni femme. Un album sur la pression des normes sociales et la différence.

  • Mulosaurus Nouv.

  • Les grands chemins Nouv.

    Quel ennui serait une vie sans aventures ! Et ce ne sont pas Mauro et Jean qui diraient le contraire.
    Pour tromper le morne quotidien de l'orphelinat, ils mènent une double vie : bandits de grands chemins.
    Mais les choses se passent rarement comme ils l'espèrent. Le vol de ce qu'ils croient initialement être un trésor les entraînent dans une suite de péripéties improbables...jusqu'à une chute inattendue et jubilatoire !
    L'humour est l'une des forces de cette bande dessinée qui joue sur le comique de situation et les dialogues des personnages. La narration enjouée et efficace de Marie- Christophe Ruata-Arn compose à merveille avec la vivacité et la naïveté étudiée des images de Romain Taszek.

  • Un clown fantaisiste déambule au fil des pages, de facéties en facéties, défiant le lecteur d'attraper son nez rouge.

  • Armand travaille à la chaîne dans une usine de boîtes de raviolis. Il habite une cité-dortoir et quand il a faim, il ouvre une boîte de raviolis. Un jour, un génie jaillit de la boîte et lui demande de faire deux voeux. Armand fait des choix bien simples : être en pleine nature et faire un bon repas en compagnie du génie. Seul hic, ce dernier, repu, n'arrive plus à rentrer dans sa boîte ! Qu'à cela ne tienne, Armand a plus d'un tour dans son sac et saura à son tour se montrer génial. Une fable espiègle pour rappeler que le rêve et le bonheur sont à portée de main et qu'il suffit parfois de peu pour transformer le quotidien. Les cadrages inventifs, les dessins tout en rondeur et en couleurs, ainsi que le sens de l'absurde développé ici, apportent fraîcheur et légèreté.

  • Elise

    Fabian Menor

    A une époque où les professeurs ont le droit de manier la règle sur les doigts des élèves qu'ils jugent indisciplinés, le quotidien d'Elise est celui de n'importe quelle petite fille. Enfin presque...

  • Le dessert

    Tom Tirabosco

    Alors que les invités tardent à terminer leur assiette, Mathieu s'ennuie et glisse dans un monde étonnant. Il y fait des rencontres dignes d'Alice au pays des merveilles et d'Hansel et Gretel, avant de revenir à table pour déguster le gâteau de sa maman.
    Le dessert de Tom Tirabosco fait peau neuve avec une couverture plus tendance : un seul personnage sur un fond de couleur.

  • En des temps reculés, un beau matin, le petit Alcibiade quitte son village d'un pas décidé et part vers l'est à la recherche du grand prophète. Il veut connaître son destin. Au cours de son périple il fera notamment la connaissance d'Assatour, le condor, qui deviendra son fi dèle ami, et d'Akim le forgeron, qui lui vendra une armure qui grandit avec son propriétaire. Il traversera une terrible chaîne de montagnes, sera pris dans une tempête de neige, se perdra dans un labyrinthe, combattra le minotaure. et fi nalement deviendra un homme. Une formidable fable peuplée de créatures mythologiques, un voyage initiatique et homérique porté par le trait précis de Rémi Farnos et une mise en page ludique et peu conventionnelle. Tout ceci ponctué de dialogues extrêmement drôles.

  • Un drôle de petit personnage, passionné de champignons, trouve un jour dans la forêt une vis. Vis qu'il prend pour un champignon doré magnifique, un trésor inestimable. Cependant ce champignon est bien lourd. Il court chercher une brouette pour le transporter plus facilement.
    Mais dans cette forêt vit également un immense robot bien mal en point depuis qu'il a perdu une vis... Il part à sa recherche et surprend alors le petit bonhomme qui lui a « volé » son boulon. Une course-poursuite s'engage, mais bien vite le robot est distancé...
    Le trait humoristique et très cinématographique de Markhus Rune, les couleurs dans les tons ocre et bleu, feront voyager avec gourmandise les plus petits au coeur de cette forêt de bout du monde, sur les traces d'un petit personnage malicieux et très attachant.

  • Au Pays des lignes raconte l'histoire d'un drôle de petit bonhomme tout bleu chasseur de dragons. En montagne, dans un univers hostile et sauvage, il rencontre une petite fille rouge totalement perdue. Les deux enfants vont peu à peu tomber amoureux, se battre avec un monstre jaune, vivre ensemble toutes sortes d'aventures avant de retrouver les parents de la fillette. Très graphique, sans parole, dessiné au stylo bille et principalement en rouge et bleu, Au Pays des lignes est une BD minimaliste mais avec une trame narrative forte. L'histoire très rythmée se déroule toujours à distance, jamais en gros plan. Par de simples petites lignes, droites ou courbes, sans fioritures, l'illustrateur arrive à rendre vivants ses personnages et à faire passer leurs émotions.

  • Cette bande dessinée comprend deux histoires tête-bêche pratiquement sans texte. Toutes deux racontent la traversée d'une journée puis celle d'une nuit d'un homme dans sa ville. « Bonjour » et « Bonsoir » sont pratiquement les seuls mots que prononcent ces deux personnages.
    Par cet album, l'illustratrice a voulu mettre en avant les petits instants du quotidien dans un décor architectural inspiré de Rotterdam où elle a vécu pendant une année.
    Le trait très graphique, les formes géométriques, le jeu entre les ombres et les volumes, font de cet album un bel objet qui dénonce en pointillé nos sociétés modernes où l'on ne prend plus le temps de se parler, où l'on se croise sans se connaître vraiment.

  • Robin est le plus heureux des petits garçons :
    Pour son anniversaire, ses parents lui offrent une journée à YoupiLand, en compagnie son copain Rémi. Voilà les deux garçons partis à l'aventure dans ce parc d'attractions où les fleurs parlent, les hamburgers croustillent et le sourire est de rigueur. Mais peut-on vraiment rester décontractés quand des filles (de l'école en plus) viennent vous narguer, quand les attractions déçoivent un peu et quand la peur du grand huit plane sur la journée ? Et qui est ce mystérieux type aux cheveux blancs, avec un 8 imprimé sur son tee-shirt, qui semble suivre les garçons toute la journée...
    Action trépidante, frisson et humour grinçant, les protagonistes font l'expérience que grandir ne rime pas toujours avec plaisir.

  • Robin est un garçon qui aime se raconter des histoires dans lesquelles il est toujours gagnant. Tous les mardis, il suit un cours de natation. Il lui faut bientôt passer le terrible test de « La Sardine d'or ». Robin parviendra-t-il à affronter les épreuves qui l'attendent et à prouver au tonitruant maître nageur qu'il n'est pas une poule mouillée ?
    Alliant à chaque page justesse et humour, Guillaume Long donne vie à des scènes plus vraies que nature, où les peurs enfantines sont exorcisées avec beaucoup de tendresse.

  • Une soucoupe volante atterrit sur une planète peuplée de dinosaures. En sort un drôle de petit robot chargé d'aller capturer un de ces gros animaux et de le ramener à la soucoupe. Mais les dinosaures sont malins, ils savent se cacher sous les feuillages, entre les branches et derrière les troncs. Pas facile de les repérer... Ils ont l'art du camouflage !
    Cette bande dessinée, aux courbes douces et dans les tons rouges et bruns, ravira les plus jeunes des lecteurs qui, tout comme l'extra-terrestre, devront trouver les dinos dans la forêt. Et ce n'est pas si facile...
    Un livre drôle et tendre qui promet de beaux fous rires !

  • T out commence pendant les vacances, lorsque la famille Kalinkin part à la campagne visiter la grand-mère. Le père souhaite apprendre à lire à son fils avant que celui-ci ne commence la grande école à la rentrée. L'enfant n'est pas très motivé mais décide d'apprendre à parler au chat. Grâce aux animaux de la ferme il y arrive... Et ma foi c'est très pratique d'avoir un chat qui parle à la maison... même si parfois quelques subtilités de langage lui échappent encore !
    Une bande dessinée délicieusement vintage, dans la tradition des BD belges. Un album qui rappellera aux plus grands leurs premiers émois de bédéphiles. Même l'humour est délicatement suranné... Mais il y a dans cette BD quelque chose d'intemporel et d'universel qui parle à toutes les générations.

  • Elisa et Selma sont deux soeurs. Elles se sont perdues dans une vallée et ne retrouvent plus le chemin pour aller chez leur mamie de l'autre côté de la montagne. C'est alors qu'elles rencontrent Stéthos et Entonnoir qui veulent bien les emmener chez Chaussure qui pourra sans doute les aider. Mais pour cela il faut emprunter un labyrinthe peuplé de trolls... Une fois à destination, nouvelle déconfiture, Chaussure ne peut rien faire car elle a cassé son cristal magique... Les fillettes décident de l'aider...
    A chaque fois que les deux petites héroïnes doivent passer une épreuve, le lecteur lui aussi doit retrouver son chemin sur le papier, déjouer un labyrinthe et faire preuve d'imagination pour avancer dans l'histoire.
    Un album inventif, interactif et très drôle.

  • Thomas, 5 ans, est un nouveau pirate : il n'a pas lu L'Île au trésor, mais il connaît la biographie de Barbe Noire sur le bout de son crochet en plastique. Si bien que quand Thomas hurle ses jurons de loup de mer dans le cimetière à côté de sa maison de vacances bretonne, il réveille le fantôme fumasse du pirate local. Barbe Noire, sous la pression enthousiaste de Thomas, recompose son équipage pour un voyage fantastique vers l'île de jamais-jamais. Avec un trait proche de Robert Crumb, Lionel Richerand plonge les jeunes lecteurs dans une histoire inspirée des grands récits d'aventure, tels L'Île au trésor et Peter Pan. Tant qu'un enfant croira aux pirates, la piraterie existera !

  • Dans l'espace infini, un drôle de bonhomme en scaphandre atterrit avec sa soucoupe volante sur une planète peuplée de créatures mi-animaux mi-végétaux.
    Suivi par un poireaunard, curieux et bavard, il traverse la planète à la recherche du vaisseau à bord duquel voyageaient ses ancêtres et qui s'est abîmé quelque part. Si la communication entre lui et le poireaunard est difficile car ils ne parlent pas la même langue, ils arrivent tout de même peu à peu à se comprendre. Epiés par les habitants, ils affrontent divers dangers.
    Mais l'inconnu est-il vraiment celui qu'il semble être ?
    Qu'est-il arrivé à ses ancêtres ? Retrouvera-t-il les siens ?
    Suspens, humour, rebondissements, Rémi Farnos excelle dans l'art de conter des histoires d'un trait souple et enlevé.

  • Bienvenue en direct sur Gazon Ballon TV pour la finale de la méga cup 2018, entre l'AS Pédant-Monfort, le petit poucet de ce championnat, et le Vandeleck FC, favori incontesté ! Le coup d'envoi est donné, le match lancé...
    Dans cette bande dessinée fourmillant de détails, Antoine Trouvé a mis toute sa passion pour le ballon rond. T out y est, les sponsors, les engueulades, les coups francs et autres corners, les vestiaires, les contestations... bref, toute la commedia dell'arte qui fait d'un match un véritable spectacle.
    En noir et blanc et d'un coup de crayon vif, âpre mais humoristique, Antoine Trouvé nous plonge dans les coulisses de ce sport populaire qui arrive à faire vibrer à l'unisson des nations entières.
    Pour les amateurs de foot... et les autres !

  • Une course est organisée dans un centre de vacances. Lucien, Gaspard, Eléonore et leurs camardes prennent place sur la ligne de départ. Mais de curieuses informations circulent : dans le marécage que doivent traverser les enfants, une ombre étrange et maléfique rôde en poussant de terribles grognements.Les coureurs ne sont pas rassurés, sauf Eléonore qui espère bien rencontrer le monstre quel qu'il soit. Les enfants adorent se faire peur, c'est bien connu. La traditionnelle peur du monstre, aussi fascinant que repoussant, est le thème central de cette bande dessinée. Les dessins colorés, vifs et naïfs de Mikaël Jourdan, tout en rondeurs et en courbes, donnent un côté féérique à cette aventure.

  • Hérold est en vacances chez ses grands parents, comme chaque été. C'est l'occasion de retrouver le petit fils des voisins, celui qui n'arrête pas de l'embêter, mais Hérold sait aussi qu'il va vite s'ennuyer ici, ah la la ! Alors, un jour, il finit par rencontrer l'étrange vache rose qu'il baptise Pissenlit. Ensemble ils vont enfin s'amuser, même si Hérold semble être le seul à voir son amie...

  • Tim éternue et perd son visage. Aidés par ses amis, le voilà lancé dans une course-poursuite dans toute la maison pour récupérer ses morceaux manquants.

  • Robin est un garçon qui aime se raconter des histoires dans lesquelles il est toujours gagnant. Tous les mardis, il suit un cours de natation. Il lui faut bientôt passer le terrible test de « La Sardine d'or ». Robin parviendra-t-il à affronter les épreuves qui l'attendent et à prouver au tonitruant maître nageur qu'il n'est pas une poule mouillée ?
    Alliant à chaque page justesse et humour, Guillaume Long donne vie à des scènes plus vraies que nature, où les peurs enfantines sont exorcisées avec beaucoup de tendresse.

empty