Editions Des Elephants

  • Par un jour de grosse pluie, les parents laissent Delphine et Marinette à la maison pour rendre visite à l'oncle Alfred. Une seule consigne : ne laisser entrer personne. Cependant, les deux fillettes, une fois les parents partis, décident de jouer à l'arche de Noé et invitent tous les animaux de la ferme à entrer dans la cuisine, pour embarquer sur leur arche et échapper au déluge qui s'abat au-dehors. Delphine, le capitaine et Marinette, le pilote s'amusent beaucoup mais très vite, elles remarquent qu'il manque un éléphant ! Elles demandent alors à la poule blanche de jouer l'éléphant.
    Mais quelle n'est pas leur surprise quand elles découvrent que la poule s'est réellement métamorphosée ! Comment vont-elles pouvoir expliquer cela aux parents ?

  • Maskime aime les petites choses. Malheureusement, autour lui, tout est trop grand : sa ville, son école, même sa chambre est trop grande. Aussi ne s'attache-t-il qu'aux petites choses. Par exemple, au zoo, il s'attarde sur les scarabées qui s'activent sur les crottes d'éléphants. Mais un jour, alors qu'il est concentré sur l'infiniment petit, l'infiniment grand surgit par le biais d'un sonore éternuement. C'est Barouf, l'éléphant : il est gentil et drôle, mais il est aussi très grand, alors Maskime se demande bien comment il va pouvoir faire tenir son nouvel ami dans son univers de petites choses ! Illustré par Irène Bonacina, ce petit ouvrage précieux, à l'écriture ciselée, n'est pas sans nous rappeler les univers loufoques de Marcel Aymé, Sempé ou Quentin Blake... Un bijou !

empty