Kana

  • Fukamachi cherche toujours à en apprendre plus sur le fameux alpiniste Habu Jôji qui aurait retrouvé l'appareil photo de George Mallory sur l'Everest. Il fait la rencontre de Kishi Ryôko, la soeur d'un jeune alpiniste qui a côtoyé Habu et celle-ci lui déclare être en possession du journal de Habu-san. Sa lecture va plonger Fukamachi, et le lecteur à sa suite, dans une aventure aux limites de l'extrême.

  • Le sommet des dieux t.1 Nouv.

    Un manga à vous couper le souffle! Dans une petite boutique népalaise, Fukamachi tombe sur un appareil photo qui pourrait bien être celui de George Mallory, le célèbre alpiniste qui fut le premier à essayer de vaincre l'Everest. Mallory disparût avec Andrew Irvine, lors de cette ascension en 1924, sans que l'on puisse savoir s'ils sont parvenus au sommet. Et si c'était seulement lors du chemin du retour qu'ils avaient eu cet accident fatal? Cela changerait l'histoire de l'alpinisme! C'est sur cette passionnante question que s'ouvre le chemin initiatique de Fukamachi qui sera amené à faire la rencontre de figures hautes en couleurs. Le dépassement de soi, l'aventure, la passion de la montagne sont les leitmotivs de cette formidable aventure signée Jirô Taniguchi!

  • Le tome 3 s'ouvre sur le 6 juin 1924, lorsque George Mallory et Andrew "Sandy" Irvine, bouteilles d'oxygène et vivres et appareil photo sur le dos, quittèrent le camp 4 accompagnés de huit porteurs pour tenter d'atteindre le sommet de l'Everest. On suit leurs traces jusqu'à l'altitude à laquelle ils ont disparu. Ont-ils atteint le sommet ?
    On retrouva des années plus tard quelques effets personnels mais jamais leur appareil photo Kodak ne refit surface officiellement. Le fabricant assure pourtant que si le film est encore dans l'appareil, il est possible de le développer, même plus de cinquante ans après. L'énigme serait-elle donc sur le point d'être résolue...? C'est la question que se pose Fukamachi, à Katmandou, en essayant de pister l'appareil photo qui lui a été dérobé et Habu Jôji qu'il a vraisemblablement ramassé près du toit du monde.
    "L'histoire de l'ascension des monts himalayens s'est poursuivie sans interruption depuis le 19e siècle. Mais elle est peut-être en train de se clore lentement, par l'intermédiaire de Habu. Et, par l'intermédiaire de l'appareil photo de Mallory, Fukamachi est là pour assister au tomber de rideau."

  • Habu, après avoir sauvé la vie de Fukamachi, continue son ascension clandestine de l'Everest.En levant les yeux, Fukamachi aperçoit la silhouette de Habu, minuscule, loin au-dessus de lui. Ses mouvements sont prodigieux...
    Pourtant, Fukamachi sent que pour lui, l'aventure s'arrête là, il a frôlé la mort. Les hallucinations se sont calmées mais la migraine ne le lâche pas, Il est redescendu en dessous des 7000 mètres où l'air est plus dense et Habu et son formidable exploit ne quitte pas son esprit...
    Voici l'épilogue de cette magnifique série qui atteint des sommets dans l'art du dessin et de la narration !

  • Tandis que l'appareil photo qui aurait pu appartenir au célèbre alpiniste disparu George Mallory suscite toujours toutes les convoitises, Fukamachi entreprend de suivre en tant que photographe l'ascension clandestine de Habu Jôji sur la face Sud Ouest de l'Everest, en hiver et sans oxygène !! Habu accepte uniquement à la condition qu'ils n'aient plus de contacts une fois l'ascension commencée et que chacun se débrouille. Fukamachi rejoint alors Habu pour la période d'acclimatation à l'altitude où il va en apprendre un peu plus sur ce mystérieux et fascinant personnage et peut-être également sur lui-même !

  • Nijigahara holograph

    Inio Asano

    « Il faut avoir une volonté forte. Encore plus forte ! » Entre passé et présent, des élèves d'une petite école primaire reviennent sur des événements tragiques qui se sont déroulés dans la plaine de Nijigahara, près de chez eux.
    Les rumeurs qui circulent entre les enfants, le monstre dans le tunnel, les secrets de chaque famille, la prolifération anormale de papillons... Les fils de chaque histoire s'entremêlent pour former l'Apocalypse d'un nouveau siècle.
    Un recueil one-shot signé Inio Asano.

  • Anthology

    Inio Asano

    Ce recueil d'histoires courtes propose treize récits désabusés sur notre monde, sur les humains et leurs émotions. Asano propose par le biais d'un dessin somptueux, réaliste et précis, une anthologie tout à fait dans la lignée et l'esprit des recueils précédemment publiés chez Kana dont les mots-clé sont sociétal, dérangeant, déprimé, terre à terre tout en étant fantastique et métaphorique. Une grande claque dans le paysage manga !

  • Le monde est rempli d'injustices, de désillusions, de regrets, de choses inachevées, de rêves abandonnés, de sentiments contradictoires, d'émotions incontrôlables. Et pourtant... l'Homme continue à vivre, farouchement. C'est pour cela que ce monde est formidable !

  • Errance

    Inio Asano

    Le mangaka Kaoru Fukazawa vient de terminer un manga qui a eu son petit succès et qui lui a demandé beaucoup d'énergie. Mais voilà qu'il sombre dans le doute et l'incertitude ! Qu'a-t-il envie de dessiner à présent !? Doit-il choisir de se lancer dans un manga qui va se vendre, ce que son éditeur le pousse à faire, ou dans un projet plus personnel qui lui tient à coeur ?
    Mais, au fond, a-t-il encore vraiment quelque chose à dire par le biais de ses mangas !? Voici un récit qui illustre une crise existentielle, qui questionne chacun sur le sens qu'on donne à son existence et où se devinent, en filigrane, les interrogations d'Inio Asano face à son propre travail de création. Bouleversant et passionnant !

  • L'enfant ébranlé

    Xiao Tang

    Yang Hao, 10 ans, partage son temps entre l'école et les inévitables compositions à rédiger, ses copains, avec qui il joue aux jeux video, et sa vie à la maison. Yang Hao est à l'âge où l'on fait des choses dont on n'est pas toujours fier et dont on aimerait se repentir. L'âge où l'on fait des rencontres que nos parents n'apprécient guère. Son père, absent depuis de long mois pour son travail, est enfin de retour à la maison.
    Ce père qui va venir le chercher après les cours, celui qui va le protéger des plus grands, celui qui va le comprendre... Du moins, c'est ce qu'imaginait Yang Hao. Mais les choses vont prendre une autre tournure. Une dernière rédaction, avec pour thème "décrivez votre père" va être l'occasion pour Yang Hao de se confronter à la réalité. Faire descendre de son piédestal son père pour s'en construire un "idéal" fait de ses rencontres.
    Yang Hao va tout simplement grandir.

  • Mars 2011, à la suite d'un tsunami, Fukushima-daiichi, la centrale nucléaire 1F subit une terrible explosion. On a tous l'histoire en tête mais que s'est-il passé après ? Un mangaka s'est fait embaucher dans les équipes de travail sur place. Il nous emmène à l'intérieur de la centrale. Pas de jugement, juste le quotidien d'un travailleur dans ces conditions extrêmes. Une série en trois tomes. Un reportage passionnant !

  • Undercurrent

    Testuya Toyoda

    Jour de réouverture aux bains publics Tsuki no Yu. Les habitués défilent à l'accueil. Sur toutes les bouches, une seule question : le mari de Kanae est-il revenu ? Voici deux mois qu'il a disparu, parti en voyage avec le syndicat des bains, il s'est envolé dans la nature. Bien qu'elle essaie de le cacher, Kanae vit douloureusement cette disparition qui résonne pour elle comme un abandon.Fort heureusement, M. Hori, envoyé par le syndicat soulagera la tâche des deux femmes. Le soutien moral de ce nouvel assistant parviendra-t-il à apaiser les tourments de la jeune femme ?

  • Tasuku est un "accompagnateur", il aide les désespérés par téléphone en les guidant dans leur suicide. Il entretient des liens très forts avec sa meilleure amie, Haruko, et attend avec elle, tous les jours, sur le lieu de son agression, le moment de sa vengeance. Tout bascule le jour où Tasuku se rend compte qu'il a aidé le père de Haruko à mourir !


  • Ma vie en prison

    Hong-Mo Kim

    Corée du Sud, mai 1980. En pleine période d'instabilité politique, des manifestations d'étudiants et de syndicats réclament la fin de la corruption et la révélation des malversations de l'état. Le gouvernement militaire sud-coréen leur oppose une répression violente. A Gwangju, 6e plus grande ville de Corée du Sud, l'armée avec le soutien de la loi martiale perpètre un véritable massacre : 163 morts, 166 disparus et plus de 3 000 blessés.
    17 ans plus tard, révolté quand il se rend compte de la gravité de ces faits et de l'impunité de leurs responsables, Yongmin, jeune dessinateur et étudiant à l'université de Hongik, délaisse ses études pour rejoindre les mouvements étudiants de protestation, réclamant justice. Lors d'une manifestation, il est arrêté par la police et incarcéré. Il rejoint alors une cellule où il va devoir se familiariser avec les gangsters, meurtriers et autres détenus de droit commun !! L'auteur nous offre une plongée dans l'histoire contemporaine de la Corée du Sud.
    Mais c'est surtout une saine piqûre de rappel : la liberté d'expression est un droit chèrement acquis et qui n'est jamais irrévocable !

  • Un témoignage sur l'après-Fukushima et le quotidien des ouvriers de la centrale, d'après l'expérience du mangaka engagé sous un pseudonyme en tant que travailleur-déblayeur. Une plongée dans ce fait d'actualité sans compromis mais sans polémique non plus : pas de jugement mais un constat.

  • Mars 2011, à la suite d'un tsunami, Fukushima-daiichi, la centrale nucléaire 1F subit une terrible explosion. On a tous l'histoire en tête mais que s'est-il passé après ? Un mangaka s'est fait embaucher dans les équipes de travail sur place. Il nous emmène à l'intérieur de la centrale. Pas de jugement, juste le quotidien d'un travailleur dans ces conditions extrêmes. Une série en trois tomes. Un reportage passionnant !

  • Des tranches de vies mettent en valeur des personnes de tous les horizons, des collégiens, un père qui se fait licencier, une jeune femme qui retrouve une ancienne lettre qu'elle a écrite pour elle-même cinq ans auparavant.
    Avec Inio Asano ce sont des histoires pas toujours roses mais où il y a toujours un quelque chose qui permet de s'accrocher et d'aller de l'avant !

  • Un manga signé Taiyou Matsumoto, le plus digne représentant du manga d'auteur japonais !

  • Kuro un coeur de chat t.1

    Sugisaku

    Kuro, jeune chat noir et sa « soeur » Chinko sont recueillis par M. Hige. Ils vont devoir s'habituer à un nouveau quartier, pas toujours accueillant, et vivre leur vie de félin ! Un manga craquant conté à travers les yeux du chat et qui égratigne au passage les pauvres humains que nous sommes.

  • Dans ce recueil de petites histoires, Jirô Taniguchi et Natsuo Sekikawa rendent un vibrant hommage au film noir. On y suit le parcours de deux tueurs à gages : « Lui », réputé infaillible, est recherché par ses nombreux ennemis. Les femmes se succèdent dans son lit, mais ses pensées vont toujours vers la même qu'il ne parvient à oublier. « Elle » est aussi une tueuse, très douée également. Par le passé, il lui a appris à tirer avec une arme à feu. Chacun voyage d'un pays à l'autre, parfois en fuite, parfois afin de remplir un contrat.
    Puis, un jour, « Elle » est chargée de le tuer « Lui ».

  • Une invitation à une fête de promo et voilà l'occasion pour Li Kunwu de retrouver ses anciens camarades de classe. Que sont devenus les petits écoliers qui accompagnaient Petit Li dans les pages d'Une vie chinoise ? Quels parcours pour ces enfants depuis la Révolution populaire jusqu'à aujourd'hui en passant par la Révolution culturelle ?

  • Ils ont connu le Grand Bond en avant, la Révolution culturelle, l'enthousiasme et le désespoir. Ils se souviennent tous de ce qu'ils faisaient le jour de la mort du président Mao. « Ils », c'est la génération d'Une vie chinoise. À l'heure de la révolution Internet, que sont devenus les femmes et les hommes de la révolution maoïste ? Li Kunwu nous offre un témoignage sur cette génération qui a construit la Chine d'aujourd'hui.

empty