Gallimard-jeunesse

  • « La première fois que j'ai marché, je suis tombée.
    La première fois que je suis tombée, je me suis relevée. La première fois que je me suis relevée, j'ai marché.». En plus d'une quarantaine d'évocations courtes et très évocatrices, Vincent Cuvellier égrène ces moments, jalons d'une vie, en forme de première fois, avec humour et poésie. Émotion et tendresse des « premières fois »! Le spectacle musical a été créé le 28 novembre 2010 à la Salle Pleyel, sur la musique de Marc-Olivier Dupin composée d'après l'album "La première fois que je suis née" de Vincent Cuvellier illustré par Charles Dutertre.
    « La musique de Marc-Olivier Dupin est en parfaire harmonie avec ce récit-doux, intime et vraiment drôle, qui est celui d'une enfant. Ses mots sont simples mais chargés d'une grande poésie.»

  • Une parole d'hier dite aujourd'hui pour demain.

    Une grande veillée des nouveaux maîtres de la parole africaine, pour rendre... conte de la diversité culturelle de l'Afrique, vaste continent où l'oralité et la transmission restent des valeurs centrales et nécessaires. Du Bénin au Rwanda, de Madagascar aux Comores, du Burundi à la Guinée-Bissau  : à chacun(e) sa façon de dire et d'écrire son pays, d'hier ou d'aujourd'hui...

  • Pour moi, c'était une grande aventure d'être cofiné en famille à la maison. Il y a eu des moments extraordinaires parfois difficiles, parfois très joyeux. Dificile quand les parents étaient très inquiets. Dificile de se sentir tout seul et de s'ennuyer. Mais génial de bricoler avec papa, de faire du yoga avec maman et de cuisiner avec mon grand frère. Mais ce qui a été encore plus génial, c'est de se retrouver tous ensemble pour faire de beaux projets pour la vie d'après.

  • On ouvre ce livre pop-up comme on écarte les branches sur son passage. Nous voilà au coeur de la forêt tropicale avec la tribu des macaques de Tonkean. Des scènes fugaces de la vie quotidienne y prennent vie en volume : les macaques se réunissent dans la brume du matin, un mâle observe la vallée depuis les hauteurs, un petit se blottit contre sa mère, un moment de calme et d'amitié à l'ombre des feuillages. À la ?n de l'album, un texte documentaire détaille le mode de vie de ces singes des forêts tropicales de l'île Indonésienne de Sulawesi et les perspectives écologiques.

  • L'abécédaire de l'Afrique.
    De A comme ancêtres à Z comme zèbre... Cet abécédaire vous emmène aux quatre coins du vaste continent Africain. Le plasticien William Wilson s'inspire des couleurs de l'Afrique pour confectionner les 26 lettres avec l'emblématique tissu wax, célébrées de manière poétique par l'auteur camerounais Kouam Tawa.

  • À une époque incertaine, trois loups, un pingouin, une gazelle, un hibou, un crocodile, une hyène et d'autres encore s'échappent du zoo de Moscou. C'est l'ours, qui ne voulait pas être chef, qui mène la petite troupe à travers la campagne enneigée, suivi par le vieux gardien du zoo, toujours silencieux. Mais où vont-ils ? Sans le savoir vraiment eux-mêmes, ils progressent ainsi pendant des jours et des nuits. Ils finissent par décider de marcher le plus loin possible, pour se mettre à l'abri des hommes. Et tandis qu'ils cheminent, leur ancien instinct sauvage refait surface. Quand ils aperçoivent un village en bois, l'ours déclare : « On est arrivés. »

  • Des adolescents, Françoise Dolto disait qu'ils sont comme le homard pendant la mue, sans carapace, confronté à tous les dangers et à la nécessité d'en «suinter» une autre. Pour les aider à accomplir cette métamorphose qui est comme une seconde naissance, Françoise Dolto, sa fille Catherine Dolto-Tolitch et Colette Percheminier ont écrit ce livre.
    Il s'adresse d'abord à vous, les adolescents (à vous, les homards). Mais il est à mettre entre toutes les mains, à laisser traîner dans la maison pour que les enfants, les parents, tous les jeunes et tous les adultes le lisent avec profit. Paroles pour adolescents donne des idées pour sortir des situations difficiles, parle des choses trop souvent tues ou mal abordées dans la vie de tous les jours : l'amitié, l'amour, la sexualité, la violence, la drogue, la honte, les parents et les adultes. Il signale les pièges et donne des forces pour faire des choix, pour prendre ces risques qui amènent à être responsable et autonome. Il aide aussi les parents à se détacher de leurs enfants avec moins de souffrance et plus de respect.
    Ce livre veut fêter la force de vie des adolescents, leur capacité à inventer l'avenir, car, disait Françoise Dolto, «la société changera sous la pression des jeunes»

  • Un voyage dans le temps, deux petites ?lles, deux époques !

    Une petite ?lle en haut, une petite ?lle en bas. La première vit en 1910, la seconde en 2010. Les deux s'appellent Marguerite et ont 12 ans... Un samedi matin où elles s'ennuient elles grimpent au grenier et en?lent une robe ayant appartenu à une aïeule. Et chacune se retrouve dans l'époque de l'autre !

  • La résilience d'un petit poisson rouge face à la pollution de la Terre.

    Respirus un drôle de poisson rouge quitte la mer polluée à la recherche d'un lieu plus sain. Mais où qu'il aille, il ne découvre que pollution, saturation, complexité... Arrivé dans la stratosphère, il adopte une respiration intérieure qui le fait gon?er tant et tant que les déchets spaciaux rebondissent sur lui et lui font des chatouilles. Il éclate d'un rire si puissant que son souf?e balaie la terre : toute la pollution et les objets inutiles sont aspirés par un trou noir vorace. Respirus, dégon?é comme une baudruche, atterrit sur une plage où un groupe d'enfants le ramène à la mer.

  • Certains sont très calmes, d'autres sont rapides. Certains sont costauds, d'autres sont timides. Certains sont inquiets, d'autres solitaires... Mais tous aiment les histoires, faire la fête ou avoir un ami... Les enfants sont tous différents, et pourtant... tous pareils !

  • Natsumé est un petit garçon japonais qui vit seul avec sa grand-mère à la campagne. Par la fenêtre de sa chambre, il peut voir un jeune cerisier qu'elle a planté à sa naissance, son "presque frère". Il aime sa grand-mère, mais il ressent durement l'absence de ses parents disparus lors du tsunami de Fukushima. L'amour qu'il porte à la nature, ici dans toute la splendeur du printemps, adoucit sa peine.
    Quand, au matin, son cerisier est en fleurs, c'est pour lui un message d'amour de ses parents "qui sont là, il en est sûr, et il se sent soudain le plus fort de tous les petits garçons du monde".

  • Henri Lézard, un peintre passionné, découvre un jour cette phrase de Léonard de Vinci: «Un véritable chercheur d'art doit savoir peindre un miroir. Si celui-ci réfléchit, alors il connaîtra la gloire.» Henri se met alors à travailler le jour, la nuit, dans son lit, dans sa baignoire, pour réussir à peindre un miroir. Et tout le monde de s'y réfléchir et de reconnaître enfin le génie d'Henri...

    Une histoire délicieusement absurde et pleine d'humour.

  • « La première fois que j'ai marché, je suis tombée. La première fois que je suis tombée, je me suis relevée. La première fois que je me suis relevée, j'ai marché. »

    En plus d'une quarantaine d'évocations courtes et fortement évocatrices, Vincent Cuvellier égrenne ces moments, jalons d'une vie, en forme de première fois, avec humour et poésie.

  • Quand Trotro rêve en pop-up, ça donne plus de 30 surprises à découvrir !

  • Une petite fille en haut, une petite fille en bas.
    La première vit en 1910, la seconde en 2010. Les deux s'appellent Marguerite et ont 12 ans. Un samedi matin où elles s'ennuient, chacune en même temps, elles grimpent au grenier et, dans une vieille malle, trouvent et enfilent une robe ayant appartenu à une aïeule un peu mystérieuse. Et chacune se retrouve dans l'époque de l'autre !

  • Sam et Julia s'apprêtent à passer un nouvel été dans l'insouciance de la Maison des souris. Mais un beau matin, le cirque arrive en ville. Le directeur Mr Roberti, propose à Karine, la maman de Julia, un travail à plein temps dans le cirque pour toute la tournée d'été. Ils ont besoin de quelqu'un qui sache coudre et cuisiner et ça, Julia peut l'attester, sa maman est une spécialiste. Karine et Julia partent sur la route avec le cirque et pour la première fois depuis longtemps, Sam et Julia vont être séparés. Les deux amis promettent de s'écrire pour se raconter leurs vacances, mais même si Julia apprend plein de choses incroyables auprès d'Enrico le Clown ou de Sylvana la trapéziste et si Sam s'amuse à faire de la poterie et de la pâtisserie avec Ella, les deux amis ne tardent pas à se manquer terriblement. Heureusement l'été se termine bien vite et Sam et Julia se retrouvent avec tout un tas de secrets et d'aventures à se raconter.

  • Il était une fois un chat extraordinaire, et ce chat, c'est moi!
    Je vivais à Mossoul chez ma maîtresse, Samarkand, et je ronronnais à longueur de journée : le chat le plus heureux du monde! Mais un jour, les hommes en noir ont envahi la ville. Nous nous sommes enfuis, nous avons traversé des frontières et moi, pour la première fois, j'ai vu la neige et la mer. Oui mais voilà : je me suis perdu! Et bien croyez-moi ou pas: c'est très loin tout au nord que j'ai retrouvé ma famille. De l'Irak à la Norvège, ça en fait un bout de chemin, mais c'est ce qui s'est vraiment passé! Et moi je suis toujours le chat le plus heureux du monde!

  • « Dream, my baby dream. » Nina Simone, l'une des plus grandes interprètes de jazz, avait l'habitude de chanter une berceuse pour endormir sa fille. Mais ce soir-là, Lisa ne trouve pas le sommeil. Alors, Nina lui raconte une histoire, son histoire. Celle d'une petite pianiste qui, lors de son premier concert, se lève et refuse de jouer quand on demande à ses parents d'aller s'asseoir au fond de la salle. Au-delà de l'anecdote qui montre le caractère d'une femme hors du commun, c'est surtout de la relation des Noirs et des Blancs aux États-Unis avant Martin Luther King qu'il est question ici.

  • Agathe a une amie extraordinairee: une petite vague bleue mui la suit partout Agathe a une amie imaginaire qui est loin d'être ordinaire : c'est une petite vague, une petite vague bleue qui la suit partout, qui joue, chante et rit avec elle. Une amie qui partage ses joies, ses colères et ses peines. Et lorsqu'elle disparaît, Agathe se sent perdue. Mais heureusement son amie ne part jamais bien loin.

  • Françoise Dolto était un grand médecin d'éducation. On disait d'elle qu'elle avait le don de double vue sur le coeur des enfants. Elle savait parler leur langage. Écoutez-la s'adresser en direct aux enfants et, de bulle en bulle, poser ses mots sur les événements les plus importants de leur vie.

    Dans cet album, Françoise Dolto parle aux enfants et aux parents, avec des mots pour grandir, soigner les chagrins, les peurs, les violences, les handicaps de toutes sortes, tout ce qui peut peser sur le destin de chacun, mais aussi pour saluer les joies, les progrès, les réussites, les petits et les grands bonheurs de la vie.

  • Ce livre est pour toi qui es né avec la PMA, parce que ton histoire de vie est unique et que ta naissance a été particulière. Dans certaines naissances, les choses se passent de manière spéciale. C'est le cas dans l'histoire du tout début de ta vie au moment si précieux de ta conception. Quand ta mère et ton père ont désiré avoir un enfant ensemble et devenir tes parents, ils ont longtemps attendu mais tu ne venais pas. Alors ils en ont parlé à un médecin qui leur a proposé son aide. C'était le début d'un long chemin pas toujours facile, mais qui s'est bien terminé puisque, au bout de ce chemin, il y avait toi !Catherine Dolto et Myriam Szejer, deux médecins qui ont toujours pris fait et cause pour les enfants, ont ressenti la nécessité de les informer, de leur donner les mots pour comprendre et traverser l'aventure exceptionnelle de la naissance avec la PMA.

  • Quand on est un jeune chien, que rêve-t-on de devenir en regardant les portraits de famille ? Un policier au flair imparable comme oncle Angus, un pompier très courageux comme tante Doris ou une peintre de renom comme tante Frida ? Et si finalement on devenait un chien formidable, tout simplement ?

empty