Abatos

  • Préfet au parcours atypique, l'auteur commence à 45 ans une carrière de haut fonctionnaire.
    Ancien préfet de Haute-Loire, il relate son action à la tête des services de l'Etat de ce département durant le mouvement des Gilets jaunes qui a atteint son paroxysme au Puy-en-Velay, le 1er décembre 2018, avec l'incendie des bâtiments de la préfecture.

  • Le lavoir

    Mireille Duboeuf

    • Abatos
    • 30 Septembre 2016

    L'auteure nous conte les histoires croisées de cinq femmes qui parcourent le vingtième siècle, qui font face aux aléas douloureux ou légers de la vie : les deuils, l'infidélité, les secrets de famille, l'exil, les meurtrissures professionnelles. Elles se soutiennent, s'opposent et apprennent, de génération en génération.

  • Albert Huguet vit sur une des îles du Frioul, au large de Marseille. Il séjourne depuis plusieurs années dans ce désert entouré d'eau turquoise et de roches blanchies par le soleil, loin des bruits de la ville. Pour cet homme qui s'intéresse à l'humain, la question n'est pas de savoir ce que font les gens mais ce qu'ils sont. Il s'agit pour lui d'élaborer une voie nouvelle, une spiritualité laïque, dépouillée, naturelle.

  • "''Le sage doit rechercher le point de départ de tout désordre où ?
    Tout commence par le manque d'amour'' Mo Tzu.

  • Virginie, debout derrière Olivier, pose la main sur son épaule et se penche pour lire sur l'écran d'ordinateur les dernières lignes qu'ils viennent d'écrire.
    - Je crois qu'on y est... dit-elle après un long moment de réflexion.
    Olivier hoche la tête tout en se laissant aller contre le dossier de son siège. Ses mains abandonnent le clavier, agrippent les accoudoirs dont elles râpent le tissu dans un long mouvement de va-et-vient, manière pour le journaliste d'extérioriser la tension de ces dernières heures

  • Capitaine Bouveuil

    Christian Verot

    • Abatos
    • 5 Juin 2021

    Le capitaine Bouveuil, à la tête du groupe Alpha de la police judiciaire de Lyon, se voit confier cinq enquêtes qui vont le mener dans les activités qu'il a l'habitude de pratiquer pour ses loisirs, la pêche à la mouche, le golf, la musique, le rallye automobile et la peinture.

  • Souvenirs en ligne

    Philippe Fontanel

    • Abatos
    • 10 Septembre 2012

    Quoi de plus légitime quand on a perdu la mémoire que de vouloir faire le jour sur son passé ? Pour Éloïse, ce sont les huit premières années de sa vie qui se sont évaporées suite à cet accident de voiture, sur une petite route de Corse, où son père est décédé. Prise à son propre jeu, elle n'aura d'autre solution que de retourner sur la terre où elle est née pour éclaircir cette période de sa vie savamment mise sous silence. Elle va ainsi mettre à jour des secrets bien gardés sur son enfance, son père, sa famille et sur cet accident de voiture qui était tout sauf un banal fait divers.Aujourd'hui, voici qu'internet lui offre peut-être la possibilité de renouer avec le passé. Éloïse va alors se lancer dans une quête qui va l'emmener bien au-delà de ce qu'elle pouvait imaginer.

  • Pour son cinquième livre, Marius Pardin a choisi de nous faire voyager dans cinq siècles de notre histoire de France au travers d'une grande famille Lyonnaise.Marius Pardin passionné par l'histoire régionale a effectué de très nombreuses et minutieuses recherches et pour étayer ces récits il a eu communication de documents précieux généreusement mis à sa disposition par les héritiers des Valentin.

  • La passagère de l'automne

    Michelle Soyer

    • Abatos
    • 12 Décembre 2016

    Que se passe-t-il dans la vie de Sylvain , écrivain reconnu et homme serein? Quel est ce tourment qui le trouble si fort à l'approche de la soixantaine et l'empêche d'écrire?
    Quelle irrésistible rencontre, quelle ultime passion va bouleverser la vie d'Odile, femme libre et déterminée, la précipitant tour à tour dans la plus folle exaltation ou dans la plus noire déprime ?
    Situé dans la région du Pilat, avec une échappée à l'île d'Oléron, ce treizième roman de Michelle Soyer, se déroulant à l'époque actuelle, est traversé de personnages forts et attachants, tour à tour déchirés, heureux, désespérés... Ce roman est surtout une histoire d'amour qui pourrait être celle de tout un chacun...
    C'est aussi la vie d'une famille qui grâce à la généalogie, découvre des liens de filiation multiples où se nouent les fils du destin. Par ses personnages, et les lieux revisités, ce dernier roman fait suite au précédent : «Séraphine, une vie dans le Pilat», qui se déroulait au siècle passé et qui connaît un grand succès auprès des lecteurs.

  • "Combien de temps ?
    Combien de temps Jean pouvait-il encore espérer vivre, ou plutôt survivre, isolé de tous, ermite volontaire, avec pour seul refuge sa vieille ferme de montagne retapée, pour seul horizon la vallée du Rhône et les Alpes au loin, pour seul compagnon son chien, pour seule confidente sa bouteille de blanc ?
    Combien de temps Jean pouvait-il encore espérer vivre avant que n'arrive ce colis, cette mauvaise blague, cette ultime, mais tellement improbable lueur d'espoir ?
    Et si.
    Si tout cela n'était qu'un cauchemar ?
    Si ce qu'il croyait perdu à jamais ne l'était pas ?
    S'il s'était trompé ? Si l'insupportable vérité n'était qu'un leurre ?
    Si...
    La réponse est enfouie là-bas ; dans les sables du Sahara ;
    Dans ces paysages qu'il aimait tant pour finir par les haïr pardessus tout ; sur cette terre où pleurer est interdit parce que même l'eau des larmes y est trop précieuse.
    Jean doit reprendre la route. Remettre ses pas dans ceux-là mêmes qui le conduisirent au chagrin, à la douleur et au sang.
    Tout au long de ce chemin initiatique à travers la France, l'Espagne et le Maroc, Jean, au fil de rencontres plus déroutantes les unes que les autres, trouvera peut-être enfin la force de naître à nouveau au monde. Une course contre le temps, contre lui-même, contre l'oubli, mais pour la vie.
    Et si..."

  • "La vérité sort du puits...Du puits de Chartres.
    Les Druides interdisaient l'écriture car, les âmes voyagent de corps en corps, au fil du temps.Il était inutile d'écrire: celui qui revenait savait.
    Les Templiers savaient.
    Aujourd'hui, époque de grande vitesse ,il est l'heure d'écrire."

  • Si seulement

    Charlie Clarck

    • Abatos
    • 6 Novembre 2019

    J'ai affreusement mal à la tête. Je n'arrive pas à ouvrir les yeux, j'ai l'impression qu'ils sont cousus. Mon corps est douloureux, très douloureux. Je rassemble toutes mes forces et mes paupières s'ouvrent légèrement, le noir fait place à une lumière étincelante qui m'aveugle, je referme instantanément les yeux. Il y a un son aigu à côté de moi qui amplifie mon mal de crâne. Que se passe-til ? Où suis-je ? Pourquoi je me sens si mal ? Je décide de bouger les bras pour essayer de reconnaître au toucher ce qui m'entoure.
    Mes bras semblent peser dix kilos, impossible de les déplacer.
    Il doit bien se passer cinq minutes avant qu'un cri parvienne à mes oreilles.
    Elle a bougé ! Je l'ai vu !
    Morgane se fait enlever alors qu'elle n'est âgée que de 16 ans, retrouvée quatre mois plus tard, et restée un mois dans le coma, elle se réveille enfin, pour le plus grand bonheur de sa famille et de ses amis. Elle essaye de revivre normalement, mais tout n'est pas gagné. Vivez dans le combat de Morgane pour reprendre sa vie en main et dans la terreur de son enlèvement.
    Vous n'êtes pas au bout de vos surprises.

  • Un novice

    Magny Pierre

    • Abatos
    • 30 Septembre 2017
  • Vie paysanne

    Laurence Pointet Bakli

    • Abatos
    • 10 Janvier 2013

    Entre généalogie et histoire, il est Vanchy.Un village comme tant de villages, Un village avec ses ancêtres dont l'âme rôde comme une caresse au matin, comme un baiser de rosée sur la vitre, Un village avec ses métiers et ses sueurs, ses voix sonores et ses peurs engourdies. Empreinte du temps, Nous venons d'un monde paysan et de labeur. Nous venons peut être d'une loyauté bafouée. Il a plu toute la nuit, comme pour laver nos vies, ou pour mieux laisser vibrer la pierre de la maison. La nature est détrempée. Je reste là, accroupie au pied de la bâtisse comme pour mieux l'entendre respirer, assise sur cette marche d'escalier en pierre. Pierre muette que je voudrais réveiller afin d'entendre raconter son histoire. Je la touche, la caresse alors que tant de mains se sont usées à son contact, tant de mains ont transpiré pour la rendre protectrice, tant de mains inconnues dont le sang coule en ami dans mes veines. Alors, j'ai tenté d'effacer d'une main fébrile, la buée de la vitre pour un hommage à ce village.

empty