Nicolas Clinchamps

  • La Ve République

    Nicolas Clinchamps

    • Ellipses
    • 19 Janvier 2021

    Un manuel complet et exhaustif du cours de droit constitutionnel de la V e République dispensé au second semestre de la 1 re année de Licence Droit.

  • A la fois autonome et intégré au système juridique des Etats membres, le droit communautaire constitue un laboratoire politico juridique, école de l'imagination.
    Seule institution bénéficiant de la légitimité populaire directe, le Parlement européen construit pas à pas, dans ce contexte, une nouvelle matière : le droit parlementaire de l'Union européenne. Mais ce dernier est encore en devenir. L'analyse montre que les critères classiques du droit parlementaire interne ne lui sont appliqués que de manière partielle. Sa naissance procède d'une fécondation réciproque.
    Nourri par le droit parlementaire des Etats membres, il en emprunte bon nombre de caractéristiques, tout en créant, le cas échéant, des règles qui lui sont propres, à l'image de la pratique de " l'heure des votes ", exportée avec succès vers la France, à l'Assemblée nationale. Son caractère inachevé confine, au demeurant, à la prospective. Au final, la mise en lumière de cette naissance apparaît d'autant plus nécessaire qu'elle draine des enjeux considérables : ceux de la démocratie supranationale.
    En son coeur, le droit parlementaire de l'Union européenne se profile, à n'en pas douter, en acteur de notre avenir.

  • Faute d'autonomie, la défense européenne a-t-elle un sens ? Quasi-absente des conflits libyen en 2011 et malien en 2012/2013, elle symbolise plus que jamais les errements de la construction de l'Europe politique. À l'origine, le plan Schumann du 9 mai 1950 fit le pari du long terme : « L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait ». Il fallut dans un premier temps préserver la paix en fédérant l'économie de la guerre. Concrétisé par le Traité CECA, du 18 avril 1951, ce début de construction fédérale à l'envers ouvrit la voie aux négociations du Traité CED. Après l'amorce économique, ce passage, sans doute trop hâtif, à l'Europe politique fut rejeté par le Parlement français en 1954. La construction européenne resta longtemps orpheline de sa défense. Mais, au début des années 1990, la guerre des Balkans constitua une nouvelle menace au coeur même du Vieux continent et imposa la relance du projet de défense européenne. Devenue réalité, la PSDC s'affirme au travers de ses multiples opérations civiles et militaires. Pourtant, elle peine encore à s'imposer. Sujet crucial et paradoxalement méconnu, la défense européenne soulève de multiples questions. Cet ouvrage dresse le bilan et offre autant de pistes de réflexion pour tenter d'y répondre.

    L'ouvrage intéresse les cadres et les dirigeants d'entreprise, les consultants et les experts en stratégie, ainsi que les fonctionnaires spécialisés dans la défense, l'armement et l'Union européenne.

  • Les actes de ce colloque consacré à l'évolution du fait colonial dans le monde océanien témoignent de la richesse des analyses, consacrées notamment aux réseaux de communication dans cet espace très éclaté, aux racines précoloniales, aux enjeux de l'évangélisation, à l'héritage colonial, au travail de mémoire et au devoir d'histoire, ou à la notion de société "post-coloniale".

empty