Langue française

  • «Face à face, sans parler, Nulle parole, un sentiment immense, Le sac de livres est ouvert sur le lit, La pluie tape sur le prunier en face du store».

    Ce poème de Ryokan exprime parfaitement les moments vécus avec Jean-Pierre pendant les mois qu'il passa à l'hôpital et où nous lui rendîmes visite avec l'espoir qu'il puisse retrouver ses amis, ses livres et sa librairie.
    Il nous fit don à travers nos conversations d'un héritage infiniment précieux, d'une parole vive, celle d'un résistant. Il nous raconta, au fil des jours, l'histoire de ses librairies, sa passion pour les livres, ses rencontres, ses amitiés.
    Et je relis avec plaisir et gratitude ces pages qui en rendent compte et que nous offrons en partage au lecteur.

empty