Guillaume Martinez

  • Une vie ; Winston Smith (1903-1984), la biographie retrouvée ; Intégrale Nouv.

    Une grande saga romanesque initialement publiée en 5 tomes, proposée dans une version intégrale qui plongera le lecteur dans 50 ans d'histoire !
    Winston Smith, né à Douvres en 1903 et décédé en 1984 en France, est un écrivain et reporter anglais injustement oublié. Après ses études à Eton, il part en Chine en 1925 en pleine tourmente révolutionnaire. Compagnon d'armes de George Orwell durant la guerre d'Espagne, espion du MI-6 lors de la Seconde Guerre mondiale, écrivain, scénariste à Hollywood, la vie et l'oeuvre de Winston sont imprégnés des grands bouleversements de la première moitié du XXe siècle.

  • Dover W. Smith dit Winston : né à Douvres en 1903, écrivain et journaliste anglais. Décédé accidentellement en France en 1984. Après avoir étudié à Eton, il part en Chine en pleine tourmente révolutionnaire. Compagnon d'armes de George Orwell sur le front d'Aragon en Espagne, agent du MI-6 pendant la Seconde Guerre mondiale, la vie et l'oeuvre de Smith sont imprégnées des grands bouleversements de la première moitié du XX ? siècle.
    Au début des années 50, il séjourne en Afrique équatoriale, avant de s'installer en Californie où il devient scénariste pour Hollywood. Il se retire dans les Alpes françaises au début des années 70 où il disparaîtra au cours d'une promenade en juin 1984. Smith laissera une autobiographie inachevée dans laquelle il se livre sans concession (Une vie, Gallimard, 1985). Cette autobiographie, Christian Perrissin la découvre chez un bouquiniste, et la première lecture est un enchantement.
    Une vie est l'adaptation de cette autobiographie. Elle relate une de ces existences comme ont pu l'être celles d'Hemingway, Graham Greene ou Kessel... Une formidable génération d'écrivains qui vivaient le plus intensément possible, aux quatre coins du monde, pour ensuite pouvoir livrer à leurs lecteurs des récits qui n'auraient pu être écrits par aucun autre. Une existence hors du commun qui devient, grâce à Christian Perrissin et Guillaume Martinez, la peinture de toutes les espérances d'une époque à travers cette bande dessinée en six volumes !

  • Conforme aux programmes, cet ouvrage est structuré en quatre parties, correspondant aux trois épreuves :

    EP1 : Accompagner le développement du jeune enfant.
    EP2 : Exercer son activité en accueil collectif.
    EP3 : Exercer son activité en accueil individuel.
    PSE : Prévention-Santé-Environnement (sous-partie de l'EP1).

    Cet ouvrage vous propose :

    Un guide pour vous accompagner dans votre formation et votre préparation : les épreuves expliquées, la présentation de la formation, la période de stage...
    160 fiches pratiques et très illustrées : tous les savoirs associés et techniques professionnelles à connaître.
    Des fiches méthode pour préparer l'oral et constituer le projet d'accueil.
    Des QCM pour évaluer vos connaissancesDes sujets corrigés

  • Juin 1984. Un taxi dépose Anna Laurens au Grand Tetras, un hôtel de Saint-Véran, dans le Haut-Quéras. Le propriétaire de l'hôtel a envoyé un courrier à sa mère, de la part d'un de ses pensionnaires, Winston Smith. Celui-ci a disparu il y a quelques semaines en montagne. A 80 ans passé, il vivait à l'hôtel depuis des années. Il avait remis au propriétaire une lettre pour elle au cas où il disparaîtrait. Mais cela fait 4 ans que la mère d'Anna est morte, elle est donc venue à sa place, intriguée par le message d'un homme qu'elle ne connaît pas et qui dit avoir bien connu sa mère autrefois. En entrant dans la chambre de Winston Smith, restée en l'état, elle découvre une malle cabine avec de nombreux souvenirs et photos. Et un manuscrit, intitulé "Life". Le journal de Winston Smith écrit pour sa mère. Un manuscrit qui devrait répondre à toutes ses interrogations et qui commence en 1916, au collège de Lands Priors en Angleterre...

  • Juin1984. Un taxi dépose Anna Laurens au Grand Tetras, un hôtel de Saint-Véran, dans le Haut-Quéras. Le propriétaire de l'hôtel a envoyé un courrier à sa mère, de la part d'un de ses pensionnaires, Winston Smith. Celui-ci a disparu il y a quelques semaines en montagne. À 80 ans passé, il vivait à l'hôtel depuis des années. Il avait remis au propriétaire une lettre pour elle au cas où il disparaîtrait. Mais cela fait 4 ans que la mère d'Anna est morte, elle est donc venue à sa place, intriguée par le message d'un homme qu'elle ne connaît pas et qui dit avoir bien connu sa mère autrefois. En entrant dans la chambre de Winston Smith, restée en l'état, elle découvre une malle cabine avec de nombreux souvenirs et photos. Et un manuscrit, intitulé Life. Le journal de Winston Smith écrit pour sa mère. Un manuscrit qui devrait répondre à toutes ses interrogations et qui commence en 1916, au collège de Lands Priors en Angleterre.

  • Dover W. Smith dit Winston : né à Douvres en 1903, écrivain et journaliste anglais. Décédé accidentellement en France en 1984.

    Après avoir étudié à Eton, il part en Chine en pleine tourmente révolutionnaire. Compagnon d'armes de George Orwell sur le front d'Aragon en Espagne, agent du MI-6 pendant la Seconde Guerre mondiale, la vie et l'oeuvre de Smith sont imprégnées des grands bouleversements de la première moitié du XXe siècle.
    Au début des années 50, il séjourne en Afrique équatoriale, avant de s'installer en Californie où il devient scénariste pour Hollywood. Il se retire dans les Alpes françaises au début des années 70 où il disparaîtra au cours d'une promenade en juin 1984. Smith laissera une autobiographie inachevée dans laquelle il se livre sans concession (Une vie, Gallimard, 1985).
    Cette autobiographie, Christian Perrissin la découvre chez un bouquiniste, et la première lecture est un enchantement.
    Une vie est l'adaptation de cette autobiographie. Elle relate une de ces existences comme ont pu l'être celles d'Hemingway, Graham Greene ou Kessel... Une formidable génération d'écrivains qui vivaient le plus intensément possible, aux quatre coins du monde, pour ensuite pouvoir livrer à leurs lecteurs des récits qui n'auraient pu être écrits par aucun autre.

    Une existence hors du commun qui devient, grâce à Christian Perrissin et Guillaume Martinez, la peinture de toutes les espérances d'une époque à travers cette bande dessinée en six volumes!

  • Juin 1984. Un taxi dépose Anna Laurens au Grand Tetras, un hôtel de Saint-Véran, dans le Haut-Quéras. Le propriétaire de l'hôtel a envoyé un courrier à sa mère, de la part d'un de ses pensionnaires, Winston Smith. Celui-ci a disparu il y a quelques semaines en montagne. À 80 ans passés, il vivait à l'hôtel depuis des années. Il avait remis au propriétaire une lettre pour elle au cas où il disparaîtrait. Mais cela fait 4 ans que la mère d'Anna est morte, elle est donc venue à sa place, intriguée par le message d'un homme qu'elle ne connaît pas et qui dit avoir bien connu sa mère autrefois. En entrant dans la chambre de Winston Smith, restée en l'état, elle découvre une malle cabine avec de nombreux souvenirs et photos. Et un manuscrit, intitulé Life. Le journal de Winston Smith écrit pour sa mère. Un manuscrit qui devrait répondre à toutes ses interrogations et qui commence en 1916, au collège de Lands Priors en Angleterre et se poursuit au prestigieux Eton College.

  • Il s'appelle Vermont Washington. Un nom symbole de la liberté pour l'Amérique, mais guère pour lui, qui est noir. Le quotidien de Vermont et de sa famille n'est fait que d'injustice et d'humiliation. Il est victime du racisme constant sévissant dans cette société où s'agitent encore le racisme et le Ku Klux Klan, vestiges insupportables de l'esclavage et de la guerre de sécession. Membre du Black Panther party, il lutte pour les droits à l'égalité. Pourtant, même ses meilleurs amis blancs auraient tendance à lui conseiller de se tenir à carreau, pour éviter de s'attirer des ennuis. De provocations racistes en humiliations constantes (une personne de couleur est moins bien payée qu'une personne blanche, on refuse de le servir dans les bars.), Vermont Washington nous raconte son tragique destin, rythmé par le programme d'éducation et de lutte en dix points des Black Panthers.

  • Tout pour réussir le CAP Accompagnant éducatif Petite enfance !

    Conforme aux nouveaux programmes , cet ouvrage est structuré en quatre parties, correspondant aux trois épreuves :
    EP1 : Accompagner le développement du jeune enfant ;
    EP2 : Exercer son activité en accueil collectif ;
    EP3 : Exercer son activité en accueil individuel ;
    PSE : Prévention-Santé-Environnement (sous-partie de l'EP1).

    Cet ouvrage vous propose :
    Un guide pour vous accompagner dans votre formation et votre préparation : les épreuves expliquées, la présentation de la formation, la période de stage... ;
    160 fiches pratiques et très illustrées : tous les savoirs associés et techniques professionnelles à connaître ;
    Des fiches méthode pour préparer l'oral et constituer le projet d'accueil ;
    Des QCM pour évaluer vos connaissances ;
    Des sujets corrigés.

  • Etats-Unis à la fin du XXe siècle. Alors qu'elle a été retrouvée sous des tonnes de décombres fumants, une fillette de huit ans sort miraculeusement indemne d'un incendie criminel. Plongée dans une sorte de coma, elle est hospitalisée dans un institut médical de recherche en parapsychologie. Sous hypnose, elle parle en russe et lévite ! Il semble qu'elle soit possédée par Lucie, âgée de quatorze ans ou peut-être de plus de cinquante...

  • Dans une mégapole d'un futur proche, un groupe d'enfants des rues, rebelles et désespérés, mettent le feu à un centre commercial, causant des centaines de morts, y compris la leur, dans une folie incompréhensible. Seule une petite fille de huit ans appelée Margaret a survécu. Elle était au coeur du brasier, et pourtant elle n'a aucune marque de brûlure. Plongée dans le coma, elle se réveille de temps en temps pour parler en russe, une langue qu'elle n'a jamais apprise ! Sacha, un scientifique ayant travaillé sur les pouvoirs latents du cerveau, semble à même de rentrer en contact avec elle et de répondre aux questions que tout le monde se pose à son sujet. Depuis que Margaret a été surprise en état de lévitation, Emma, de la Society for Parapsychical Medecine and Research est harcelée par la police. Elle interroge à son tour Sacha sur ce phénomène. Il pense que Margaret est le Poltergeist le plus impressionnant qu'il n'ait jamais rencontré. Pour en savoir plus, il part à la recherche d'un savant russe, Vladimir Szymanski, que beaucoup considèrent comme un illuminé.

  • Si des réponses au premier volume commencent à apparaître, le mystère s'épaissit pourtant dans ce deuxième volume du Monde de Lucie. Qui est vraiment Lucie ? D'où viennent ses pouvoirs ? Quel âge a t-elle, quatorze ou soixante ans ? Quel est ce mystérieux projet Laïka, lancé autrefois par l'Union Soviétique ? Qui sont les hommes qui menacent Soledad et Lucie ? Que veut la secte « Church of God » ?
    Pas question de repos pour les lecteurs ni pour les personnages de ce thriller parapsychologique haletant. Après avoir installer les personnages et la situation, Kris et Martinez nous plonge dans les limbes du monde de Lucie.
    Mais après le succès de Un homme est mort, n'était-ce pas trop compliqué pour Kris de se replonger dans l'univers fantastique de Lucie ? « Au contraire, dit Kris. Si les nombreuses sollicitations dues à cet album depuis un an sont évidemment "chronophages", son accueil est un formidable moteur quotidien.
    Contre la facilité. Contre le découragement. Contre la mollesse des jours sans lutte et sans but. L'univers décrit importe peu. L'important, c'est de ne pas avoir l'impression d'écrire dans l'indifférence. Avec Un homme est mort, j'ai été servi... Peut-être qu'un jour, vieux, et l'inspiration desséchée, ce "succès" me rendra mélancolique. En attendant, il me rend plutôt boulimique d'autres écritures... ».

  • Russie, printemps 1900. Le Transsibérien s'apprête à s'élancer pour la première fois, avec à son bord la famille impériale. Sur les bords du lac Baïkal, des milliers de bagnards s'épuisent à finaliser la construction de cette voie mythique. Mais l'espoir renaît :
    Le légendaire bandit Tilman Razine a lancé un ultimatum, exigeant la libération des forçats. Sinon il les fera évader lui-même.

  • Il s'appelle Vermont Washington. Si son patronyme est symbole de liberté pour l'Amérique, il ne l'est pas pour lui, jeune afro-africain. Il habite à Los Angeles, dans le quartier de Watts, célèbre pour les émeutes survenues, en août 1965, à la suite du 100è anniversaire de l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis. Son quotidien, et celui de sa famille, n'est fait que d'injustices, de restrictions, de discriminations et d'humiliation. Ils sont victimes du racisme ordinaire, qui sévit encore en ces années soixante, où le Ku Klux Klan, vestige insupportable de l'esclavage, n'en finit pas de mourir. Une haine omniprésente perçue à travers le travail, l'éducation, les lieux publics.... Même les forces de l'ordre soudoyées participent à cette discrimination générale. C'est donc avec le Black Panther Party, mouvement révolutionnaire afro-américain dont il est membre, que Vermont Washington entend lutter, entouré de ses amis (Noirs), pour leurs droits à l'égalité. Cependant, Pete, son meilleur ami Blanc, qui pourtant soutient le parti, le pousse à être raisonnable, craignant qu'il ne finisse en prison. Son père, chez qui il vit avec sa famille, ayant choisi de faire profil bas, se heurte violemment à lui, lui conseillant de se soumettre. Quant à sa femme impuissante, elle vit dans la peur qu'il ne se fasse tuer à tout moment. De provocations racistes en humiliations permanentes, le destin de Vermont Washington est rythmé par le programme en dix points des Black Panthers : ils luttent pour la liberté, le plein emploi, pour que le peuple Noir ne soit plus volé par le capitalisme, pour des logements décents, l'éducation...

  • Les Black panthers ont organisé une manifestation contre la guerre du Vietnam qui est réprimée violemment par la police. Réfugiés dans leur local, Vermont et ses camarades s'apprêtent à subir l'assaut des forces de l'ordre, qui les accusent d'incitation à la haine raciale, violence sur agents assermentés. Durant l'assaut, Douglas, l'un des leaders, est abattu et Vermont arrêté...

  • Il s'appelle Vermont Washington.
    Un nom symbole de la liberté pour l'Amérique, mais guère pour lui, qui est noir. Le quotidien de Vermont et de sa famille n'est fait que d'injustice et d'humiliation. Il est victime du racisme constant sévissant dans cette société où s'agitent encore le racisme et le Ku Klux Klan, vestiges insupportables de l'esclavage et de la guerre de sécession.
    Membre du Black Panther party, il lutte pour les droits à l'égalité. Pourtant, même ses meilleurs amis blancs auraient tendance à lui conseiller de se tenir à carreau, pour éviter de s'attirer des ennuis.
    De provocations racistes en humiliations constantes (une personne de couleur est moins bien payée qu'une personne blanche, on refuse de le servir dans les bars..), Vermont Washington nous raconte son tragique destin, rythmé par le programme d'éducation et de lutte en dix points des Black Panthers....

  • États-Unis à la fin du XXe siècle.
    Alors qu¹elle a été retrouvée sous des tonnes de décombres fumants, une fillette de huit ans sort miraculeusement indemne d¹un incendie criminel. Cependant plongée dans une sorte de coma, elle est hospitalisée dans un institut médical de recherche en parapsychologie. Sous hypnose, elle parle en russe et lévite ! Il semble qu¹elle soit possédée par Lucie, âgée de quatorze ans ou peut-être de plus de cinquanteŠ Le Monde de Lucie est un thriller haletant flirtant avec le paranormal, qui plonge loin, très loin dans les limbes du cerveau, de ses pouvoirs et facultés insoupçonnables. Aventure au c¦ur du mystère humain, cette série est aussi une parabole sur la crise du monde actuel, car au-delà de l¹intrigue palpitante, l¹histoire s¹attache à des personnes, que leur don particulier rend marginales et totalement inadaptées à une vie sociale «classique».
    Alors que Lucie et son amie Soledad, capturées par les sbires de la «Secte», rongent leur frein dans la cellule d¹un immense complexe souterrain, dans l¹attente d¹une expérience inconnue, Sacha Iablokov et Carole Szymanski découvrent enfin l¹ex-orphelinat soviétique où, quarante ans plus tôt, on élevait des jeunes filles en vue de recherches paranormales. Sacha le sent, la clef de ses étranges pouvoirs, se situe quelque part au sein de cette bâtisse à l¹abandon, hantée par les fantômes de Lucie et des autres adolescentes qui y ont vécu. Adolescentes ? Alors pourquoi y trouve-t-on des lits de bébés ? Quel est le secret de ces chambres, toutes identiques ? Et que préparent le Pasteur Berg et ses militants de la Church Of God ? Autant de questions auxquelles l¹inspecteur Roberval aimerait, lui aussi, trouver des réponses. Car tout l¹indique désormais : une nouvelle et indicible catastrophe se précise. Mais de quelle nature exactement ? Et surtout, où et quand ? Si tant est que ces notions veuillent encore dire quelque chose dans toute cette histoireŠ Promis, cet ultime volet apporte toutes les réponses aux énigmes précédemment posées !

  • Contre toute attente, le détective privé un peu gauche William Panama est parvenu à récupérer le mystérieux livre recherché par son employeur, Hermann Grimmler, lui-même sous la coupe d'une énigmatique éminence grise. Le rendez-vous est pris, l'échange doit avoir lieu sur un parking, mais Panama tombe dans un traquenard... Maintenant il a tout le monde à ses trousses : le FBI comme d'inquiétantes forces obscures... Toujours ballotté entre ses rêves hallucinants et des coïncidences troublantes, il va se retrouver à Miami, Floride, où il tâchera de faire avancer une enquête qui prend une tournure des plus extravagantes...
    Second volet d'un premier cycle en trois volumes, L'Instant du Crocodile permet au lecteur d'en savoir un peu plus sur le personnage de William Panama. Mais il s'agit surtout d'un album plein de rebondissements et de suspense dans lequel les enjeux se dessinent, les tensions montent... avant d'exploser dans un troisième tome à paraître très prochainement.
    Evoquant l'atmosphère de David Lynch à plus d'un titre, William Panama est une série qui va vous hanter longtemps...

  • Au début du XIIIème siècle, naît Louis, fruit des amours coupables de Guy de Montperrou et de Mahaut, la femme d'Hervé IV de Donziais. Comme si Dieu avait voulu les punir, l'enfant vient au monde difforme. Il est rejeté, écarté, damné. Mais Louis, en grandissant, jette une malédiction sur Mahaut, sa mère infidèle, Hervé, son injuste père, et Guy, le tentateur... Une malédiction terrible... sans rémission possible... qui va poursuivre les descendants de cette famille à travers les siècles, du Moyen Âge à nos jours...Chaque épisode de cette série, il y en aura 6, se déroulera dans une époque différente, pour s'achever aujourd'hui. Sur chaque album, vous retrouverez les descendants de la famille initiale et l'inexorable malédiction s'abattant sur eux.L'écrivain "Jacques Mazeau" adapte son fameux best-seller en bande dessinée accompagné de "Guillaume Martinez", jeune dessinateur talentueux.

  • William Panama est un détective privé de seconde zone qui passe plus de temps à attendre d'éventuels clients qu'à résoudre des énigmes. Mais le voilà engagé par Hermann Grimmler riche propriétaire de la région. Sa fille Sara a disparu, emportant avec elle un livre mystérieux d'une valeur inestimable. Panama doit faire d'une pierre deux coups. Pour cela, il est accompagné de Fausto, le neveu Grimmler, personnage silencieux et taciturne qui égorge des biches dans la forêt après avoir tiré les tarots... Leur enquête va les conduire par hasard à Watertown, bourgade balnéaire moins tranquille qu'elle n'y paraît. Mais le gauche Panama, qui trouve la clef de ses enquêtes dans ses rêves, se rendra-t-il compte qu'il est manipulé depuis le début et q u'il n'est qu'un pion au beau milieu d'une machination ?...

    Attention, William Panama est une bombe. Cette nouvelle série de « La Loge Noire » associe un suspense diabolique à un humour absurde et décalé qu'on rencontre peu souvent en bande dessinée. Evoquant l'atmosphère de David Lynch à plus d'un titre, William Panama va vous hanter longtemps...

  • C'est parfois difficile d'être détective privé lorsque vos clients et vos adversaires pensent que vous êtes un tocard. Bon, c'est vrai que William Panama n'est pas le meilleur enquêteur des Etats-Unis, mais il a certaines qualités, si, si. En tout cas, le destin a décidé de lui octroyer un peu de chance. Ainsi, quelques lames de tarot l'ont amené à prendre en charge l'affaire Hermann Grimmler. Et voilà que l'investigation touche à sa fin. Ballotté par les événements sur lesquels il n'a aucune prise, William Panama a retrouvé Douglas Rinkel. Celui-ci le conduit à Key West où, semble-t-il, le dénouement va survenir. Tous y convergent, de l'éminence grise aux desseins peu orthodoxes à l'agent Bishop du FBI. Néanmoins Panama, candide, ne sait rien des instincts anthropophages de son élégant compagnon. Contre toute attente, le détective privé va-t-il sortir victorieux de cette immense partie où même la météo semble vouloir jouer un rôle actif ?
    Dernier volet d'un cycle en trois volumes, « Tempête sur Key West » conclut avec brio une enquête où les héros ne sont pas forcément ceux que l'on croit. Au fil des rebondissements et du suspense dans lequel les enjeux se dessinent, les tensions montent... avant d'exploser dans un climax onirique que n'aurait pas renié un David Lynch au meilleur de sa forme. « William Panama » est une série qui va vous hanter longtemps...

  • Délicat d'être depuis des générations sous le poids d'une malédiction implacable. Délicat aussi d'être victime de son immortalité, et de voir les terribles évènements du passé sans cesse se répéter ; conséquence d'une vengeance qu'on a gravé de son propre sang il y a des siècles de cela !
    A Nevers, en 1793, Louis, surnommé le fils du diable, ne peux plus souffrir sa condition. Mais il n'est pas aisé de se défaire d'un mauvais sort qu'on a soit même initié Pour retrouver son état de mortel, Louis, l'enfant difforme et rejeté, va devoir faire des sacrifices. Il lui faut pardonner aux descendants de sa mère, Mahaut, de son injuste père Hervé et de Guy le tentateur.
    L'histoire de Louis continue admirablement en plein chaos révolutionnaire, sous la Terreur décrétée par les Montagnards pour décimer les royalistes !

empty