Daniel Casanave

  • Verlaine

    Daniel Casanave

    VERLAINE « Une saison en enfer » ne raconte pas l'histoire de Verlaine, mais la passion de l'auteur pour Rimbaud. Ce récit très rythmé illustre l'amour de Verlaine pour Rimbaud à travers ses voyages, ses rêves et ses lettres envoyées d'Afrique. L'auteur de Baudelaire et du Fléau de Dieu nous livre ici sa version des relations qu'ont entretenues Verlaine et Rimbaud.

  • Combien d'entre nous connaissent Raoul Villain (1885-1936) ? Une personne sur cent, sur mille ? Et quand bien même il y en aurait moins, ce ne serait pas grave. Illustre méconnu, peut-être doit-il le rester, tant son manque de charisme, de personnalité, et plus encore son incapacité à affronter la réalité le rendent inintéressant. Oui, mais voilà, il a tué Jaurès ! Faut-il pour autant s'attarder sur ce figurant de l'Histoire, cet assassin, rouvrir le dossier qui l'accable ? "Citoyens, je veux vous dire ce soir que jamais nous n'avons été, que jamais depuis quarante ans l'Europe n'a été dans une situation plus menaçante et plus tragique que celle où nous sommes à l'heure où j'ai la responsabilité de vous adresser la parole" Lors de son dernier discours, le 25 juillet 1914, 6 jours avant son assassinat, Jean Jaurès exprime son angoisse devant la guerre qui s'avance inéluctablement. Il est le dernier rempart contre elle, contre le désastre et la folie des hommes, folie qui réduira Reims à l'état de cendres, Reims, joyau de la chrétienté et ville natale de Raoul Villain.

  • Sapiens t.2 : les piliers de la civilisation Nouv.

    Avec la révolution agricole, les Sapiens cohabitent non plus par dizaines d'individus, mais par millions...
    Pour se nourrir, partager des informations et simplement vivre ensemble, les humains érigent alors les piliers de la civilisation mais tombent aussi dans un piège dont nous ne sommes pas encore sortis !
    Et si notre présent s'était joué il y a 12 000 ans ?

    Harari, Vandermeulen et Casanave décryptent en bande dessinée un nouveau chapitre de l'histoire de l'humanité.

  • Animal insignifiant parmi les animaux et humain parmi d'autres humains, Sapiens a acquis il y a 70 000 ans des capacités extraordinaires qui l'ont transformé en maître du monde.

    Harari, Vandermeulen et Casanave racontent avec humour la naissance de l'humanité de l'apparition de Homo sapiens à la Révolution agricole.
    Une bande dessinée pour repenser tout ce que nous croyions savoir sur l'histoire de l'humanité.

  • L'histoire du vin, c'est l'histoire de la civilisation.
    Dans l'Antiquité, le vin est sirupeux, aromatisé à la mûre ou au myrte, additionné de miel ou d'huile, et coupé d'eau avant d'être bu. C'est la boisson religieuse par excellence.
    La mythologie grecque regorge d'allusions au vin et dans la Bible, à la fi n du Déluge, Noé plante une vigne. Le vin civilise les hommes et humanise les dieux.
    Le premier classement des vins remonte au 1er siècle de notre ère ! À la fn de l'Antiquité, le vin gaulois s'exporte déjà abondamment, grâce à la technique de l'élevage en fût de chêne. À la chute de l'Empire romain, l'Église et les monastères perpétuent le savoir-faire ; au Moyen Âge, le vin se met à ressembler à celui que nous connaissons. Au XVIIe siècle, l'invention de la bouteille révolutionne la garde, et l'oenologie devient un art de vivre. Avec la colonisation, le vin conquiert le monde. Aujourd'hui, la moitié des pays du globe en produisent.
    Importance des terroirs, bras de fer commerciaux, goût de la spéculation, magie des grands crus... L'histoire du vin est une histoire de nos passions.

  • Sans les étoiles, nous ne serions pas là. En mourant, elles libèrent les atomes qui sont nécessaires à la construction de tout être vivant. Le résultat, ce sont des plantes, des animaux... toute une biodiversité très précieuse à notre survie à tous. Nous sommes tous différents, comme les animaux et les insectes qui peuplent la terre et les océans, et nous avons tous besoin les uns des autres pour vivre dans un milieu naturel commun.

  • La forêt est la maison de nos plus lointains ancêtres, elle est le lieu de notre passé et nous relie à lui. Nous y retournons pour nous pénétrer de notre origine et pour en retrouver la formidable vitalité. Grâce aux récentes observations scientifiques, nous savons désormais que le monde végétal et le monde animal se ressemblent plus qu'on ne le pensait. Car les arbres sont eux aussi et à leur façon des êtres sensibles. Il importe d'assurer le développement durable des forêts et la protection de toutes les espèces, végétales et animales, qui constituent ces écosystèmes.

  • Notre planète est couverte par l'immensité des océans, leurs ressources et leur biodiversité sont indispensables à l'avenir de la Terre, car ce sont des mers que la vie est arrivée. Hubert Reeves nous explique dans un merveilleux voyage qui nous emmènera jusqu'aux grands fonds qui regorgent de nombreux volcans immergés, pourquoi les océans sont salés, comment fonctionnent les vents et les courants marins qui agissent sur notre climat...

  • Avec le talent de vulgarisateur qu'on lui connaît, Hubert Reeves explique, en faisant d'habiles parallèles avec la créativité humaine, ce que l'on sait aujourd'hui de la création de l'Univers. Avec ses mots et ses idées simples, épurées comme des haïkus, Hubert Reeves arrive à faire comprendre l'infiniment complexe, tout en amenant ses lecteurs au bord du gouffre métaphysique.

  • Et si on partait en pèlerinage ? Deux passionnés des croisades - et de Game of Thrones - se retrouvent à prendre la route pour revivre l'expérience des pèlerins des XIIe et XIIIe siècles. Au cours de leur voyage initiatique, non pas à la recherche du Graal mais sur les traces des croisés, ils traversent les siècles et multiplient les rencontres insolites. Moine voleur de reliques, marchands, laboureurs, chevaliers, inquisiteurs et hérétiques : tous témoignent des conditions de vie et des croyances de leur temps. De Londres à Toulouse, en passant par la Champagne, Vézelay, Tunis et Palerme, nos deux pèlerins se jouent de la chronologie pour mieux plonger au coeur de cette période charnière du Moyen Âge où peu à peu prend forme le royaume de France.

  • Quand le môme Gaborit revient dans sa ville natale, quittée quelques années plus tôt suite à un drame routier, les langues se délient.

    Une histoire provinciale vue uniquement par l'intermédiaire du bouche à oreille. Chaque habitant donne son avis et, petit à petit, les langues se délient, les détails s'apprennent, les interprétations foisonnent et les esprit s'échauffent, jusqu'au dénouement final, tragique et magistral !

    Une oeuvre d'un scénariste au sommet de sa maturité narrative, servie par le dessin fourmillant d'un dessinateur généreux. Les pages fourmillantes de Daniel Casanave transforment le lecteur en un voyeur des coulisses d'une petite ville de province, spectateur par procuration d'une histoire de village qui prendra une dimension tragique. Gilles Rochier montre ici un talent d'observateur des âmes, doublé d'une âme de dialoguiste dans la veine d'Audiard .

  • LA BD QUI A ENIVRÉ LE MONDE !
    Nouvelle édition augmentée avec 32 pages sur les vins bio.
    L'histoire du vin, c'est l'histoire de la civilisation. Dans l'Antiquité, le vin est sirupeux, aromatisé à la mûre ou au myrte, additionné de miel ou d'huile, et coupé d'eau avant d'être bu. C'est la boisson religieuse par excellence. La mythologie grecque regorge d'allusions au vin et dans la Bible, à la fin du Déluge, Noé plante une vigne. Le vin civilise les hommes et humanise les dieux.
    Le premier classement des vins remonte au Ier siècle de notre ère ! À la fi n de l'Antiquité, le vin gaulois s'exporte déjà abondamment, grâce à la technique de l'élevage en fût de chêne. À la chute de l'Empire romain, l'Église et les monastères perpétuent le savoir-faire; au Moyen Âge, le vin se met à ressembler à celui que nous connaissons. Au XVIIe siècle, l'invention de la bouteille révolutionne la garde, et l'oenologie devient un art de vivre. Avec la colonisation, le vin conquiert le monde.
    Aujourd'hui, la moitié des pays du globe en produisent. Importance des terroirs, bras de fer commerciaux, goût de la spéculation, magie des grands crus... L'histoire du vin est une histoire de nos passions.

  • Par une belle après-midi d'été, Attila arrive en Beauce et s'aperçoit qu'il vient enfin de conquérir le monde. Se pose alors la question fondamentale de tout dictateur, quel challenge reste-il à relever une fois que l'on a fini d'égorger, piller et violer toutes les populations de notre terre ? La dépression guette vite le Hun à qui il ne reste plus qu'à se tourner vers Dieu. Cette nouvelle aventure rocambolesque confirme l'immense talent de Manu Larcenet qui cède ses pinceaux au brillant Daniel Casanave pour un livre absolument formidable et totalement indispensable.

  • Comment « l'hospice » du Moyen Âge destiné à accueillir des pèlerins s'est transformé en un lieu où l'on a rassemblé des malades ? Comment faire la différence entre la « petite » et la « grande » vérole ? Comment la reine Victoria a accouché sans douleur ? Comment le viagra a été inventé ?
    Avec un goût prononcé pour l'anecdote et une maîtrise de l'art de la chute, le chirurgien et professeur Jean-Noël Fabiani raconte les grandes heures de l'hôpital et de la médecine française avec humour et érudition.

  • - Vous êtes donc le fameux Jarry ? - Bouffre ! On le dit. - Dieu sait qu'on parle de vous... -... de vous et de votre père Ubu, bien sûr ! Figure des cercles littéraires, intime du Douanier Rousseau, ami d'Apollinaire et inventeur de la pataphysique, Alfred Jarry a créé un mythe littéraire unique, un monstre omniprésent dont le nom est entré dans le langage courant. Sa vie fut à l'image de son oeuvre : intense...
    Et ubuesque !

  • L'art brut résumé en un Manège.

    Handicapé, bossu, sourd, quasi muet, Pierre Avezard né en 1909 dans une modeste maison du Loiret. Atteint du syndrome de Treacher Collins, il n'aurait pas dû survivre, 83 ans plus tard, il disparaît en laissant les traces d'une vie de passion et de poésie et en particulier un Manège, chef d'oeuvre du mouvement rotatif et de l'Art Brut, reconnu au même titre que les oeuvres de Picassiette ou du Facteur Cheval.
    Raconter la vie de Petit Pierre, c'est dire les conditions de création de l'Art Brut mais aussi décrire l'évolution de la France au XXe siècle à travers ses techniques : de la charrette à bras au Concorde.

  • Nerval, par-delà l'obscure clarté...

  • En Mésopotamie, en Égypte pharaonique, en Grèce antique, le vin est considéré comme la boisson sacrée par excellence ; c'est le breuvage des puissants, des rois, des prêtres, des guerriers légendaires.
    Dix mille ans après son apparition, quelque part entre les montagnes occidentales de l'Iran et les confins de la Géorgie, le vin est devenu la boisson de la mondialisation, fabriquée au coeur de l'Afrique noire ou dans des mégalopoles comme Hong Kong.

  • Ça y est : Gérard Latuile, notre boulet en amour, notre inadapté sentimental, s'est trouvé une fiancée ! Prochaine étape : emménager avec Florence, même si la cohabitation avec ses trois filles risque de ne pas être une partie de plaisir. D'autant qu'il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : Gérard veut carrément avoir un enfant ! Mais notre doux rêveur est-il prêt à assumer une telle responsabilité ? A-t-il seulement envisagé « l'aspect pratique des choses », comme s'évertue à lui demander Florence ?
    Entre scènes de vie et évasions métaphysiques auprès des personnages qui peuplent son imaginaire (dont le roi de Belgique lui-même !), notre touchant héros, fils spirituel de Pierre Richard et de Woody Allen, continue son parcours sinueux vers une vie sentimentale épanouie... ce qui n'est pas une mince affaire !

  • Gérard Latuile n'a pas beaucoup de chance avec les femmes... Il faut dire que plus elles sont belles, mystérieuses et attirantes, plus elles sont chiantes ! Dans ses moments de lucidité, Gérard admet que la taille de la poitrine ne devrait pas être son principal critère pour établir une relation durable... Edith, Coline, Laurence, Elisabeth... Il est intarissable sur ses ex et sur ses pitoyables échecs sentimentaux ! Mais voilà, il a rendez-vous avec Florence, et il le sent, elle sera la femme de sa vie... Le personnage éminemment comique de Gérard se met perpétuellement en scène et n'hésite pas à s'adresser directement à nous, spectateurs de ses bourdes, ou à d'autres personnages qui peuplent son imaginaire... et qui l'aident toujours à prendre la pire décision qui soit ! Un véritable régal d'humour !

empty