Bernard Francou

  • Les andes

    Bernard Francou

    Ce livre est une fascinante traversée qui part de la recherche scientifique pour aboutir à la contemplation esthétique des andes équatoriales.
    Bernard francou, glaciologue et alpiniste, est le narrateur vivant et passionné des expéditions aventureuses qui se sont succédé sur ces hauts lieux tout au long des xviiie et xixe siècles et jusqu'aux premières années du xxe. de nombreuses citations historiques originales émaillent le texte, nous rapprochant ainsi un peu plus des principaux acteurs de ces magnifiques voyages que firent dans les andes la condamine, bouguer, jussieu, humboldt, bonpland, boussingault, whymper, meyer, michaux et d'autres moins connus.
    L'iconographie, choisie avec bonheur par la photographe marcela garcia et le chercheur, nous permet de découvrir de remarquables gravures et peintures d'époque d'une éclatante beauté, au milieu des photographies des auteurs. l'homme nous est présenté sur fond de paysages d'une infinie grandeur. la qualité de l'information, conjuguée à la beauté des images, nous invite à contempler ce qui existe encore, face à la nostalgie ressentie pour ce qui, irrémédiablement, disparaît.
    Ces images, filtrées par la sensibilité de marcela garcia et de bernard francou, nous élèvent des phénomènes naturels vers les sommets de la subjectivité. comme un hommage à humboldt, partout présent dans ces pages, ce livre nous invite à suivre les traces de ce grand voyageur qui a su, plus que tout autre, trouver le juste équilibre entre l'observation physique de la nature et sa contemplation esthétique.

  • Riche d'une iconographie parcourant plus de deux mille ans d'art consacré à alexandre le grand, cet ouvrage raconte, à la manière d'un roman d'aventures, l'épopée mythique du conquérant macédonien immortalisé en pleine gloire, au destin historique exceptionnel, celui du héros invaincu.

    Entraînant derrière lui entre 30 000 et 100 000 hommes qui l'adulent, alexandre parcourt des dizaines de milliers de kilomètres, fonde plus de 70 villes dont alexandrie d'egypte qui restera jusqu'au xixème siècle l'un des centres intellectuels les plus respectés de l'occident et de l'orient, ouvre la route de la soie mille ans avant marco polo, met en place un système de gouvernement aussi dynamique que ceux de nos républiques contemporaines.
    Ainsi, en dix années, entouré de savants (géographes, astronomes et médecins), d'ingénieurs, d'artistes et de poètes, il a conquis la presque totalité des terres connues et a organisé le plus grand empire du monde en forçant l'admiration des vaincus respectés par les vainqueurs.
    A 20 ans, il est roi de macédoine. a 22 ans, il part à la conquête de l'empire perse, le plus grand empire du monde. a 25 ans, il est pharaon d'egypte et maître de l'empire perse.
    A 30 ans, il conquiert l'inde occidentale et atteint "l'extrémité du monde". a 33 ans, alors qu'il s'apprête à contourner l'arabie et l'afrique pour rentrer par les 296 colonnes d'hercule, il meurt invaincu, en pleine gloire. ainsi se présente alexandre le grand, l'homme-dieu.

  • Retrait rapide des glaciers, effondrements, menaces sur l'avenir des stations de ski... C'est sans doute en montagne que les effets du changement climatique sont les plus spectaculaires. Mais qu'en est-il exactement?? Peut-on quantifier l'accélération du réchauffement depuis trois décennies??
    En retracer les causes et l'histoire ancienne?? Deux scientifiques reprennent les plus importantes des études récentes sur le sujet et les présentent de façon claire, didactique, avec de nombreux graphiques et photographies. Un point des connaissances actuelles établi avec rigueur, mais qui laisse la place à l'émotion et l'inquiétude.

  • Les glaciers de montagne connaissent actuellement un mouvement de repli marqué et rapide, qui fait craindre la disparition d'une partie d'entre eux d'ici quelques décennies. Cette évolution pourrait avoir des conséquences importantes en termes d'impact socio-économique ou de risque environnemental.

    Ainsi, du fait des enjeux liés à leur récession, mais également parce qu'ils constituent des indicateurs précieux pour évoluer les changements climatiques, les glaciers sont au coeur des grands programmes scientifiques sur le réchauffement de la planète.

    Offrir à un large public le bilan de ces recherches à travers un panorama complet de l'état des glaciers dans le monde, tel est un parmi les objectifs du présent ouvrage.

    La glace et les glaciers, mémoires des climats du passé, y sont resitués dans le temps long, depuis 10 000 ans, avec une attention particulière pour la période du Petit Age Glaciaire(XIIIe-XIXe siècle) et l'ère post-industrielle, la mieux documentée.

    Qu'elles soient naturelles et anciennes ou amplifiées par le forçage anthropique récent, les fluctuations glaciaires y sont passées au crible des connaissances actuelles. A tous ceux qui s'intéressent à l'avenir des glaciers et de l'environnement face à l'enjeu climatique, ce livre apporte une expertise scientifique documentée, superbement illustrée et dans un style accessible à tous.

  • En juillet 2015 se tiendra à Paris la 21e conférence internationale sur le climat, quelques mois après la parution d'un nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). L'occasion de faire le point sur les modifications enregistrées sur la « planète glace » durant les quarante dernières années.
    Indéniable, l'effet du réchauffement climatique dans les zones englacées donne toutefois des situations contrastées. Certains massifs bougent peu : c'est le cas de l'Antarctique de l'est, où se trouve le volume de glace le plus important de la planète. C'est aussi le cas de la banquise antarctique, qui tend même à croître par endroits. En revanche, la calotte ouest de l'Antarctique est fragilisée. Du côté de l'Arctique, la banquise a perdu 40% de sa surface en fin d'été depuis la fin des années 1970, le Groenland fond et le permafrost (le sol gelé en permanence) est également touché.Les manteaux neigeux hivernaux, quant à eux, s'amoindrissent : dans la moyenne montagne alpine, la couche a diminué de 50 % en cinquante ans. À l'ouest de la chaîne Himalaya-Karakorum, certaines masses glaciaires restent stables. En revanche, d'autres glaciers déclinent rapidement, en Alaska, Patagonie, Scandinavie, dans une partie de l'Himalaya et dans les Alpes, sans parler de ceux des latitudes tropicales, à l'agonie.
    Cette régression globale des glaces se traduit par la montée du niveau des mers et elle a des conséquences multiples sur la circulation océanique, les régimes hydrologiques, la ressource en eau, et même le tourisme. En montagne, le recul des glaciers engendre la déstabilisation des pentes et l'augmentation des risques naturels, et pas seulement pour les loisirs sportifs.
    En tentant de répondre aux questions que pose l'inégal recul des glaces, les auteurs exposent les scénarios de réchauffement - étroitement lié aux activités humaines - envisagés par les modèles climatiques. Ce livre est ainsi un outil de sensibilisation à la crise majeure de notre temps.

empty