Baku Yumemakura

  • "Dès que l'inconnu retira ses mains, qu'il maintenait posées sur sa création, la poupée métallique, sans visage, ni doigts, commença à s'animer.
    Puis elle s'avança doucement vers le bateau. Elle s'arrêta et toucha la coque des deux mains. Des rayons de lumière se dispersèrent aussitôt dans l'espace situé entre les mains et la coque." Japon, 1638, début de l'ère Edo.
    Sur la route Nakasendo reliant Kyoto à Edo, deux ban des de ninjas se livrent une lutte acharnée autour de l'héritière des Toyotomi, le clan défait lors de la guerre civile par les Tokugawa, nouveaux maîtres du Japon.
    Après avoir été entraîné dans cette vendetta, Genkuro Yorozu a mis sa redoutable épée au service de la jeune héritière. Il la protège vaillamment en repoussant les incessantes attaques des étranges ninjas de la bande de Tsuchigumo. Mais il lui faudra aussi affronter d'autres créatures encore plus étranges, toutes liées au "bateau volant" qui a chuté depuis les cieux. C'est en effet l'heure des premières révélations, notamment au sujet du secret entourant l'épée de Genkuro et de la relation qu'entretient le légendaire Musashi avec son redoutable ennemi, Tokisada Masuda.
    A cela s'ajoute la venue de nouveaux protagonistes, dont un étonnant bonze et un puissant samouraï... Autant d nouvelles rencontres qui vont pimenter le périlleux voyage de Genkuro et ses alliés.

  • Genkuro Yorozu, guerrier errant, possède une épée immense qui le rend redoutable à ses ennemis. Alors qu'il traverse une forêt sombre, il assiste à la chute de ce qui ressemble bien à un vaisseau spatial. Depuis il n'a de cesse d'être attaqué par d'étranges ninjas et combattants ambitieux. En effet, il se rendra vite compte que ses assaillants ne sont autres que des aliens débarqués sur Terre pour retrouver trois artefacts fabriqués en Orichalque, une matière extraterrestre aux puissantes vertus mystiques. Et l'un des artefacts est l'épée qu'il porte. La chasse commence !Baku Yumemakura est un auteur très connu du public français. En effet, le grand public a célébré son travail de scénariste de manga sur Le Sommet des dieux (dessin : Jiro Taniguchi, primé au Festival de la BD d'Angoulême), ou encore Onmyoji (dessin : Reiko Okano). Taitei no Ken est un de ses titres les plus renommés. Auteur de best sellers, Baku Yumemakura a remporté les prestigieux Prix Seiun Award (équivalent asiatique du Prix Hugo) et Nihon SF Taisho Award (équivalent asiatique du prix Locus). Il a été élu président de la SFWJ (Science fiction and Fantasy Writers of Japan) en 1998.Honoré de cette première publication française, M. Yumemakura viendra en France soutenir la parution du premier volume de L'Épée de l'empereur, en septembre 2010 !

  • Fukamachi cherche toujours à en apprendre plus sur le fameux alpiniste Habu Jôji qui aurait retrouvé l'appareil photo de George Mallory sur l'Everest. Il fait la rencontre de Kishi Ryôko, la soeur d'un jeune alpiniste qui a côtoyé Habu et celle-ci lui déclare être en possession du journal de Habu-san. Sa lecture va plonger Fukamachi, et le lecteur à sa suite, dans une aventure aux limites de l'extrême.

  • Le tome 3 s'ouvre sur le 6 juin 1924, lorsque George Mallory et Andrew "Sandy" Irvine, bouteilles d'oxygène et vivres et appareil photo sur le dos, quittèrent le camp 4 accompagnés de huit porteurs pour tenter d'atteindre le sommet de l'Everest. On suit leurs traces jusqu'à l'altitude à laquelle ils ont disparu. Ont-ils atteint le sommet ?
    On retrouva des années plus tard quelques effets personnels mais jamais leur appareil photo Kodak ne refit surface officiellement. Le fabricant assure pourtant que si le film est encore dans l'appareil, il est possible de le développer, même plus de cinquante ans après. L'énigme serait-elle donc sur le point d'être résolue...? C'est la question que se pose Fukamachi, à Katmandou, en essayant de pister l'appareil photo qui lui a été dérobé et Habu Jôji qu'il a vraisemblablement ramassé près du toit du monde.
    "L'histoire de l'ascension des monts himalayens s'est poursuivie sans interruption depuis le 19e siècle. Mais elle est peut-être en train de se clore lentement, par l'intermédiaire de Habu. Et, par l'intermédiaire de l'appareil photo de Mallory, Fukamachi est là pour assister au tomber de rideau."

  • Habu, après avoir sauvé la vie de Fukamachi, continue son ascension clandestine de l'Everest.En levant les yeux, Fukamachi aperçoit la silhouette de Habu, minuscule, loin au-dessus de lui. Ses mouvements sont prodigieux...
    Pourtant, Fukamachi sent que pour lui, l'aventure s'arrête là, il a frôlé la mort. Les hallucinations se sont calmées mais la migraine ne le lâche pas, Il est redescendu en dessous des 7000 mètres où l'air est plus dense et Habu et son formidable exploit ne quitte pas son esprit...
    Voici l'épilogue de cette magnifique série qui atteint des sommets dans l'art du dessin et de la narration !

  • Tandis que l'appareil photo qui aurait pu appartenir au célèbre alpiniste disparu George Mallory suscite toujours toutes les convoitises, Fukamachi entreprend de suivre en tant que photographe l'ascension clandestine de Habu Jôji sur la face Sud Ouest de l'Everest, en hiver et sans oxygène !! Habu accepte uniquement à la condition qu'ils n'aient plus de contacts une fois l'ascension commencée et que chacun se débrouille. Fukamachi rejoint alors Habu pour la période d'acclimatation à l'altitude où il va en apprendre un peu plus sur ce mystérieux et fascinant personnage et peut-être également sur lui-même !

  • Un manga à vous couper le souffle! Dans une petite boutique népalaise, Fukamachi tombe sur un appareil photo qui pourrait bien être celui de George Mallory, le célèbre alpiniste qui fut le premier à essayer de vaincre l'Everest. Mallory disparût avec Andrew Irvine, lors de cette ascension en 1924, sans que l'on puisse savoir s'ils sont parvenus au sommet. Et si c'était seulement lors du chemin du retour qu'ils avaient eu cet accident fatal? Cela changerait l'histoire de l'alpinisme! C'est sur cette passionnante question que s'ouvre le chemin initiatique de Fukamachi qui sera amené à faire la rencontre de figures hautes en couleurs. Le dépassement de soi, l'aventure, la passion de la montagne sont les leitmotivs de cette formidable aventure signée Jirô Taniguchi!

  • C'est l'histoire d'une quête d'absolu. D'absolu dans le combat. La quête de Tanba a peut-être commencé pour savoir qui était le plus fort, mais quand le récit de Taniguchi et Yumemakura commence, on est déjà loin de ça.
    Tanba s'est formé dans les principes du Karaté, mais a découvert - à ses dépens - que les lutteurs professionnels (le catch), n'étaient pas tous des comédiens, que parmi eux se trouvaient de vrais bêtes de combat cheminant comme lui sur la voie du combat à mains nues. Il a donc développé une technique hybride, avec des percussions au poing ou au pied, et des immobilisations.
    Tanba a perdu un seul combat dans sa vie, contre un jeune catcheur inconnu : Kajiwara. À la suite de quoi il a passé trois ans à comprendre pourquoi il avait perdu et à se perfectionner pour se dépasser.
    Mais Kajiwara n'est pas resté le même non plus, il est maintenant une star du catch professionnel.
    Quand il revient au Japon après une carrière internationale, cela fait six ans que Tanba l'attend. Pas pour prendre sa revanche, non, un mot aussi vulgaire n'appartient pas au vocabulaire des affamés d'absolu.

  • Taitei no ken t.5

    ,

    Pour échapper à son poursuivant hybride mi-homme, mi-chien, Saizo fait appel au célèbre Musashi Miyamoto, qui se retrouve lui aussi mêlé à l'intrigue : en effet, il est à la recherche de Shiro Amakusa, autrement dit le mystérieux Botan, pour l'empêcher de s'approprier les trois artefacts sacrés. De son côté, Genkuro poursuit son périple avec Saru et Ran. Alors qu'ils viennent une nouvelle fois de repousser un assaillant, la jeune fille se décide enfin à révéler son origine et la raison de sa présence sur Terre.

  • Devenu une créature hybride, homme, loup et ours à la fois, le bûcheron possédé par l'entité extraterrestre se lance désormais en quête de l'artefact échappé de son vaisseau, pourchassant et massacrant les guerriers situés aux alentours. Seul l'un d'entre eux en réchappe mais il peut difficilement se soustraire au flair infaillible de la créature. C'est alors que le fuyard met au point un stratagème diabolique. Se servir d'un samouraï aussi impitoyable que légendaire : un certain Miyamoto Musashi. Ce volume 4 offre une course-poursuite d'une force et d'une intensité stupéfiantes servies par le trait toujours aussi somptueux de Dohe. 

  • Makuzu est débutante au go (jeu de plateau) et une légère erreur provoque l'irruption d'un spectre courroucé. Ce dernier projette de faire parler la foudre pendant le concours de poésie somptueux qui doit avoir lieu au palais impérial. Makuzu n'a d'autre choix que de retenir le spectre en le défiant au go, pendant que Seimei se rend chez l'impératrice pour protéger l'événement à distance, juste au cas où...

  • Taitei no ken t.3

    ,

    Yorozu Genkurou, guerrier errant, possède une épée immense qui le rend redoutable à ses ennemis. Alors qu'il traverse une forêt sombre, il aperçoit soudain la chute de ce qui ressemble bien à un vaisseau spatial. Depuis il n'a de cesse d'être attaqué par d'étranges ninjas et combattants ambitieux. En effet, il se rendra vite compte que ses assaillants ne sont autres que des aliens débarqués sur Terre pour retrouver 3 artefacts fabriqués en Orichalque, une matière extraterrestre aux puissantes vertus mystiques. Et l'un des artefacts est l'épée qu'il porte. La chasse commence.

  • La sécheresse frappe la capitale et le Japon tout entier.
    Les divers courants religieux s'évertuent à essayer de faire tomber la pluie à force de rites, sans résultat. Le seul capable de lire les signes célestes demeure Seimei, omnyôji à la cour impériale. Mais qui a déjà vu ce dernier faire sagement ce qu'on attend de lui ? Au lieu de prier le ciel comme tout le monde, voilà qu'il part en voyage.

  • Après avoir dévoilé à Hiromasa les mystères qui se cachent derrière une étoile à cinq branches, Seimei se rend à la résidence de la Pêcheraie où d'étranges phénomènes se déroulent.
    Shira-bikuni la nonne blanche réapparaît dans un cercueil et un nouveau personnage semble sur le point de se manifester. Quant à Hiromasa, fidèle à lui-même, il reçoit une flûte dont personne n'arrive à tirer un son.

  • Le seigneur Kaneie est sans cesse occupé par de nouvelles aventures amoureuses, ce qui n'est pas pour plaire à sa première maîtresse, la dame Narihime, également la cousine de Hiromasa. Face à un mensonge effronté de la part du seigneur, la noble dame sollicite les services de Seimei pour faire éclater au grand jour l'infidélité de son amant. Mais les choses sont loin d'être aussi simples...

  • Faut-il croire aux anciennes légendes, aux récits mythiques, aux personnages fantastiques ? Démons, entités maléfiques... autant de créatures qui peuplent
    ce volume, harcelant sans pitié le voyageur égaré ou le bonze esseulé. Onmyoji, en ouvrant la voie de l'apprentissage du Yin et du Yang, est, sous le couvert d'histoires de démons, un grand manga qui bouleverse et transcende !

  • Grâce à l'histoire de cette étrange femme qui apparaît sur un char à boeufs que ne tire aucun animal, et celle de ce jeune garçon qui prend possession des passants à la nuit tombée, Semei et Hirosama apprendront que les spectres, plus encore que les vivants, ont un infini besoin de compassion.

  • Les enquêtes se présentent à Seimei les unes après les autres. Un exorcisme raté par l'un de ses confrères le pousse à étudier la tragédie du Seigneur de la
    Rivière noire. Ensuite, le fantôme vengeur d'une mère éplorée qui hante le palais impérial lui pose un deuxième défi. Autant de mystères qui se rejoignent peu à peu dans un univers d'une ampleur vertigineuse...

  • Une visite dans l'autre monde apprend à Seimei que le spectre qui hante la porte de Rashômon est lié à l'assassinat d'une jeune fille qui avait surpris le
    complot du clan Ôtomo. En effet, la mainmise des Fujiwara sur la cour impériale n'est pas au goût de tout le monde, et les plus anciennes familles nobles
    sont parfois prêtes à recourir aux moyens les plus dangereux pour redorer leur blason !

empty