Pierre Mansat

  • Ce deuxième ouvrage de la collection Engagement est un hybride d'un genre nouveau.
    Ce pourrait n'être que le récit politique engagé de l'un des porteurs de la vision métropolitaine du Grand Paris. Ce pourrait n'être qu'un roman de genre, polar noir politico-financier avec suspens et meurtre à la clé. C'est les deux à la fois. Tissant habilement réel et fiction, il nous invite, sur les traces de Pierre Mansat, adjoint communiste au maire de Paris, entre 2001 et 2014, à plonger au
    coeur de l'invention métropolitaine du projet du grand Paris, aux côtés de Bertrand Delanoë.
    En parallèle du récit sincère et enlevé de Pierre Mansat, une autre partition se joue, en intermèdes : celle d'un roman noir de pure fiction, signé Christian Lefèvre.

  • Après avoir reconnu que Maurice Audin avait été tué par les militaires français qui le détenaient, Emmanuel Macron a demandé l'ouverture des archives sur tous les disparus de la guerre d'Algérie. Une journée sur « Les disparus de la guerre d'Algérie du fait des forces de l'ordre françaises. Vérité et justice ? » s'est tenue un an plus tard à l'Assemblée nationale nourrissant une réflexion croisée dont est issu ce livre. Les archivistes ayant été appelés par le gouvernement à ne pas communiquer de documents pourvus de tampons « secret » pourtant communicables de plein droit selon la loi, historiens, juristes, archivistes et autres citoyens se sont mobilisés et ont gagné la bataille le 2 juillet 2021 avec l'annulation par le Conseil d'État de cette procédure administrative illégale. La vigilance reste de mise, car le gouvernement a obtenu en juillet 2021 le vote de dispositions qui entravent à nouveau la communication de certaines catégories d'archives dont celles relatives aux services de renseignement. (https://histoirecoloniale.net/Parution-du-livre-Les-disparus-de-la-guerre-d-Algerie-suivi-de-La-bataille-des.html)

empty