Editions Wombat

  • Ce recueil original rassemble six nouvelles et novellas inédites en français d'Edogawa Ranpo. Publiées sur plus de trente ans, entre 1926 et 1955, elles reflètent ses thèmes fétiches de la passion obsessionnelle et d'une fascination amoureuse aux accents morbides, parcourues d'un frisson d'étrangeté caractéristique de l'oeuvre de l'auteur.

    Contes noirs et fantastiques, dans la lignée d'Henry James et d'Edgar Poe, ces récits hypnotiques explorant les figures de la poupée (« Un amour inhumain ») ou de la femme fantôme (« L'abri antiaérien ») frappent par leur profonde modernité.

    La passion amoureuse en particulier s'y dévoile dans tout son absolu, éclairant les recoins les plus sombres de la nature humaine.

    Edogawa Ranpo (1894-1965) est le maître de la littérature policière et fantastique japonaise des années 1920-50. Assumant ses influences occidentales (Poe, Wells, Doyle...), Ranpo insuffle à ces genres un ton unique mêlant érotisme, perversion, grotesque et macabre, dans des textes comme La Chenille, La Bête aveugle ou Le Lézard noir, devenus des classiques. Père du mouvement « ero guro nansensu », son influence marquera aussi le cinéma (de Masumura à Schroeder) et le manga (Maruo).

  • Un homme divorcé et toujours en colère contre son ex-femme se retrouve un beau matin en état d'érection permanente ; une ravissante jeune femme qui rêve de célébrité s'imagine que tous les hommes la suivent dans la rue ; un lycéen redoute tellement de ne pas avoir d'amis qu'il envoie deux cents textos par jour... Tels sont quelques-uns des patients qui viennent - par hasard - consulter le docteur Irabu, un psychiatre obèse et fétichiste des piqûres, au complexe d'OEdipe assez mal résolu, et qui roule dans une magnifique Porsche caca d'oie. Il est assisté de Mayumi, une infirmière aussi sexy que revêche et exhibitionniste...
    Cinq histoires - on n'ose dire « cinq leçons de psychanalyse » - qui se transforment en autant d'aventures improbables et hilarantes, et desquelles, pourtant, les patients du docteur Irabu sortent rétablis et reconnaissants. Irabu est-il un parfait idiot, ou un médecin génial ? Bien malin serait celui qui pourrait répondre à cette question.

    « Hilarant ! Par ces portraits décalés de gens ordinaires placés dans des situations apparemment anodines mais néanmoins extraordinaires, Les Remèdes du docteur Irabu nous font vraiment passer un excellent moment. » (Mark Schreiber, The Japan Times)

    Premier tome, paru en 2002, d'une série qui en compte trois à ce jour, et dont le deuxième a obtenu le prix Naoki en 2004, Les Remèdes du docteur Irabu connaît un grand succès de librairie au Japon, avec plus d'un million d'exemplaires vendus. Traduit dans plusieurs langues, notamment en anglais et en allemand, le livre a été adapté au cinéma, à la télévision et en dessin animé.

  • Si la planète Nakamura est surnommée « planète Porno » par l'équipe d'explorateurs et de scientifiques japonais qui y ont installé leur base d'études, c'est que la végétation comme la faune ont la fâcheuse habitude de forniquer à tout va, se croisant avec n'importe quels genre ou espèce et produisant ainsi un écosystème des plus étranges, à la fois énigmatique et dégoûtant ! Aussi nos savants sont-ils fort perplexes lorsqu'une de leurs collègues tombe enceinte, inséminée par une spore pas très catholique...
    Afin de découvrir comment la soigner, trois hommes sont alors envoyés en mission pour contacter la tribu d'humanoïdes autochtones et impudiques qui semble détenir le secret de la coexistence dans ce milieu. Mais leur voyage à travers la planète Porno, parmi les crocopile-à-l'heure, les tatami-popotames et autres méduses-cul-en-l'air, leur réserve bien des surprises, parfois plaisantes, parfois moins...
    Moquant les distinctions biologiques, Yasutaka Tsutsui prouve dans cette parodie de SF érotico-comique que tous les goûts sont dans la nature !

    Né en 1934 à Ôsaka, Yasutaka TSUTSUI est l'une des voix majeures de la science-fiction et du fantastique japonais. Il débute à la fin des années 1960 par des textes où l'on décèle les influences de Philip K. Dick et de J. G. Ballard. Son oeuvre imposante a été couronnée de nombreux prix, dont le prix Kawabata, le prix Tanizaki et le prix Izumi Kyôka.
    Quatre de ses livres ont déjà été traduits en français, parmi lesquels La Traversée du temps et Hell. Tsutsui est aussi l'auteur du roman Paprika, dont l'adaptation en film d'animation (par Satoshi Kon en 2006) a connu un succès international.

  • Petit-fils d'une prêtresse chamane, Naruhiko a hérité de ses dons de voyance, qui provoquent chez lui des crises de narcolepsie. Pour mieux contrôler ses pouvoirs, l'adolescent retourne sur la terre de ses ancêtres, dans le Hokkaidô, afin d'y subir un éprouvant rite d'initiation...
    Mariko, lycéenne devenue amnésique, est séquestrée pendant deux ans par un homme qui abuse d'elle et la conditionne au meurtre. Libérée par la mort de son geôlier, elle se rend à Tôkyô pour tenter d'y retrouver son identité. Mais elle est happée par la violence des bas-fonds et les réseaux de prostitution, qui la conduiront de nouveau à tuer...
    Tandis que la police enquête sur les meurtres de la jeune fille - qui apparaît en rêve à Naruhiko -, son chemin croise celui de Sanada, un professeur d'université condamné par la maladie, qui décide de l'aider à recouvrer la mémoire, tout en orchestrant une nouvelle spirale de destruction...
    Les trois outsiders vont unir leur destinée dans cet étonnant thriller fantastique, qui livre une critique virulente du monde contemporain. Car si l'auteur convoque le chamanisme et les forces spirituelles d'un Japon millénaire, c'est pour mieux dénoncer l'enfer d'une société qui a perdu son âme.

  • Un yakuza, lieutenant d'un important clan de Tôkyô, développe une phobie des objets pointus, fort préjudiciable dans sa profession : comment se faire respecter lorsqu'on s'évanouit à la simple vue d'un couteau ?... Un trapéziste, enfant de la balle, attristé par la disparition du cirque à l'ancienne, se met à louper tous ses numéros et suspecte un complot de ses jeunes collègues - par pure paranoïa ?... Une romancière à succès, qui enchaîne les best-sellers sentimentaux, est prise de nausées à la perspective d'imaginer l'intrigue du prochain, par peur panique de se répéter...Tels sont certains des malheureux patients qui viennent consulter le docteur Irabu, un psychiatre ventripotent et fétichiste des piqûres, au comportement infantile, qui roule dans une magnifique Porsche caca d'oie. Il est assisté de Mayumi, une infirmière sexy aussi exhibitionniste que revêche...Ces cinq histoires - on n'ose dire « cinq leçons de psychanalyse » - se transforment en autant d'aventures improbables et hilarantes, desquelles, au bout du compte, les patients du docteur sortent rétablis et reconnaissants.La question reste cependant ouverte : Irabu est-il un parfait idiot, ou un médecin génial ?Grand succès au Japon, avec plus de deux millions d'exemplaires vendus, la trilogie du Dr Irabu a été traduite dans plusieurs langues, notamment en anglais et en allemand, et adaptée au cinéma, à la télévision et en anime. Récompensé par le prix Naoki en 2004, Un yakuza chez le psy est le deuxième recueil des histoires d'Irabu (qu'on peut lire indépendamment), après Les Remèdes du docteur Irabu (Wombat, 2013 ; rééd. Points, septembre 2014).

empty