Stéphanie Brillant

  • Des hommes et des femmes capables de gravir les montagnes les plus hautes sans assistance respiratoire, des sujets dépressifs qui après six semaines de pratiques intensives de yoga perçoivent les mêmes effets que sous anti-dépresseurs, des malades de Parkinson qui parviennent à contrôler leurs tremblements, des asthmatiques qui ont dit adieu à leur Ventoline, et un seul et même facteur, la maitrise du souffle. Ce livre n'est pas qu'une simple présentation des différents pouvoirs du souffle. C'est avant tout un guide pratique pour améliorer son souffle, sa respiration et sa vie en soutenant son être physiologiquement, psychiquement et spirituellement.

  • Toutes les expériences structurent le cerveau, les bonnes comme les mauvaises. Celles d'avant même la naissance du bébé aux premières années sont les plus fondatrices. Si le cerveau est alors sensible et fragile, il peut aussi être particulièrement résilient. Les comportements répétés sont encodés dans le cerveau de l'enfant, ils s'inscrivent de plus en plus profondément et, à force de répétition, ce qui n'était qu'un encodage devient un câblage, un petit réseau autonome, qui sera activé au moment voulu. Très riche en informations et offrant des exemples concrets, des exercices pratiques et des jeux faciles à expérimenter dans la vie de tous les jours, cet ouvrage couvre une multitude de sujets : des émotions aux croyances, en passant par le fonctionnement de la mémoire, l'hygiène de la pensée et l'importance de l'engagement physique. Il permet d'appréhender comment tout est imbriqué, et ouvre des pistes de réflexion originales pour comprendre le fonctionnement du cerveau afin d'aider les enfants et les éducateurs à révéler leur plein potentiel. Stéphanie Brillant est réalisatrice du film documentaire "Le cerveau des enfants" sorti en salle en mai 2018.

  • Ce volume de la B.A.A.A. offre, comme tous les précédents, des spécificités qui correspondent aux variations de la recherche. L'acmè de l'intérêt pour les Vandales semble être derrière nous, ce qui est naturel étant donné les publications majeures des dernières années sur le sujet. Plus étonnant, la part réduite des Passions. Tout est affaire de cycle, et les volumes à venir rendront sans doute leur importance à ces domaines d'études. Une nouvelle publication, la Revue Tunisienne d'Archéologie, a vu le jour cette année.

  • La Bibliographie analytique de l'Afrique antique fait suite aux bibliographies parues sous les signatures de J. Desanges et S. Lancel, d'abord dans le Bulletin d'Archéologie Algérienne (I, 1962-1965, à III, 1968, pour les publications des années 1961 à 1966), et ensuite en fascicules séparés (de IV, 1970, pour 1967, à XIX, 1989, pour les années 1984 et 1985). Cette entreprise a été poursuivie, à la demande de J. Desanges et de S. Lancel, par Y. Le Bohec, avec la collaboration de J.-M. Lassère, à partir du fascicule XX, 1991, pour les publications de l'année 1986, jusqu'à XXX, 2001, pour 1996. J.-M. Lassère et Y. Le Bohec ont également publié, en 1998, à l'ÉFR, un volume indépendant, Bibliographie analytique de l'Afrique antique, Index des fascicules I (1962-1963) à XXVII (1993). Puis J. Debergh a rejoint Y. Le Bohec à partir de XXXII, 1998, en 2003 jusqu'à XXXVIII, 2004, en 2011. Ces derniers nous ont associées à la publication des fascicules XXXVII (2003), 2009 et XXXVIII (2004), 2011, puis nous ont demandé d'assurer la publication de la B.A.A.A. à partir de 2012 (fascicule XXXIX, 2005). Depuis 2014 (fascicule XLII, 2008), nous avons associé à notre tour L. Pons Pujol au titre de collaborateur, et depuis 2017 (fascicule XLV, 2011), l'équipe s'est enrichie de nouveaux collaborateurs, Mathilde Cazeaux, Elsa Rocca, Thomas Villey et Stéphanie Guédon. Depuis le volume XLVI (2012), 2018, celle-ci fait désormais partie des rédacteurs.

  • La Bibliographie analytique de l'Afrique antique fait suite aux bibliographies parues sous les signatures de J. Desanges et S. Lancel, d'abord dans le Bulletin d'Archéologie Algérienne (I, 1962-1965, à III, 1968, pour les publications des années 1961 à 1966), et ensuite en fascicules séparés (de IV, 1970, pour 1967, à XIX, 1989, pour les années 1984 et 1985). Cette entreprise a été poursuivie, à la demande de J. Desanges et de S. Lancel, par Y. Le Bohec, avec la collaboration de J.-M. Lassère, à partir du fascicule XX, 1991, pour les publications de l'année 1986, jusqu'à XXX, 2001, pour 1996. J.-M. Lassère et Y. Le Bohec ont également publié, en 1998, à l'ÉFR, un volume indépendant, Bibliographie analytique de l'Afrique antique, Index des fascicules I (1962-1963) à XXVII (1993). Puis J. Debergh a rejoint Y. Le Bohec à partir de XXXII, 1998, en 2003 jusqu'à XXXVIII, 2004, en 2011. Ces derniers nous ont associées à la publication des fascicules XXXVII (2003), 2009 et XXXVIII (2004), 2011, puis nous ont demandé d'assurer la publication de la B.A.A.A. à partir de 2012 (fascicule XXXIX, 2005). Depuis 2014 (fascicule XLII, 2008), nous avons associé à notre tour L. Pons Pujol au titre de collaborateur, et depuis 2017 (fascicule XLV, 2011), l'équipe s'est enrichie de nouveaux collaborateurs, Mathilde Cazeaux, Elsa Rocca, Thomas Villey et Stéphanie Guédon. Depuis le volume XLVI (2012), 2018, celle-ci fait désormais partie des rédacteurs.

empty