Stéphanie Baz-Hatem

  • Un petit livre pour un petit pays. Mais comment raconter, en si peu de pages, cette insatiable soif de vivre du peuple libanais ? Comment raconter ce Liban si souvent bousculé, envahi, menacé, dépecé, et aujourd'hui confronté à l'afflux de millions de réfugiés en provenance de Syrie, ce voisin qui jadis mit Beyrouth à sa botte ? Le Liban est une passion. Une raison d'être que son territoire, accolé à celui d'Israël, dissimule souvent mal, tant s'entremêlent sur cette terre des destins opposés, jetés les uns contre les autres lors de la guerre civile qui poussa vers l'exil - une fois de plus - des centaines de milliers de Libanais. Sa géographie, magnifique combinaison de plaines, de montagnes et de forêts de cèdres, est un écrin pour le coeur d'une nation que tout pourrait diviser, mais qui toujours a su ressusciter. Ce petit livre dit les souffrances, les divisions religieuses, l'héroïsme de certains et les doutes des autres. Car le Liban est un pays vivant et qui se bat.

  • Jacques Delors est un homme politique hors du commun. En France, il est le "plus européen des Français", celui qui a refusé de se présenter à l'élection présidentielle en 1995, alors que les sondages le donnaient gagnant. Economiste, militant associatif, syndical et politique, catholique de gauche, pédagogue, veillant aux personnes et particulièrement aux plus vulnérables, il s'est imposé singulièrement comme "premier homme d'Etat européen", appelant à une Europe de chair et d'âme. L'ancien président de la Commission propose une lecture du monde sans équivalent sur la scène politique nationale. Sa vision en profondeur, son analyse prospective tranchent avec les visées court-termistes. Collaboratrices de Jacques Delors depuis plusieurs années, les auteures explorent dans ces pages, à la lumière de ses interventions et travaux des quinze dernières années, l'actualité de sa pensée taillée pour l'action. Dans un contexte de crise politique, économique, sociale et morale, elles mettent ainsi en lumière des leviers pour s'affranchir d'un monde désenchanté.

empty