Nathalie Sonnac

  • Comme les autres biens et services, l'industrie des contenus médiatiques (télévision, radio, journaux, magazines) ne peut exister sans des supports qui font l'objet d'un échange marchand. Pour autant, les médias partagent des traits spécifiques qui ne les apparentent pas aux industries traditionnelles. Cet ouvrage s'attache à comprendre les mécanismes économiques sous-jacents au fonctionnement de cette industrie particulière.


  • cet ouvrage répond aux questions qui se posent à propos de l'industrie des médias, telles que le rôle joué par l'interaction entre le marché des médias et celui de la publicité, l'incidence de cette interaction sur la diversité des contenus médiatiques, l'analyse de la concentration du secteur et ses conséquences au niveau du pluralisme et de la diversité, ainsi que sur la réglementation de l'industrie.
    sont présentés les caractéristiques de cette industrie et les outils économiques de leur analyse : nature des coûts de production, composition des recettes, pratiques culturelles des consommateurs, acteurs du marché et modalités d'intervention de l'etat. le livre s'adresse aux étudiants, chercheurs et professionnels qui travaillent dans les champs de l'économie des médias, de l'information et de la communication.


  • Cet ouvrage a pour objectif d'étudier le changement de paradigme du secteur de la presse écrite : la place, le rôle et la nature économique de l'information, les nouveaux acteurs (infomédiaires, sites en ligne...), les modèles d'affaires émergents et les stratégies mises en oeuvre face aux nouvelles technologies et aux nouveaux modes de consommation (tablettes numériques, téléphone mobile). Il se propose de dresser le tableau d'une métamorphose à laquelle les politiques de régulation ne peuvent échapper. Les bouleversements technologiques, économiques et sociaux de l'industrie de la presse conduisent à analyser la nouvelle organisation qui se dessine et les défis qui l'accompagnent.

  • Lorsqu'il est question d'économie de la presse dans un ouvrage, le lecteur est souvent confronté à une approche seulement descriptive et à une accumulation de statistiques plus ou moins cohérentes. Ce livre rompt avec cette approche. Deux économistes ayant à leur actif des travaux scientifiques sur ce sujet y montrent comment il est possible d'utiliser des outils habituels de l'analyse économique pour formuler et mieux comprendre les problèmes économiques de la presse et les solutions qu'essaient d'y apporter les entreprises de presse et les pouvoirs publics. C'est un livre qui reste accessible : il n'exige pas du lecteur de connaissances économiques préalables. Il sera utile, en particulier, aux étudiants qui suivent des cursus de journalisme ou de communication.

  • La presse française constitue un secteur économique de poids qui connaît de grands bouleversements, notamment à cause de l'irruption de la presse en ligne. En effet, la « révolution numérique » a des incidences tant sur la reconfiguration des marchés médiatiques que sur les contenus éditoriaux et sur l'activité journalistique. Pour comprendre ces enjeux, cette nouvelle édition d'un « classique » rassemble les données les plus récentes sur les aspects techniques, institutionnels, économiques, sociologiques du secteur.

  • Les médias changent de paradigme. La révolution numérique bouleverse les règles du jeu et les positions de force des principaux acteurs. La possibilité de consommer de la musique, des journaux en ligne et des programmes audiovisuels grâce à une simple ligne téléphonique oblige à reconsidérer l'économie des médias traditionnels.
    Cet ouvrage entièrement refondu fournit les principales clés pour comprendre la nouvelle économie des médias et du numérique. À partir des concepts fondamentaux (bien publics, marchés à deux versants, effets de réseaux), il analyse le nouvel environnement face aux nouveaux enjeux et défis de ce secteur (gratuité, piratage, interactivité, nouveaux acteurs), étudie les principaux secteurs d'activité des médias (télévision, presse écrite, Internet et publicité) et analyse le rôle de l'État et de la régulation via notamment les modalités de l'intervention.

empty