Langue française

  • à la volette

    Mathilde Magnan

    Aux premiers rayons du soleil, la vie s'éveille, des racines de l'arbre aux bourgeons des plus jeunes branches. Tout un monde s'affaire, fourmille et s'apprête au décollage. Coccinelle, libellule et mésange cohabitent, se croisent, se frôlent

  • Et après?

    Mathilde Magnan

    Chaque page tournée est une immersion, de plus en plus profonde, dans le monde souterrain peuplé de galeries, passages, rencontres. Autant de cycles qui se croisent, commencent, finissent ou se poursuivent...

  • Quel étrange voyage sous la mare ! Un poisson rouge croise des tortues équilibristes, des tritons observés par un sous-marin, des moucherons surpris par un crapaud et d'autres créatures Insolites. Quelques coups de nageoires plus loin. Il fait une nouvelle rencontre : pas la plus étonnante mais sans doute celle qui l'emmène vers sa plus grande aventure.

  • Le pense-bête du jardinier qui vous rappellera mois par mois les gestes essentiels au potager.
    Indispensable pense-bête du jardinier, ce calendrier mural indique, mois par mois, les gestes essentiels à faire au potager, le calendrier lunaire, les points de repère phénologiques, les événements climatiques prévisibles (saints de glace...)... Sans oublier les jours fériés, les fêtes traditionnelles, les vacances scolaires et les dates de changements d'heure et de saison.

    Cette année, les « Expressions du jardin » sont à l'honneur : Sucrer les fraises, Avoir la patate, Regarder un navet, Faire le poireau... 13 expressions couramment utilisées, avec pour chacune une petite explication sur sa signification et son origine.

  • - Un joli album plein de drôlerie qui rassemble tous les dictons et les expressions qui ont été mis à l'honneur dans les Calendriers du potager 2020 et 2021 édités par Terre vivante (vendus à 11 000 exemplaires chacun), et auxquels s'ajoutent 12 illustrations supplémentaires spécialement créées pour ce nouveau livre - Un univers plein de tendresse et de poésie, avec un ton humoristique décalé, signature de l'illustratrice Mathilde Magnan : beaucoup d'animaux peuplent ses dessins, et c'est tout un monde de faune, flore et autres spécimens qu'elle explore en tous sens.
    - Pour chaque illustration, un commentaire de Pascal Aspe, chef-jardinier de Terre vivante, petit « clin d'oeil » du jardinier qui contextualise le dessin dans le potager.
    - Effet récréatif garanti, mais aussi éducatif : certains établissements scolaires ont travaillé directement autour des expressions et de la façon de les illustrer, en utilisant le calendrier du potager 2020 comme base du travail.
    - Un livre pour petits et grands, et l'assurance de passer un bon moment à explorer les détails de chaque dessin.
    - Un joli cadeau pour les fêtes !

  • Chez ma mémé, rien ne dépasse. Pas un pli, pas une miette, pas un truc qui traîne. Chez mémé c'est propre et bien rangé, ça inspire l'ordre. Même ses idées sont logiques et bien rangées, ça rassure. Pourtant parfois, Mémé laisse échapper quelque chose. Elle en fait des tonnes car c'est la championne toutes catégories... du pet !

  • De tous les poèmes des Fleurs du Mal, L'Albatros est sans doute le plus connu. C'est aussi l'un des plus accessibles, car son sujet est universel : trouver sa place dans le monde.

    Mathilde Magnan donne à ce texte immense des illustrations amples et puissantes, pour en offrir une vision naturaliste, dense et profonde. Son majestueux Albatros rend hommage à ce pilier de la littérature de la plus belle façon qui soit. Il lui donne un écrin idéal, pour le faire découvrir aux plus jeunes, et réenchanter les moins jeunes.

  • Gipsy, une jeune pie tombée du nid, est recueillie par le petit Manu. En suivant la roulotte de sa nouvelle famille, elle voyage de village en village. Sur la liberté.

  • Ce drôle de petit garçon, on l'appelle «Fadoli» au village. Ce nom étrange veut dire petit fou, fada, en provençal. C'est vrai qu'il est un peu fou, pas comme les autres. Il a été touché par les fées. Il n'est jamais tout à fait là, ni tout à fait ailleurs. Et quand il a mal, il rit, bêtement.
    Fadoli, c'est l'étrange, l'autre, cet autre que l'on redoute mais qui nous fascine. C'est aussi l'idiot, celui qu'on ne comprend pas et dont on parle. Parce qu'au fond, il nous intrigue et nous fait peur. Marie-France Chevron Zerolo et Mathilde Magnan signent un véritable chef-d'oeuvre où l'on découvre la différence et les moyens de l'accepter. Une magnifique poésie qui prend le temps de s'étendre, et offre une douce mélopée à nos oreilles, à nos yeux, et à tous nos sens.

empty