Marie Dominique Amy

  • Avec cet ouvrage, fruit d'une vie consacrée à l'autisme, Marie Dominique Amy s'adresse aux familles et à tous ceux qui essaient de ne pas se perdre dans le labyrinthe de l'autisme ou dans le mirage de certitudes infondées. Pour aider un enfant autiste à se développer au milieu des autres, il est essentiel d'établir un véritable partenariat entre parents et professionnels, reposant sur une mise en commun des réflexions et des observations. Pour cela, ils doivent apprendre à se comprendre, à déjouer les quiproquos dus au jargon technique et à échanger sur les situations vécues avec leur enfant. Voici en quelque sorte un manuel de survie en milieu professionnel à destination des parents d'enfants autistes.

  • Pour aider un enfant autiste à se développer au milieu des autres, il est essentiel que parents et professionnels mettent en commun leurs réflexions, observations et objectifs. Ils doivent apprendre à se comprendre, à déjouer les quiproquos dus au jargon technique et à échanger sur les situations vécues avec leur enfant.

    Avec cet ouvrage, fruit d'une vie consacrée à l'autisme, Marie Dominique Amy s'adresse aux familles et à tous ceux qui essaient de ne pas se perdre dans le labyrinthe de l'autisme ou dans le mirage de certitudes infondées. Elle propose un véritable manuel de survie en milieu professionnel à destination des parents des enfants autistes.

  • Dès la conception et pendant toute la grossesse, une communication intense s'établit entre la mère et l'enfant. Après la naissance, elle se poursuit, ponctuée d'amour, de tendresse, de disponibilité et de réciprocité. Tout ceci contribue à développer et consolider la sécurité affective de l'enfant. Fleuron de la parentalité positive, la sécurité affective permet à l'enfant puis à l'adolescent de s'élever, de grandir et de prendre son envol sur les bases d'une confiance en soi solide. Grâce à cet ouvrage alliant théorie et pratique, apprenez à conjuguer amour et disponibilité avec autorité et autonomisation.

    « La sécurité affective est une grande maison qui se construit étage par étage à laquelle toute la famille participe. Petites et grandes mains portent et posent des pierres, du ciment, du bois.»

  • L'auteur dénonce la rigidité, l'autoritarisme et la standardisation des approches dictées par le 3e Plan et leurs conséquences néfastes pour les personnes autistes et leurs familles. Elle développe des propositions d'observation, d'évaluation et de suivis pluridisciplinaires et transdisciplinaires - incluant la psychanalyse.

    Dans un souci de réflexion et d'engagement, Marie-Dominique Amy revient sur la plupart des mauvais procès intentés en sorcellerie contre la psychopathologie d'inspiration psychanalytique. Elle dénonce les aspects idéologiques qui empêchent un vrai débat, tout en défendant les recherches cognitives et des neurosciences et les pratiques intégratives entreprises avec les enfants TED/TSA dans une logique d'ouverture.
      Marie Dominique Amy est psychologue clinicienne, psychanalyste, membre fondatrice et ancienne présidente de la CIPPA, coordination internationale de psychothérapeutes psychanalystes et membres associés s'occupant de personnes avec autisme.

  • Suivis thérapeutiques individuels ou de groupe, à tous les âges de la vie (des bébés aux adultes), soutiens aux équipes (analyse des pratiques, analyse institutionnelle, supervisions) : les approches psychanalytiques ne font jamais abstraction du contexte environnemental, éducatif, pédagogique et familial des personnes souffrant de troubles du spectre autistique (TSA).

    En un moment où sévissent les dangers des approches standards et où sont trop souvent méconnues les spécificités des apports de la psychanalyse dans le champ des autismes, cet ouvrage éclaire le dynamisme des suivis, l'observation, l'écoute et le soin apportés aux déficits et aux angoisses pulsionnelles, aux clivages sensoriels et à tous les mécanismes et processus qui mettent à mal, chez les personnes autistes, les articulations entre le psychisme, le corporel et le cognitif.

    Avec la participation de Pascale AMBROISE, Armelle BARRAL, Muriel CHAUVET, Albert CICCONE, Graciela C. CRESPIN, Bernard GOLSE, Geneviève HAAG, Fabien JOLY, Marie-Christine LAZNIK, Chantal LHEUREUX-DAVIDSE, Arnold MUNNICH, Fabienne PINILO, Patrick SADOUN.

  • Non la relation maternelle ne va pas de soi. Loin d'être innée (l'instinct !), elle se construit et s'élabore mais aussi peut dysfonctionner et dans ce cas nécessite un traitement spécifique. Tel est le parcours de ce livre qui à l'aide de nombreux cas pose les modalités d'une véritable clinique de la relation.
    Nouvelle édition entièrement mise à jour et augmentée.

  • La prise en charge de l'enfant autiste a longtemps été le champ clos de conflits entre tenants de l'approche éducative, et tenants de l'approche analytique. Cet ouvage démontre le bien fondé d'une troisième voie : un travail psychothérapique pratiqué en alliance avec les parents et l'équipe soignante.

  • La prise en charge de l'enfant autiste à longtemps été le champ clos de conflits entre tenants de l'approche éducative, et tenants de l'approche analytique. cet ouvage démontre le bien fondé d'une troisième voie : un travail psychothérapique pratiqué en alliance avec les parents et l'équipe soignante.

  • non la relation maternelle ne va pas de soi. loin d'être innée (l'instinct !), elle se construit et s'élabore mais aussi peut dysfonctinoner et dans ce cas nécessite un traitement spécifique. tel est le parcours de ce livre qui à l'aide de nombreux cas pose les modalités d'une véritable clinique de la relation.

  • Des troubles sensoriels aux strategies therapeutiques - autismes et psychanalyse iv Nouv.

  • L'approfondissement de l'étude du monde interne des personnes autistes est désormais une priorité scientifique du fait des enjeux thérapeutiques qui en dépendent. Pouvoir comprendre et partager quelque chose de la vision cognitive, émotionnelle, fantasmatique ou artistique qu'un patient autiste se fait du monde qui l'environne, qu'il s'agisse d'un bébé, d'un enfant, d'un adolescent ou d'un adulte, est en soi une aide apportée au processus d'accès à l'intersubjectivité, si ce partage est vécu comme non dangereux et comme non menaçant. C'est de ce pari d'un possible partage que relève ce livre en se proposant d'articuler des paroles de parents et d'adultes autistes avec les avancées des neuroscientifiques et des psychanalystes.

  • L'approfondissement de l'étude du monde interne des personnes autistes est désormais une priorité scientifique du fait des enjeux thérapeutiques qui en dépendent. En nous intéressant à comment les personnes autistes voient le monde qui les environne plutôt qu'au pourquoi il en est ainsi, nous sommes amenés à dépasser les clivages entre les parents, les psychanalystes et les autres professionnels qui prennent soin des personnes autistes.

    Pouvoir comprendre et partager quelque chose de leur vision cognitive, émotionnelle, fantasmatique ou artistique permet de les aider à accéder à l'intersubjectivité et à la subjectivation. En effet, en sentant que leur monde interne et le nôtre peuvent différer sans que cela soit une catastrophe, que c'est justement parce qu'ils sont différents qu'ils peuvent interagir sans risque de fusion, d'engloutissement ou de collage,  s'ouvrent pour les personnes autistes une théorie de l'esprit et la possibilité d'identifications projectives normales.

    C'est le pari d'un possible partage que relève ce livre en se proposant d'articuler des paroles de parents et d'adultes autistes avec les avancées des neuroscientifiques et des psychanalystes.

    Ouvrage publié avec la CIPPA.

empty