Petite bibliographie pour les amoureux de la montagne !

  • Elles ne sont aujourd'hui qu'une trentaine en France, elle fut la toute première... Toute première femme guide de haute montagne, Martine Rolland est vraiment ce que l'on peut appeler une première de cordée. Voici son histoire. Si elle a grandi à Grenoble, Martine Rolland n'est pas issue d'une famille de montagnards. A vingt ans, l'intrépide jeune femme qui pratique alors la natation et le parachutisme rencontre celui qui va devenir son mari, Jean-Jacques Rolland.
    Le guide dauphinois la convainc de grimper plutôt que de sauter et ne se contente pas de l'initier aux joies de la montagne : il partage avec Martine sa passion, ses connaissances, son temps. En 1976, deux ans après la naissance de leur premier fils, elle est admise au GHM (Groupe de haute montagne), qui rassemble l'élite de l'alpinisme international. En 1983, Martine Rolland devient la première femme guide de haute montagne en Europe.
    " Je me suis simplement dit que j'avais le niveau et qu'il n'y avait pas de raison que je ne réussisse pas. " Elle suscite l'intérêt de la presse, qu'elle tâche alors de garder à distance, et le mépris de certains de ses collègues masculins qui lui prédisent l'échec : aucun client sensé ne voudra confier sa vie à une femme ! Erreur, Martine n'aura pas de difficulté à exercer son métier de guide dans le Briançonnais, ni à partir en expédition et atteindre par exemple le sommet du Broad Peak (8 047 mètres).
    Cette histoire, c'est aussi celle d'un couple, épris de montagne et de liberté, qui parviendra à concilier passion et vie de famille, en élevant leurs deux garçons devenus à leur tour alpinistes...

  • Gérard Guerrier explore un sujet qui est aujourd'hui au coeur de nos sociétés : la peur. Mais pas n'importe quelle peur : la peur choisie, celle acceptée et parfois recherchée des aventuriers, des explorateurs, mais aussi celle de tous les jours. Pour mieux comprendre les ressorts de la peur, son rôle dans les mécanismes de décision, ses conséquences, il s'est autant tourné vers les philosophes Spinoza, Blaise Pascal, Kierkegaard, Lacan, Darwin, que vers les neuroscientifiques et psychiatres. Mais pas seulement... Comme l'expérience est toujours le meilleur exemple et le meilleur moyen de comprendre, il a interrogé aventuriers et sportifs extrêmes, ceux qui ont choisi de vivre avec la peur : Isabelle Autissier, Bertrand Piccard, Pierre Mazeaud, Loïck Peyron, Jean-Louis Étienne, Géraldine Fasnacht... Chacun donne sa définition de la peur, mais aussi ses formules et ses moyens de la surmonter, de la contourner, pour mieux avancer.
    Dans cet essai, philosophes et sociologues, base-jumpeurs et freeriders, explorateurs, montagnards et marins dialoguent par-delà l'Histoire, par delà leur expérience et leur savoir, sur la peur, leurs peurs, la gestion qu'ils en font ou qui leur glisse entre les mains.

  • Le 11 juillet 1961, le calme estival est perturbé par une tempête que personne n'a vu venir. La France entière est touchée. Les pins se couchent dans les Landes tandis que les bateaux font naufrage en Bretagne. Dans le massif du Mont-Blanc, sept alpinistes, persuadés qu'il s'agit là d'un orage passager bivouaquent à quelques mètres du sommet du Pilier du Frêney, en attendant une accalmie qui ne viendra pas. Parmi eux : Pierre Mazeaud et Walter Bonatti. Mais la tempête ne se calmera pas, la foudre tombera et seuls trois des compagnons s'en sortiront. Ils seront récupérés dans un état de fatigue extrême. C'est le récit de cette lutte pour la vie que raconte Virginie Troussier à partir du témoignage des survivants.

  • Retrait rapide des glaciers, effondrements, menaces sur l'avenir des stations de ski... C'est sans doute en montagne que les effets du changement climatique sont les plus spectaculaires. Mais qu'en est-il exactement?? Peut-on quantifier l'accélération du réchauffement depuis trois décennies??
    En retracer les causes et l'histoire ancienne?? Deux scientifiques reprennent les plus importantes des études récentes sur le sujet et les présentent de façon claire, didactique, avec de nombreux graphiques et photographies. Un point des connaissances actuelles établi avec rigueur, mais qui laisse la place à l'émotion et l'inquiétude.

  • Un livre anniversaire pour raconter la Compagnie des guides de Chamonix en célébrant 200 ans d'histoires de guides, d'amitiés et de rencontres à explorer le versant sauvage de nos montagnes. Tout commence en 1821, suite à un accident au mont Blanc où trois guides perdent la vie. Un fonds de solidarité est mis en place afin d'aider les familles endeuillées et un principe de répartition équitable du travail est établi : la caisse de secours et le tour de rôle sont nés et avec cela la Compagnie des guides de Chamonix.

    La période qui suit voit grandir un véritable engouement de la bourgeoisie pour la haute montagne : c'est l'âge d'or de l'alpinisme. La compagnie joue pleinement son rôle et ces années seront pour l'organisation les plus prolifiques : en réalisant des premières ascensions tout en menant des clients au bout de leur corde, les guides réalisent des doubles exploits. Aujourd'hui l'organisation compte plus de 200 actifs.

    Depuis sa création, la Compagnie des guides de Chamonix a toujours été précurseur. Ses membres ont participé activement à écrire l'histoire des sports de montagne en faisant preuve d'engagement, d'imagination et d'innovation. Au fil du temps, elle s'est transformée pour répondre aux enjeux de chaque époque avec comme vocation constante de toujours faire vivre à ses clients une aventure humaine et sportive dans un " monde au-dessus du monde ".

    Structuré autour de neuf thèmes, le livre, illustré de documents inédits, retrace à travers une centaines d'anecdotes l'histoire hors du commun d'une organisation et de fortes personnalités qui ont gravi les montagnes, ont cassé les codes pour aller où leur regard s'est un jour arrêté. Si les techniques, le matériel et l'ouverture d'esprit ont évolué avec le temps, le lien unique entre les guides, acteurs et les porteurs de messages cruciaux ainsi que de valeurs puissantes, et leurs clients est lui resté intact.

    C'est de cela dont vous, lecteurs, serez aussi les témoins.

  • 1950 : Maurice Herzog est le premier à gravir un sommet de plus de 8000 mètres avec Louis Lachenal. Comme cela se fait souvent à l'époque, il interdit à son compagnon, par contrat, de publier le récit de cet exploit. Lui seul le peut. Ce sera Annapurna, premier 8000. Et le succès que l'on connaît. 1956 : les carnets que Louis Lachenal a tout juste terminé d'écrire avant sa mort sont publiés de manière posthume, entièrement revus et coupés par Maurice Herzog lui-même, qui donne de Lachenal l'image d'un fou. 1996 : Michel Guérin, un an après la création de sa maison d'édition, publie la version non censurée des Carnets du vertige de Louis Lachenal en version illustrée. La famille Herzog intente un procès. Le livre est retiré de la vente. Aujourd'hui, il est temps de faire un pas de plus au-delà de la polémique, et d'écouter la belle voix « a cappella » de Lachenal. De l'Eiger à l'Annapurna s'approche au plus près du livre que Lachenal avait commencé à écrire dans les derniers mois de sa vie : tous ses textes, et seulement ses textes. Car leur puissance et leur beauté brute n'ont pas pris une ride. Ils seront accompagnés par un appareillage de notes, textes introductifs, et par des dessins et documents de l'auteur fournis par sa famille.

  • Le roman des guides

    Gilles Chappaz

    • Guerin
    • 22 Avril 2021

    À l'été 1821, après la mort de trois de ses guides près du sommet du mont Blanc, Chamonix décide de rompre avec l'anarchie qui mine la profession et crée une Compagnie des guides bientôt célèbre. Depuis deux siècles, ses membres hauts en couleur sont restés à la pointe des exploits et des évolutions de l'alpinisme, exportant leur savoir-faire dans le monde entier. Fils de guide, Gilles Chappaz raconte cette histoire en 30 dates clés, à la fois de l'intérieur et avec le recul de l'écrivain.

  • C'est parti pour le Grand Défi des Alpes ! Pour l'emporter sur leurs concurrents, Bahiya, Alex et Meylie devront briller dans les épreuves. Ça tombe bien, rien ne leur fait peur : canyoning, orientation, création en land art, ils sont prêts à s'amuser et à se dépasser. Mais des tricheurs sabotent les épreuves... Les trois amis sauront-ils les démasquer ? De l'humour, de l'action, du suspens, le tout dans des paysages à couper le souffle... à votre tour de plonger dans le Grand Défi des Alpes !

  • Un manga à vous couper le souffle! Dans une petite boutique népalaise, Fukamachi tombe sur un appareil photo qui pourrait bien être celui de George Mallory, le célèbre alpiniste qui fut le premier à essayer de vaincre l'Everest. Mallory disparût avec Andrew Irvine, lors de cette ascension en 1924, sans que l'on puisse savoir s'ils sont parvenus au sommet. Et si c'était seulement lors du chemin du retour qu'ils avaient eu cet accident fatal? Cela changerait l'histoire de l'alpinisme! C'est sur cette passionnante question que s'ouvre le chemin initiatique de Fukamachi qui sera amené à faire la rencontre de figures hautes en couleurs. Le dépassement de soi, l'aventure, la passion de la montagne sont les leitmotivs de cette formidable aventure signée Jirô Taniguchi!

  • Dans l'ombre du mont blanc

    Alice Chemama

    • Dargaud
    • 17 Septembre 2021

    « Dans le cadre d'une bourse soutenu par le Ministère de la Culture et de l'Éducation Nationale, Alice Chemama se retrouve implantée en Haute-Savoie pour mener à bien un projet artistique avec une classe de CM2 autour du patrimoine local.
    Bien décidée à en découdre avec l'histoire et la culture du coin, et malgré l'intervention d'un invité surprise (ce bloody coronavirus), elle entreprend d'aller à la rencontre de faits et légendes enfouis dans la mémoire des Alpes : quels mythes trouve-t-on derrière les images bucoliques de montagne et suggestions touristiques qui sortent en premier sur internet ? Et quelle réalité trouve-t-on dans l'ombre de la star locale, le mont Blanc ? »

  • Nouvelle collection jeunesse ! De belles images, des textes simples, pour faire découvrir une quinzaine de mammifères vivant en montagne.
    Le chamois, le bouquetin, le mouflon, l'isard, le sanglier, le cerf, le chevreuil, le loup, la marthe, le lièvre, la marmotte, l'ours, le léopard....Deux personnages, Agathe et Momo, présents au fil des pages, commentent les scènes comme pourrait le faire le jeune lecteur. Un livre qui stimule l'imagination des enfants et les éveille au monde passionnant des animaux de la montagne.

  • Les frères Abalakov figurent parmi les alpinistes russes les plus héroïques de leur génération. Du Caucase à l'Asie centrale, les deux orphelins sibériens ont multiplié les expéditions jusqu'à gravir, dans les années 1930, les vertigineux pic Staline et pic Lénine, au nom du pouvoir. Pourquoi ont-ils ensuite été victimes de la Grande Terreur et des purges staliniennes ? Des archives du KGB au pic Lénine, Cédric Gras a enquêté pour reconstituer le destin exceptionnel et dramatique de ces deux frères indissociables puis désunis, mais qui ont traversé le siècle rouge en rêvant de conquérir l'Everest au nom de l'URSS.

  • Vous montez un col, traversez une forêt, longez une rivière. Au fond de la vallée, les restes d'un village, des blocs de pierre brisés : ci-gît Chaudun, village maudit qui fut vendu en 1895 par ses habitants à l'administration des Eaux et Forêts. Évocation poétique et charnelle des paysages alpins, de leur beauté et de leur infinie cruauté, le récit de Luc Bronner charrie et recompose toutes les traces du passage des hommes et des femmes dans leur intimité et jusqu'à leur fuite inéluctable. L'animal a remplacé l'humain, et Chaudun est désormais le coeur d'un espace ensauvagé, l'une des plus somptueuses vallées d'Europe.

  • J'ai fini par y aller vraiment, dans l'Himalaya. Non pour escalader les sommets, comme j'en rêvais enfant, mais pour explorer les vallées. Je voulais voir si, quelque part sur terre, il existait encore une montagne intègre, la voir de mes yeux avant qu'elle ne disparaisse. J'ai quitté les Alpes abandonnées et urbanisées et j'ai atterri dans le coin le plus reculé du Népal, un petit Tibet qui survit à l'ombre du grand, aujourd'hui perdu. J'ai parcouru 300 kilomètres à pied et franchi huit cols à plus de 5 000 mètres, sans atteindre aucun sommet. J'avais, pour me tenir compagnie, un livre culte, un chien rencontré sur la route, des amis : au retour, il me restait les amis.
    P. C.

  • Vivre

    Elisabeth Revol

    Vaincre, en plein coeur de l'hiver et sans oxygène, le Nanga Parbat, cette montagne nue qui culmine au Pakistan à 8 125 mètres, c'est l'exploit qu'ont réalisé en 2018 Élisabeth Revol et Tomasz Mackiewicz.
    Mais arrivé au sommet, Tomek est frappé de cécité. Dès lors, comment espérer survivre, quitter cette altitude extrême où l'oxygène se fait rare et où le froid et le vent sont si violents que le gel menace à tout instant ?
    Dans ce récit captivant, Élisabeth Revol met ses propres mots sur cette tragédie et l'extraordinaire opération de sauvetage dont le monde entier s'est fait l'écho. Elle affronte ses souvenirs, sa terreur, sa douleur immense, le déchirement d'avoir survécu, seule, en un hommage poignant à son ami Tomek.

  • Rien ne prédisposait une petite fille asthmatique à devenir l'une des meilleures grimpeuses de sa génération. Pourtant, Stéphanie Bodet l'a fait. Elle ouvre depuis plus de vingt ans de nouvelles voies sur les parois du monde avec son compagnon, Arnaud Petit. Plus qu'un terrain de jeux et de défi, l'escalade est pour Stéphanie un territoire de connaissance et de sagesse. Mais derrière ses exploits affleure la mémoire de sa soeur cadette, disparue à l'âge de quinze ans. Sans elle, son destin sportif aurait pu être différent.

  • Été 1957, sur la face nord de l'Eiger, la plus célèbre et la plus meurtrière paroi des Alpes, deux cordées tentent la dix-septième ascension : les Italiens Corti et Longhi, les Allemands Nothdurft et Mayer. Progressant à une lenteur incompréhensible pour ceux qui les observent au télescope, ils sont bientôt pris au piège... Afin de les arracher à l'abîme, un hallucinant sauvetage est organisé par une soixantaine de bénévoles, dont les meilleurs alpinistes du moment, comme le grand guide français Lionel Terray et l'Italien Riccardo Cassin. Du sommet de l'Eiger, l'Allemand Alfred Hellepart est descendu dans le précipice au bout d'un mince fil d'acier long de trois cents mètres... Corti sera-t-il sauvé à temps ? Longhi survivra-t-il à son neuvième bivouac passé dans la paroi ? Et qu'est devenue la cordée allemande ? Quatre hommes sur l'Eiger est l'histoire fidèle de cette ascension folle, infernale, impossible, et de ce sauvetage héroïque et unique dans l'histoire. Double récit donc : d'un côté des sauveteurs bénévoles, admirables d'abnégation et de courage, qui se heurtent à l'indifférence, voire à l'hostilité des guides locaux, mais aussi à leurs improvisations ; de l'autre quatre hommes pris dans la tourmente, réunis par la nécessité, luttant de toutes leurs forces pour survivre. C'est, heure par heure, le récit des fautes, des accidents, du désespoir des quatre hommes, des efforts incroyables des sauveteurs, de leurs doutes et de leurs difficultés, le tout sous l'oeil avide des reporters. Le journaliste américain John Edward Olsen a mené tambour battant son enquête sur le plus vaste sauvetage jamais organisé en haute montagne. Un véritable «polar» alpin où tout est véridique. Jusqu'aux dernières découvertes, quatre ans après le drame...

empty